L'opposition invisible    Le CNDH élude la presse électronique    Afin de garantir la poursuite du programme du président Bouteflika : L'alliance présidentielle ouverte aux propositions    Entre report, prolongement du mandat, révision de la Constitution… : Présidentielle 2019 des scénarios, un consensus !    Signature d'un contrat de sponsoring entre l'Eniem et la JSK    Le wali annonce la création d'un guichet unique    Bedoui : «Le citoyen doit être au cœur des priorités»    La CNAS s'explique    L'usine fermée, les produits retirés du marché    23ème Journée de l'énergie : Consécration à la résilience de Sonatrach et les défis du futur    L'apport de l'agriculture à la croissance    Bâtiment et Construction : Nécessité de transformer les idées innovantes en produits industriels    Information arabe : Kaouane prendra part lundi à Ryad à une rencontre    Messahel réaffirme l'engagement de l'Algérie en faveur de l'Afrique    L'UA appelle à la retenue face à l'impasse politique    Emmanuel Macron renonce    Donald Trump menacé d'impeachment    Coupes africaines (16es aller) : Bons résultats des clubs algériens    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'USM Bel-Abbès hypothèque ses chances de qualification    L'AS Protection Civile d'Alger (dames) et Sétif (hommes) sacrées à Biskra    Hattab tire de nouveau sur les présidentsde clubs    Ryad Boudebouz : "Je suis bien au Bétis Séville, je veux rejouer"    «Toutes nos dettes sont payées depuis quatre ans»    Ressources halieutiques : Les prix du poisson toujours en hausse    Pour répondre aux besoins de l'environnement socioéconomique : Nécessite de renforcer la relation université-entreprise    Une stèle d'un martyr de la Révolution profanée    Dix ans après sa disparition, un concert en hommage à Maâllem Benaïssa    Concours de recrutement à Sonatrach: Plus de 6.000 inscrits à Ouargla    france : Aprés les gilets jaunes Les policiers en colère    Entre Washington et Pékin: Des négociations commerciales à petits pas    FACE A L'EMIGRATION CLANDESTINE : Les partis de l'alliance plaident pour "une stratégie globale"    Une victoire et beaucoup de regrets    Boudebouz a hâte de rejouer    Traitement aux lentilles et pommes de terre    Bedda en rassembleur    Je suis présidentielle 2019 !    Mots d'hiver    Ouverture aujourd'hui du 3e salon national de la photo    Une algérienne au «pays des djinns et des anges»    Filière ovine: La préservation des souches nobles et rares au cœur du débat    Blida: Pluies, neige et inondations    15 morts sur les routes en 48 heures    Chantage aux sentiments    Les travaux de réhabilitation en phase d'achèvement: La salle Marhaba livrée cet été    ONU : Adoption de 36 résolutions dont une relative au conflit du Sahara occidental    L'option des sanctions financières écartée    Le torchon brule entre Yasmina Khadra et Mihoubi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La cinémathèque fait peau neuve
Batna : les autres articles
Publié dans El Watan le 22 - 02 - 2012

Les travaux de rénovation de la cinémathèque de Batna, Les Aurès (ex-Colisée), ont démarré voilà plus de deux semaines.
Un budget de plus de 13 milliards de dinars a été alloué à ce projet, partagé en deux tranches (rénovation et équipement), pour un délai de réalisation de 10 mois. C'est une bonne nouvelle pour les cinéphiles et pour toute la population de la ville sevrée de culture et surtout de la magie des salles obscures depuis deux décennies. Toute une génération ignore aujourd'hui le plaisir du 35 mm que ni la vidéo ni Internet n'ont pu remplacer dans son élan de reprise de l'activité cinématographique, le ministère de la Culture, via sa direction locale, comptait faire de même pour l'ensemble des salles de cinéma à Batna. «Les budgets sont disponibles pour la rénovation et la réouverture des huit salles que compte la ville», a déclaré M. Bouguendoura, directeur de la culture.
Mais cette volonté bute sur l'obstination de l'APC. En effet, hormis le Colisée cédé au secteur de la culture et le casino cédé au club du CAB, les autres salles, à savoir Kahina (le Régent), Kemouni, An Nasr et Parc à Forage, sont des biens appartenant à la commune. Après 20 ans de fermeture et d'abandon qui ont mené ces infrastructures dans un état désastreux, l'APC a décidé de les rénover pour les reverser dans le portefeuille culturel de la ville. Les opérations sont déjà en cours pour les établissements de Haï Nasr et Parc à Forage alors que pour le Régent et celui de Kemouni, on attend le lancement de l'avis d'appel d'offres pour engager des bureaux d'étude pour la rénovation.
«Nous comptons remettre ces salles en état en moins d'une année. Nous avons l'argent nécessaire mais nous devons suivre la procédure du marché», nous a confié hier le P/APC, Ali Melakhsou. Si l'intention est bonne, la question reste posée quant à la capacité de la commune à assumer une rénovation dans les normes et une gestion correcte et viable.
A ce sujet, le maire ne semble pas encore fixé sur le modèle à suivre: engager des employés de la commune ou appliquer la méthode du ministère de la Culture qui consiste à confier la gestion aux professionnels du cinéma regroupés en coopérative. Le directeur de la culture est confiant quant à lui dans le sérieux et le savoir-faire des entreprises engagées pour le Colisée, notamment pour la partie équipement. Il serait même possible de réduire les délais de livraison pour exaucer les vœux exprimés par le wali pour l'ouverture de la salle à l'occasion des festivités du 50e anniversaire de l'Indépendance et la projection dans ces murs de films de la révolution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.