Tenue de la 3e session du Comité de concertation politique algéro-saoudien    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Saint-Etienne : Boudebouz écarté par son entraineur ?    Conseil des ministres : le projet de la nouvelle loi relative à l'investissement adopté    Maroc: appel à une participation massive à la marche du 29 mai contre la cherté et la répression    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques sur les sites des forces marocaines au secteur de Mahbes    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison ferme requis contre l'ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal    Le Conseil de la nation participe à la 33e Conférence extraordinaire de l'UIPA    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Le moudjahid Abbas M'hamed, un parcours remarquable au service du pays    Algérie-République tchèque: Signature d'un procès-verbal de coopération dans le domaine minier    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    Ligue Europa: l'Eintracht Francfort l'emporte aux tirs au but face aux Glasgow Rangers    Le Barça s'intéresse à Koulibaly    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    Football - Ligue 1: Les poursuivants à l'affût    Tiaret : le mouvement sportif en deuil: Hadj Moumene Ahmed n'est plus    Tlemcen: Le salon de l'étudiant de retour    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    Les bases de la transition énergétique    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    L'archéologie islamique en question    Brèves Omnisports    La double confrontation face à la Palestine fixée    La Sonelgaz se met de la partie    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    Les entreprises privées du Btph suffoquent    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Le message fort du président Tebboune    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    Pourquoi les prix ont baissé    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Après la menace de suspension de la FAF par la FIFA
Guidoum et Raouraoua s'assoient autour d'une table
Publié dans El Watan le 10 - 12 - 2005

Le bras de fer MJS-FAF a pris une tournure inattendue, suite à l'accélération des événements à la veille du week-end. Mercredi soir, la FIFA, par son président Joseph S. Blatter, a menacé la FAF de suspension « si l'assemblée générale élective du 22 décembre ne se tenait pas à la date prévue et conformément aux statuts de la FIFA ».
Hier, le président de la FAF a fait savoir qu'une réunion MJS-FAF aura lieu dimanche (demain) pour tenter de trouver une solution au problème de la FAF. Le « geste » de la tutelle est survenu mardi, c'est-à-dire un jour avant la mise en garde de M. Blatter. Le MJS aurait souhaité que la rencontre entre les deux parties se tienne ce jour, samedi 10 décembre. Elle aura finalement lieu dans vingt-quatre heures à la demande du président sortant de la FAF, Mohamed Raouraoua. Le rendez-vous de demain à la place du 1er Mai prend, de ce fait, une tournure importante, pour ne pas dire capitale, dans la voie d'un retour à la normale. Rappelons que les relations MJS-FAF sont tendues depuis plusieurs mois. De toute façon, cette réunion arrive à propos. En effet, jeudi, la FAF a reçu une notification de la FIFA au sujet de la menace de suspension (réelle) qui pèse sur elle dans le cas où l'assemblée générale élective, prévue le 22 décembre, ne se tiendrait pas pour une raison ou une autre. La missive de l'instance basée à Zurich ne laisse pas de doute sur les intentions de la FIFA. A priori, l'ordre du jour devrait tourner autour de la question : que faire pour que la FAF ne soit pas sanctionnée ? Le rétablissement du dialogue MJS-FAF est une excellente chose, après les durs moments traversés par les deux parties. Alors que la rupture semblait consommée, voilà que les deux acteurs se retrouvent (malgré eux ?) autour d'une table pour trouver une solution qui évitera à l'Algérie et à la FAF une autre humiliation. La « normalisation » de la situation ne sera que bénéfique pour le retour au calme et ce dans l'intérêt du ballon rond. Les responsables qui se mettront autour de la table, demain, vont dialoguer directement et tenter de trouver ensemble des solutions que tous les acteurs du ballon rond appellent de leurs vœux. La mission s'annonce extrêmement difficile eu égard aux récentes et fraîches hostilités qui ont marqué les relations entre les deux parties. Aujourd'hui, l'enjeu dépasse le cadre étroit des personnes. Il s'agit, avant tout, d'allier les efforts pour éviter l'écueil de la FIFA. Cela reste possible. Une fois qu'une solution sera dégagée, la FAF prendra soin de la transmettre à la FIFA qui l'étudiera par son comité d'urgence qui est l'organe permanent entre deux réunions du comité exécutif. Toute négociation passera par le respect des statuts actuels de la FAF qui sont en conformité avec ceux de la FIFA. Il n'est pas exclu que la date de l'assemblée générale élective de la FAF, prévue le 22 décembre, soit reportée. La FAF se chargera d'obtenir le feu vert de la FIFA.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.