Le Président Tebboune entame lundi une visite de travail en République arabe d'Egypte    Les sociétés algériennes ont des opportunités prometteuses dans le marché africain et du Sénégal    Barça : Memphis Depay de retour en Eredivisie ?    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Foot, force et démocratie    Les avocats prônent la prudence    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    "L'Algérie a les moyens de rivaliser avec les meilleures nations au monde"    "Je vais me remettre en question"    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Cap sur la Coupe de la CAF !    Les championnats à huis clos    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Plus de 20 000 interventions effectuées par la Direction du commerce en 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    113 postes de formation en doctorat ouverts    Les voleurs de câbles de Séraidi sous les verrous    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    «Ma rencontre avec la mort»    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Blatter menace l'Algérie de suspension
Dans le cas où la FAF ne tiendrait pas son AG élective avant le 23 décembre prochain
Publié dans Liberté le 08 - 12 - 2005

Cette menace de suspension, résultant d'un décret controversé, fait planer sur notre football un risque d'isolement sur la scène sportive internationale.
Le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Joseph Blatter, a indiqué mercredi à Leipzig que la Fédération algérienne pourrait être suspendue à partir du 23 décembre si elle ne tenait pas d'ici là son assemblée élective. “La Fédération algérienne sera suspendue à partir du 23 décembre si son assemblée ne se tient pas d'ici le 22 décembre, conformément aux statuts de la FIFA”, a déclaré M. Blatter à l'issue du comité exécutif de la FIFA. La Fédération algérienne de football est en conflit avec le ministre de la Jeunesse et des Sports qui réclame une restructuration de la fédération après une série de contre-performances sportives. Cette structuration, selon les pouvoirs publics, passe par la mise en conformité des statuts de la FAF avec le décret 05-405, régissant les fédérations sportives.
En fait, la divergence entre l'instance footballistique internationale et le décret du ministère de la Jeunesse et des Sports réside au niveau de deux articles de ce décret. Le premier est celui qui fait obligation à la FAF d'introduire dans sa composante élective des experts du MJS à hauteur de 30% des électeurs. Le deuxième, qui est considéré comme une remise en cause du principe démocratique, est l'obligation faite au président de la fédération de ne pas postuler pour deux mandats successifs. Il faut noter qu'avant cette menace d'exclusion, la FIFA avait déjà adressé trois mises en garde aux responsables de la FAF, attirant aussi l'attention du MJS sur le caractère antiréglementaire du décret 05-405. Cependant les responsables de ce même ministère n'ont pas tenu compte de ces menaces, assurant l'opinion publique qu'il n'y a pas contradiction entre le décret et les règlements généraux de la FIFA. Lors de sa dernière, Yahia Guidoum n'a pas caché sa colère contre les pressions de l'instance internationale, considérant qu'elle n'a pas le droit de s'ingérer dans les affaires internes d'un pays souverain. Question : comment sortir de cette imbroglio politico juridique pour que notre foot- ball puisse retrouver ses marques ?
N. S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.