les effets sur votre corps d'une consommation quotidienne de thé vert    Liga : Le Barça se reprend face à Valence    Conseil des ministres: Le projet de loi sur la lutte contre la spéculation adopté    Les recommandations de la CAPC: «Libérer les dossiers d'investissement et soutenir le pouvoir d'achat»    Elections locales: Le MSP s'en prend à l'ANIE    Croissance factice    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Feux d'artifice, pétards et leur danger    13 harraga sauvés et les corps de 4 autres repêchés    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Une loi pour protéger les institutions    «Alger sera la vitrine de la transition énergétique»    Où finira robert Lewandowski?    Pioli retient la force mentale des siens    Fortunes diverses pour les Algériens    L'informel menace l'Etat    Les oubliés de la loi de finances    Les néo-harkis reviennent cette semaine    La renaissance    La main tendue de Lamamra    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    «Fatima, la fille du fleuve», une BD contre l'oubli    Vers de nouvelles hausses en 2022    "Ni complaisance, ni compromission"    L'OMS dévoile ses chiffres    2 décès et 87 nouveaux cas en 24 heures    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    OUM EL BOUAGHI : Plus de 100 spécialités proposées aux stagiaires    Des listes passées à la moulinette    Les Sétifiens décidés à revenir avec un bon score    Les USA proposent de dédommager les familles des victimes    Le HCR appelle les Etats à faciliter le regroupement familial    La loi sur la lutte contre la spéculation au menu    Le petit pas de Macron    La France doit "reconnaître un massacre d'Etat"    Ni excuses, ni repentance : reconnaître les crimes    L'alliance Tel Aviv-Rabat menace l'UA    Des sénateurs américains alertent sur la situation des droits de l'Homme    Masque capillaire au yaourt et au miel    La JS Saoura et le HBC El Biar vainqueurs    L'échauffement, à bout de souffle    Chanegriha salue la participation de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»
Adam Sigelman. Attaché culturel à l'ambassade des Etats-Unis en Algérie
Publié dans El Watan le 22 - 09 - 2021

Adam Sigelman, attaché culturel à l'ambassade des Etats-Unis en Algérie, était en visite à Oran pour peaufiner avec les acteurs locaux différents programmes d'échanges entre son pays et l'Algérie. Il nous livre dans cet entretien quelques éléments de ces partenariats mais aussi des projets futurs.
– Quel est l'objet de votre visite à Oran ?
D'abord, c'est très important pour nous de voyager hors de la capitale puisque l'Algérie c'est le plus grand pays africain en termes de superficie. Ensuite, nous avons initié beaucoup de programmes ici. Nous avons par exemple un programme de formation avec l'association SDH, notamment avec les jeunes pour les questions qui touchent le patrimoine historique.
Nous avons également un programme avec l'association Bel Horizon pour la formation des guides touristiques et ceci principalement en prévision de la tenue à Oran des Jeux méditerranéens.
Je suis attaché culturel à l'ambassade des Etats-Unis et nous avons beaucoup d'autres programmes d'échanges pour ne citer que le Coin américain Oran, ACO pour American Corner Oran, implanté à l'université d'Oran.
Nous allons le visiter aujourd'hui (lundi 20 septembre, ndlr) pour discuter des possibilités d'échanges notamment les programmes destinés aux universitaires. Nous allons évidemment nous entretenir avec le recteur de l'université pour peaufiner tout cela.
Nous avons beaucoup de participants d'Oran à nos programmes qui se concrétisent par le biais de petits projets.
Nous avons également, lors de notre séjour, visité le Théâtre (TRO) parce que nous travaillons aussi beaucoup avec le ministère de la Culture et nous envisageons d'initier des échanges dans le domaine du quatrième art en impliquant des comédiens mais aussi des metteurs en scène. Ma visite dure deux jours et mon emploi du temps est particulièrement chargé.
Lire la suite de l'entretien dans l'édition papier
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.