Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les nouveautés informatiques débattues à l'USTHB
Dixième symposium international sur la programmation et les systèmes
Publié dans El Watan le 26 - 04 - 2011

L'auditorium de l'Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) a abrité, hier, l'ouverture officielle du 10e symposium international sur la programmation et les systèmes informatiques, organisé par la faculté d'électronique et d'informatique de cette université.
De nombreux chercheurs algériens et étrangers et d'étudiants en mastère et en doctorat ont pris part au premier jour des travaux de ce colloque qualitatif qui se poursuivra jusqu'à demain.
L'ISPS 2011 est présidé par le directrice du département d'informatique de l'USTHB, le professeur Malika Boukala-Eoualalen, qui nous explique : «l'ISPS est le sigle en anglais de notre manifestation scientifique : International Symposium on Programming and Systems. Cette rencontre se fait une fois tous les deux ans depuis 1991, date du premier ISPS.» Selon notre interlocutrice, «ce rendez-vous est très respecté au niveau international. Il est impératif qu'il se tienne à temps».
«L'ISPS est entré dans la culture et les séminaires indispensables de l'USTHB. Même durant les années 1990, nous avons résisté et défié la horde terroriste en ramenant des spécialistes et des chercheurs occidentaux dans notre pays. La seule édition ratée a été celle de 1993», a-t-elle précisé. Ce séminaire de trois jours, coïncidant avec les festivités de la célébration du 37e anniversaire de l'ouverture de l'USTHB, a un but nettement scientifique : la présentation et l'évaluation de toutes les imposantes nouveautés dans le domaine de l'informatique au niveau universel.
«Nous avons reçu une centaine de communications et nous en avons retenu 29 qui seront exposées et décortiquées par les participants dont des chercheurs, des enseignants, des étudiants et des professionnels de l'informatique», a souligné la présidente de l'ISPS qui rappelle, en outre, que «le principe du symposium se pose sur le regroupement de tous les spécialistes et les concernés par un domaine scientifique quelconque, de divers horizons et pays, pour confronter et conforter leurs acquis et leurs aptitudes scientifiques». L'édition de cette année est riche par son programme, ses thèmes retenus, la qualité des conférenciers et la manière d'exposer leurs communications.
«Parmi les nouveautés de l'ISPS 2011, l'utilisation exclusive de l'anglais dans toutes les contributions écrites et les interventions orales des participants. Cela a été possible grâce au soutien actif de l'institut international IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers)», s'est réjoui le professeur Boukala-Eoualalen. Et d'ajouter : «A la fin des travaux, nous allons sélectionner les meilleures communications qui seront publiées dans des revues spécialisées et les trois meilleurs chercheurs seront récompensés par des prix d'encouragement. Nous avons décidé également de rendre hommage aux fondateurs de l'ISPS, à leur tête le regretté Karim Benabadji.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.