Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Un Palestinien tombe en martyr    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La riposte à l'Iran au menu
Réunion du Conseil de coopération du Golfe
Publié dans El Watan le 04 - 04 - 2011

Les ministres des Affaires étrangères du Conseil de coopération de Golfe (CCG) se sont réunis, hier soir à Riyad, en session extraordinaire, pour examiner la situation dans la région du Golfe et adopter une position commune face aux crises qui secouent des pays arabes.
Selon un communiqué du secrétariat général du CCG diffusé dans la capitale saoudienne, la réunion sera centrée sur les «développements rapides» de la situation dans la région, ainsi que sur les derniers développements sur les scènes régionale et internationale. Une source officielle du CCG a indiqué que les participants devraient évoquer notamment les situations dans le royaume de Bahreïn, au Yémen, en Libye et en Syrie. Abdelatif Al Zayani, secrétaire général du CCG, a indiqué que l'Iran figurera aussi au centre des discussions dans la foulée des accusations d'«ingérence» portées par certains pays du groupe régional à Téhéran.
Les relations des pays du Golfe avec Téhéran sont au plus mal ces derniers mois ; les premiers accusent le gouvernement iranien d'ingérence dans leurs affaires intérieures. De son côté, l'Iran réfute en bloc ces accusations et se défend de vouloir s'ingérer dans les affaires intérieures de ces pays, soulignant jeudi dans un communiqué «respecter fermement l'intégrité territoriale de tous les pays, en particulier ceux du Golfe et du Moyen-Orient».
La «sainte» alliance
L'Arabie Saoudite a «accusé l'Iran de s'ingérer dans les affaires des pays arabes du Golfe» en réaction à un communiqué de la commission des affaires étrangères et de la sécurité nationale du Parlement iranien.
Jeudi, cette commission a demandé le retrait des forces saoudiennes de Bahreïn et accusé Riyad de «jouer avec le feu» dans le Golfe. Les Iraniens «ignorent le fait qu'ils n'ont pas le droit de violer la souveraineté de Bahreïn, de s'immiscer dans les affaires des pays du Golfe et de nier à ce pays la possibilité de faire appel aux forces du Bouclier de la péninsule», a déclaré, dans la nuit de vendredi à samedi, le porte-parole saoudien à l'agence officielle saoudienne SPA.
L'Arabie Saoudite a envoyé des troupes à Bahreïn, dans le cadre de cette force commune des pays du Conseil de coopération du Golfe – dont elle fait partie avec Bahreïn – pour contenir la contestation populaire dans la monarchie. Le Koweït est également en froid avec Téhéran. Le Koweït a décidé l'expulsion, jeudi, de diplomates iraniens pour leur implication dans un réseau d'espionnage et pour avoir conspiré contre la sécurité de l'émirat. Le ministre des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, a réaffirmé à son homologue koweitien cheikh Mohammad Sabah Al Salem Al Sabah, «la position fondamentale de Téhéran de ne pas interférer dans les affaires politiques intérieures des autres Etats».
Par ailleurs, la condamnation, mardi dernier, à la peine capitale au Koweït de trois personnes pour appartenance à une cellule d'espionnage au profit de l'Iran, a encore envenimé les tensions entre les deux capitales. L'Iran a démenti tout lien avec les membres de cette cellule et estime que cette affaire est une «conspiration» contre les pays musulmans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.