Souk n'Tlata : Le chantier du barrage bloqué    24 heures    Bouzeguène : La crèche communale affectée à l'association des handicapés    Aïn El Hammam : Flambée des prix sur les marchés    Barrage de Taksebt : Taux de remplissage de 64%    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    Financement non-conventionnel: 900 milliards de dinars mobilisés pour couvrir le déficit    L'Ansej réitère: Pas d'effacement des dettes mais un rééchelonnement    Conférence de Palerme: Ouyahia appelle à l'arrêt des interférences étrangères en Libye    Une provocation visant à créer les conditions d'un assaut «final» contre Ghaza    EN - Conférence de presse de Djamel Belmadi: «Etre plus réalistes face au Togo»    MC Oran: Encore du pain sur la planche pour Belatoui    USM Alger: Un point et des satisfactions    Skikda: Installation des nouveaux chefs de daïras    Kharchi Fouad, candidat du FLN au Sénat    El-Tarf: Les candidats FLN aux sénatoriales connus    Lutte contre l'immigration clandestine: 36 harraga dont une femme et un enfant devant le tribunal d'Aïn El-Turck    Bouira: Saisies de plus de 6.300 bouteilles de boissons alcoolisées    Relizane: Des espaces squattés par des commerçants, libérés    Dans un nouveau rapport: Le FMI prévoit un prochain ralentissement de la croissance en Algérie    14e journée de la Ligue 1 (match décalé): L'USMA tient en échec le MCO (0-0) et creuse l'écart    La dédollarisation commence à porter ses fruits en Russie    Italie : Rome maintient son projet de budget, rejeté par Bruxelles    2ème session du dialogue de haut niveau Algérie-UE : Détermination commune à approfondir les relations    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    Refus des visas par les consulats français en Algérie    Ouahab Aït-Menguellet, le P/APC de Tizi Ouzou, annonce sa candidature    Dans la littérature et l'Histoire    Conférence de Palerme pour la Libye: Un énième échec    Commission de discipline de la LNF: L'audience du président de la JS Kabylie, Mellal, reportée au 19 novembre    Ligue 1 Mobilis: La JSK se relance, le MCA à l'arrêt    ESCROQUERIE VIA INTERNET : Deux réseaux de faussaires neutralisés sur Oued Kniss    Remaniement ministériel en Tunisie : Youssef Chahed obtient la confiance du parlement    Trop de soutiens, on veut des candidats !    Sun Tzu au secours du Parti communiste    Le Premier ministère dénonce une «odieuse manipulation»    Les candidats du FLN et du RND choisis, HMS temporise    Début des grandes manœuvres avant Lomé    Comment faire sortir le Salon du Palais    Le «cœur blanc» de Salima Souakri    El Djedouel et le savant Cerbère du poète Seddik Souir    Il signe une 4e passe décisive à Man City : Mahrez sermonné par Fernandinho !    Accrochages, tirs de roquettes et raids aréiens : Ghaza est de nouveau en guerre    Cas de rougeole : Des enquêtes épidémiologiques menées    RDC : Fayulu candidat-surprise de l'opposition, tensions pré-électorales en vue    14 membres du PKK "neutralisés" par l'aviation turque    Ouyahia parle de "manipulation"    Exposition à Alger d'Arezki Larbi du 17 novembre au 1er décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Souk Ahras : Les hauts faits de Badji Mokhtar à l'honneur
Actu Est : les autres articles
Publié dans El Watan le 20 - 11 - 2011

Samedi 20 novembre 1954, un impressionnant dispositif militaire est déployé autour de la ferme du Caïd Dali Ben Chaouf à Medjez Sfa (Guelma), où se trouvaient 16 jeunes hommes armés de revolvers et de mitraillettes, mais surtout d'une conviction inébranlable quant à l'algérianité de cette terre, et qui ont juré de mourir les armes à la main.
C'est à 6 h du matin que les responsables militaires des forces de l'occupation ont donné l'assaut contre ce groupe de moudjahidine parmi lesquels Badji Mokhtar. Grièvement blessé, ce dernier a fait feu sur les parachutistes avant de s'écrouler atteint de plusieurs balles. Ce haut fait de la glorieuse révolution algérienne sera célébré demain par les autorités locales des wilayas de Souk Ahras et de Guelma dans un contexte de (re) lecture d'une page de notre histoire commune mais aussi d'enseignements par ces temps d'idéologies ravageuses à l'affût du moindre signe de subversion. Né à Annaba en 1919, Badji Mokhtar a vécu à Souk Ahras jusqu'au jour où il a décidé de prendre les armes contre le colonialisme français. Il a été un brillant élève et a décroché son CEP en 1934.
En 1936, il est inscrit au groupe scolaire (ex-CEG) de Souk Ahras et c'est à partir de ce moment qu'il a commencé à faire preuve de sensibilité face aux disparités existantes entre européens et musulmans, tels que qualifiés à l'époque par l'administration.
Les scouts musulmans algériens (SMA) ont constitué le premier canal qui lui a permis d'entrer en contact avec ses anciens camarades de classe, notamment Mohamed-Larbi Madi, Abdelaziz Kader et Ahcène Belaboudi.Il a participé à la création des premières cellules du PPA en 1940 et ensuite à l'OS en 1950.
Arrêté, la même année, il a été soumis à des interrogatoires et torturé dans les locaux de la police de Annaba. Badji Mokhtar n'en sortira que convaincu que la lutte armée était l'unique moyen de débarrasser le peuple du joug de l'occupation. Avant de passer à l'action révolutionnaire, il a mis sur pied un comité local ayant pour mission l'information, la liaison et le contrôle. Ce comité était composé de sept membres dont Abdelkrim Nouri, Kaddour Harireche et Tidjani Boutayeb.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.