«Nous avons déjà collecté plus de signatures qu'en 2014»    Qu'est-ce qui fait courir Djaballah ?    Les 4 samedis    Deux pavillons pour 280 exposants    Les investisseurs déçus    Forte mobilisation, tension mais sans incidents    Macky Sall face à une concurrence allégée    Un millier d'écoles fermées en raison des menaces    La sélection algérienne en stage à Souidania    Atlético, l'inaltérable bloc    Autorisation    Echec des négociations avec la tutelle    Docteur Abdellah Fenni, Doctorat h. c. en Hypnothérapie, Praticien en techniques de libération des émotions, au Soirmagazine :    Ni gym ni régime : quelques gestes pour mincir à la paresseuse !    Le fonds documentaire de Djemaâ Djoghlal et Amar Nagadi remis aux bénéficiaires    Grande affluence à l'exposition de photos de la presse mondiale de 2018    Candidat unique ? La bonne blague !    Mostaganem : Le ministre satisfait de la production agricole    Salon du tourisme à Oran : Air Algérie accorde des réductions de 55% sur ses tarifs    Culture : Nadia Belarbi, une écrivaine talentueuse    Aïn Tagouraït (Tipasa) : La mainmise des réseaux maffieux sur la wilaya    Edition Chihab : La guerre d'Algérie dans le roman français    Bouteflika demain à Genève pour un contrôle médical    Tiaret: Deux officiers tués dans le crash d'un avion militaire    Ligue des champions d'Afrique : Al-Ismaïly - CSC aujourd'hui à 17 h 00: Le Chabab confiant malgré les obstacles    Otages de fausses promesses    USM El Harrach - RC Kouba reporté à mardi    Trois médailles, dont une en or pour l'Algérie    L'Algérie éliminée par la France    La viticulture dans la wilaya d'Aïn Témouchent    5 milliards de dinars pour la viabilisation du nouveau pôle urbain d'Ighzer Azarif    Contrôle de la qualité alimentaire dans les établissements scolaires à Relizane    Préavis d'un mouvement de contestation    Un enseignant en retraite tue sa fille de 17 ans    Al-Assad affirme que la guerre n'est pas terminée et que son pays se battra jusqu'au bout    Messahel met en exergue les cinq piliers de la politique algérienne    De l'aventurisme ou l'illusion d'une «révolution»    Manifestation pacifique    Situation financière difficile mais non insurmontable, partenariat public-privé et indispensables réformes    Redonner à «Radio des Oasis» son ancien lustre    Colloque international Abdelhamid Benhadouga    Pour une valorisation des pratiques innovantes dans le processus d'enseignement    La CAF rejette le recours de la FAF    Erdogan chercherait à "recréer l'Empire ottoman"    Le Conseil constitutionnel rappelle les conditions    13 communes d'Alger seront touchées    Plus de 11.000 infractions en 2018    Tayeb Belaiz prète serment    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des photos pour le plaisir des yeux
3e printemps de la photographie contemporaine à Guelma
Publié dans El Watan le 18 - 06 - 2011

La rencontre a été un espace d'échange d'expérience entre amateurs et professionnels de cet art.
La salle des expositions de la maison de la culture Abdelmadjid Echafii de Guelma connaît depuis mardi une activité hors du commun. Plus de 96 photographes nationaux et étrangers y exposent, à raison de 3 à 4 photographies par artiste, et ce jusqu'au 18 juin prochain. Ce 3e printemps de la photographie contemporaine se veut, nous dit-on, un espace culturel de rencontres et d'échanges d'expérience dans l'art de la photographie.
D'une qualité d'impression remarquable, les quelque 350 œuvres qui ornent les murs ont été imprimées sur des panneaux en Forex, rendant du coup une homogénéité stricte du format. Chaque photographe participe également à un concours sous la thématique «Algérie coutumes et traditions» avec à la clé 5 prix. Pas moins de 8 ateliers en plein air et cinq conférences débats sont au programme de ce salon, où nous retiendrons la présence de l'incontournable Hamoudi Yacine de la wilaya de Béjaïa, un globe-trotter spécialiste de la photographie panoramique et sphérique et de la visite virtuelle. Il est à lui seul une attraction à part entière. En quelques shoots il vous met le tout-Guelma a portée d'un clic de souris en 360°. «Je parcours d'Est en Ouest les villages et villes de mon pays, ensuite j'invite les internautes du monde entier à visiter virtuellement l'Algérie sur mon site. Et c'est gratuit», nous confie-t-il.
Abdellaziz Mazouz photographe indépendant de la wilaya de Bouira a une particularité lui aussi, c'est un accro de la photographie animalière et de la macrophotographie. «Pour prendre en photo une abeille en plein vol il me faut une demi-journée de patience», avoue-t-il.
Et d'ajouter: «Mon bonheur est de faire partager mes œuvres avec des amis sur face book ou lors des expos comme aujourd'hui. C'est ainsi que les artistes photographes, pour la plupart, vivent leur passion avec pour seule compensation voir les gens s'émerveiller devant un portrait ou un paysage.»
Notons enfin que ce salon est organisé sous le haut patronage de la ministre de la Culture en collaboration avec le club algérien de la photographie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.