Nouvelle manifestation à Alger    Le gouvernement planche sur l'avant-projet    L'activité de l'importateur limitée à un seul produit    «Washington ne veut pas entraver le processus de règlement»    Libye : du soulèvement populaire à l'ingérence étrangère (2e partie et fin)    Barça-Atlético : Les compositions probables    Tirage au sort lundi au Caire    Benhamza et Serrar défendront les intérêts des clubs auprès des instances    USMA-MCA éclipse tout    Doigts de kounafa    Entre apaisement et statu quo    D'important dégâts dans plusieurs wilayas    Festival national de la calligraphie arabe    Transfert    Mémoires du 8 Mai : de l'abjection coloniale à l'impossible repentance    "PAS DE MUSELIÈRE"    Benbouzid annonce le lancement d'un registre d'abstention    CFA : Première réunion lundi    Brèves    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    Groupe Est: Le MO Constantine en arbitre    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    Mise en garde    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    Les slogans sortis de laboratoires    De l'importance des structures de proximité    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Un nouveau recteur pour sauver l'université de Tizi Ouzou    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Peugeot : Réduire les polluants à la source
Auto : les autres articles
Publié dans El Watan le 23 - 03 - 2011

C'est sous le thème «Peugeot et l'environnement : une ardente obligation, une approche 360°» que Marc Bocquet, responsable presse et relations internationales chez Peugeot automobile, a abordé ce sujet lors d'une conférence organisée, en début de semaine, au stand du Lion à la Safex.
D'emblée, le conférencier a présenté la situation de l'environnement à travers le monde et les degrés de pollution. Ainsi donc, le secteur des transports, selon lui, est responsable de 13,5% des émissions de CO2 alors que les automobilistes sont responsables de 9,9% des émissions de gaz carbonique.L'étude réalisée entre 2000 et 2005 fait apparaître une nette évolution de la production et de la consommation d'énergie, engendrant un risque majeur pour la planète et le devenir des générations futures. Marc Bocqué reviendra par la suite sur les efforts fournis par les constructeurs automobiles dans le but de pallier à cette situation et réduire les émissions de CO2. Une prise de conscience qu'il qualifie de «tendance vertueuse».
Les efforts en termes de recherche et de développement engendreront, d'ici 2020, une baisse considérable de l'émission de CO⊃2; par kilomètre dans plusieurs pays industrialisés comme les USA, la Chine et les pays d'Europe, allant de 154g/km à 95g/km à l'horizon 2020. Les USA, principal «pollueur» planétaire avec 200g/km devrait arriver, en 2020, à un taux de 110g/km. Des solutions plurielles existent, selon le conférencier, pour faire face aux problèmes liés émissions de CO⊃2;.
Il s'agit des moteurs à combustion interne avancés et des systèmes de dépollution de dernière génération, du Micro-hybride (stop & start de deuxième génération), du Full-hybride ou encore des véhicules électriques. Peugeot automobile est l'inventeur du Filtre à particules (FAP) ; c'est l'un des leaders mondiaux des véhicules hybrides et électriques avec un panel de nouveautés introduites depuis 2009. Pour le marché algérien, la marque au Lion est présente avec toute une gamme de véhicules aux normes Euro 5.
Ce passage de la norme Euro 4 à la norme Euro 5 a engendré, selon le conférencier, «une augmentation de la durabilité de 100 à 160 000 km, de nouvelles technologies de washcoats plus résistantes au vieillissement, une réduction de la limite autorisée en émissions de NOx de 80 à 60mg/km et, enfin, le développement de nouvelles stratégies de contrôle des émissions moteur» afin de réduire les polluants à la source et éviter d'augmenter la charge en métaux précieux des catalyseurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.