BRAS DE FER ENTRE OUYAHIA ET TAYEB LOUH : Le RND réplique ‘'dangereusement'' à la polémique    PRESIDENTIELLE 2019 : L'alliance présidentielle réitère son appui au Président    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un dangereux terroriste abattu à Mila    PRIX DES FRUITS A MOSTAGANEM : La ‘'Clémentine'' toujours à 300 dinars le kg    LUTTE CONTRE L'IMMIGRATION CLANDESTINE : 37.000 migrants subsahariens rapatriés en 4 ans    CELEBRATION DU ‘'MAWLID ENNABAOUI'' A MOSTAGANEM : La mosquée ‘'Amr Ibn El Ass '' abrite les festivités    El Mouloud, fête religieuse ou désagréments ?    La marche de Béjaïa violemment réprimée    Le rapport inquiétant de Crisis Group    La fin du dollar ?    Les réseaux sociaux, ce monde parallèle    Installation de la nouvelle chef de daïra    «C'est un terrain déjà viabilisé»    Combats inédits entre rebelles pro-Ankara    La kamikaze avait prêté allégeance à Daesh    Prémices d'une nouvelle ère    La Mauritanie surprend, la Zambie abdique    La JS Saoura prépare Gagnoa    Saisies de pétards et autres produits pyrotechniques    Le cadre de vie des citoyens au menu du conseil de wilaya    Alerte à l'hémorragie    Dhouibi dément tout changement de cap    Trois terroristes abattus à Benihemidane    On est toujours le réfugié de quelqu'un    Quand il faut se reposer, il faut !    Mémoires et sens en mouvement    Mauvaise utilisation du gaz : Lancement d'une campagne de sensibilisation en direction des élèves    24 heures    AWEM Blida : 12 000 nouveaux postes d'emploi assurés depuis début 2018    Boufarik : Un complexe sportif à l'abandon…    Projet Batigec des 1.000 logements LPA: Des «blocages» risquent de prolonger les délais de réalisation    Le cimetière des vanités    Pour identifier les facteurs à l'origine de la hausse des prix: Une étude des marchés de fruits et légumes lancée    D'importantes quantités de produits pyrotechniques saisies    Affaire Salsabile: Le procès en appel reporté    Oran: 15 ans de prison pour des trafiquants de cocaïne    MC Alger: Adel Amrouch et la triste réalité du football algérien    WA Tlemcen: Rebondir au plus vite    ASM Oran: Une situation qui ne prête pas à l'optimisme    Retour à Astana avec Idleb comme pomme de discorde    Entre réforme set continuité    Le wali chez les familles des victimes des inondations    Déclaration : Appel des assises internationales du journalisme de Tunis    Sommet de l'UA: la ligne rouge tracée par l'Algérie    Peintures marines et compulsions terrestres    Abdeldjallil Machou, Bio express    Eucoco 2018 : Le pillage des ressources sahraouies dénoncé    Ligue 1 Mobilis (13e J.-Mise à jour) : L 'ASAM gagne, le MOB et le MCA se neutralisent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 16 - 11 - 2011


-La Chaîne II et le tamazight «oublié»
La Chaîne II de la Radio nationale (programme en tamazight) a décidé d'aller au fin fond de l'Algérie pour promouvoir les dialectes en voie d'extinction. A travers cette initiative, la Deux veut lancer des messages de sensibilisation pour la préservation du patrimoine national, tout en répondant aussi à la volonté de la Radio nationale de contribuer davantage à la promotion de la langue et de la culture amazighes. Récemment, un reportage a été consacré au «berbère» de Blida. Cette ville, avec son Atlas montagneux, possède son propre tamazight, même si beaucoup d'Algériens ne le savent pas. Un journaliste de cette Chaîne a interviewé de rares personnes, souvent d'un certain âge, qui continuent à parler le «patois» local, des universitaires et historiens qui œuvrent à promouvoir le tamazight blidéen, un dialecte qui s'approche du kabyle. Espérons que tous les dialectes berbères de l'Algérie trouveront leur écho sur la Chaîne II.
-Des citoyens ferment l'autoroute Est-Ouest
Les jeunes manifestants de la daïra de Kadiria ne décolèrent toujours pas. Après avoir protesté durant la journée de dimanche, en fermant le siège de l'APC et celui de la daïra en début d'après-midi d'hier, les protestataires ont procédé à la fermeture de l'autoroute Est-Ouest pendant plus d'une heure. Ils ont passé la vitesse supérieure pour forcer les responsables concernés à les écouter. Cette colère s'explique par le fait que les responsables locaux ne veulent pas donner suite aux revendications des jeunes de cette région.
Ces derniers dénoncent les conditions sociales précaires dans lesquelles ils vivent depuis des années. Pour sortir de cette marginalisation, ils demandent du travail. Aussi, les jeunes de Kadiria exigent la création d'une agence de l'emploi au niveau de leur région pour leur permettre de bénéficier de ses avantages. Et pour cause, l'actuelle agence située à Lakhdaria, dénonce-t-on, ne répartirait pas de manière équitable les offres d'emploi à travers les autres communes.
-Près d'un quintal de kif saisi par la police à Oran
La brigade des stups, relevant du service central de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d'Oran, vient d'enregistrer la plus importante affaire de l'année avec la saisie de plus d'un quintal de kif. Un minutieux travail d'investigation qui s'est soldé également par l'arrestation d'un baron parmi les plus dangereux et les plus actifs dans la wilaya d'Oran et même au niveau national. Ce dernier n'est pas le seul mis en cause dans cette affaire, deux autres personnes ont également été arrêtées. Selon nos sources, l'importante quantité de kif a été découverte dans un appartement à Akid Lotfi, un des nouveaux quartiers érigés à l'est de la ville. Le «baron» en question faisait l'objet de recherche pour son implication dans d'autres affaires liées également au trafic de drogue. La police a également saisi trois véhicules légers, utilisés par les membres de ce réseau pour leurs déplacements et pour l'acheminement de la marchandise prohibée. L'enquête sur cette affaire est toujours en cours.
-Le président de la Fédération internationale de handball dans la tourmente
L'Egyptien Hassan Moustafa, président de la Fédération internationale de handball (IHF), fait actuellement la une de la presse sportive internationale. Il y a quelques jours, le domicile de Hassan Moustafa ainsi que le siège de l'IHF situés en Suisse ont été perquisitionnés par la police. Cette dernière, qui mène une enquête, soupçonne le président de l'IHF d'être impliqué dans des affaires de corruption, notamment celles liées au marché des droits télévisés des derniers Championnats du monde de handball.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.