Arsenal : Wenger regrette le départ de Walcott    PSG : Neymar, Ménès et la "presse de m..."    Manchester United: Mourinho ne lâche pas Fellaini    Energies renouvelables: Selon Boutarfa, les projets de grande taille permettent de réduire les coûts    "Bouteflika a recadré Ouyahia sur les privatisations et contrôlera aussi le PPP" (source proche de la Présidence)    Plus de 400 000 placements prévus pour 2018    Les banques appelées à redoubler d'effort    Le nouveau coup de pouce de Washington à Tel-Aviv    Le message ferme de Pékin à Taipei    Le FFS exige l'arrêt immédiat des poursuites judiciaires    «L'Etat ne s'est jamais désengagé des collectivités locales»    CN du RND : Ouyahia élude la question de l'ouverture du capital des entreprises publiques    Des structures dans l'œil du cyclone    Abdeslam Benmeghsoula «C'est une victoire encourageante»    Brèves...    Béjaïa : La grève du Cnapeste inquiète les parents d'élèves    Plus de 40% des foyers ne sont pas alimentés en gaz    Une diva à Alger    LIBYE    Ã‰NERGIES RENOUVELABLES    REVENDICATIONS DES RÉSIDENTS EN SCIENCES MÉDICALES    Ã€ L’APPEL DU CNAPESTE    PALESTINE OCCUPÉE    Une réunion des APC et APW se tient aujourd'hui à Alger pour discuter de nouvelles sources de financement local    Ouyahia: Premier ministre ou coordonnateur de l'action gouvernementale ?    Habitat précaire: Les promesses du ministre de l'Intérieur    La privatisation : ni une religion ni la thériaque !    Revendications des médecins résidents: Un comité de suivi installé ce dimanche    Constructions illicites érigées sur des terres agricoles: Poursuite des démolitions dans les communes de la daïra d'Ain El Turck    Ligue 2: Le RCR et le CABBA en arbitres      Championnat d'afrique 2018 de judo : Benyakhlef estime obtenir des résultats positifs à Tunis    «Ghoulam mérite amplement cette distinction»    "L'instruction du Président n'est pas un redressement"    Les cotations du 17 janvier    Le chef de l'ONU inquiet des conditions du retour    Catalogne : Le bras de fer pour l'investiture de Puigdemont commence    5.000 enfants tués ou blessés depuis le début du conflit    Habitations précaires : Les programmes de logements se poursuivront jusqu'à leur éradication    Les étudiants des ENS ne décolèrent pas    Mostaganem : Le compostage pour valoriser les déchets domestiques    Guterres appelle à son renforcement    Education Ouyahia reçoit le DG de l'ALESCO    L'inscription du raï en bonne voie    Des illusions algéroises    Exposition chez Bouffées d'Art    Centre des arts et des expositions de Tlemcen    Mohamed Aissa fustige les ONG internationales    Exposition du photographe de Andres Aléjos à Oran, similitudes entre l'Algérie et le Mexique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On apprend le coréen
Centre d'enseignement intensif des langues à Alger
Publié dans El Watan le 27 - 06 - 2012

Le Centre d'enseignement intensif des langues, de l'université d'Alger 2, dispense pour la première fois, depuis avril dernier,
des cours de langue coréenne au grand bonheur des intéressés.
Ils sont pas moins de 55 élèves à suivre des cours de coréen dispensés par le professeur Bohyn Kim. Il s'agit du premier cours officiel de la langue coréenne à Alger, soutenu par le projet gouvernemental de la Corée, en l'occurrence, par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, et ce, selon la convention entre l'université d'Alger 2 et l'université Pai Chai, en Corée. Bohyn Kim est convaincue que les jeunes Algériens sont nombreux à s'intéresser à la culture et à la langue coréenne. «Ce cours, explique-t-elle, est ouvert à la demande croissante d'un fan-club de K-POP des Algériens. Si cette année, uniquement deux classes ont été constituées, il n'en demeure pas moins que le nombre de classe augmentera lors de la prochaine session, en septembre prochain.»
Samedi dernier, lors de la clôture de cette première session des cours de coréen, les élèves ont eu droit à une présentation de l'histoire du temps moderne de la Corée, comparée à celle de l'Algérie, suivi de la projection d'un film coréen intitulé Frères de sang, réalisé, en 2004, par Kang Je-Gyu .
Avec ce programme, les présents ont pu découvrir certaines similitudes entre l'histoire de la Corée et de l'Algérie, à travers la colonisation, la guerre entre le Sud et le Nord. Bohyn Kim explique qu'à travers le film sur la guerre de la Corée, «le 25 juin est le jour où a commencé cette guerre féroce, nous voulions montrer aux étudiants le passage que la Corée a connu jusqu'à aujourd'hui. Je leur ai donné une petite idée sur notre histoire. Ils sont jeunes, et l'avenir de l'Algérie est entre leurs mains. J'étudie personnellement la littérature algérienne au master chez nous, et la société algérienne, ses traditions et sa religion me passionnent depuis toujours, et j'aimerais échanger ces passions avec ces jeunes Algériens», conclut-elle d'un ton passionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.