L'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain    Danemark-Finlande : La demande d'Eriksen à ses coéquipiers    Aïn Defla: Abbass M'hamed, un exemple de la fidélité au pays et de l'amour de la patrie    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Toute colonisation est un investissement perdu    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    LE VERDICT REPORTE AU 23 JUIN    Khaldi : "Revoir la politique du football"    Coton Sport-JSK à Yaoundé    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les postiers poursuivent leur grève
Le syndicat dénonce la suspension de travailleurs
Publié dans El Watan le 21 - 08 - 2013

Ce mouvement de protestation a bloqué la majorité des opérations de retrait ou d'envoi d'argent, d'affranchissement du courrier
ou autre service fourni par cet opérateur.
Les travailleurs d'Algérie Poste ne décolèrent pas.
Six jours après le déclenchement de leur grève, aucun signe ne présage la fin de ce mouvement de protestation qui a bloqué la majorité des opérations de retrait ou d'envoi d'argent, d'affranchissement du courrier ou autre service fourni par cet opérateur.
Cette grève se poursuivra «jusqu'à l'aboutissement de la doléance principale des travailleurs, à savoir le versement du rappel des augmentations de salaires décidées par le gouvernement pour les travailleurs du secteur et à effet rétroactif à partir de 2001». L'information, diffusée par la direction d'Algérie Poste quant au virement de 30 000 DA, comme une tranche du montant en question, n'a pas convaincu les travailleurs, encadrés par le Syndicat national autonome des postiers (SNAP), qui exigent des explications concernant les montants constituant les arriérés des augmentations de salaires, atteignant en moyenne 300 000 DA par travailleur.
«Une note signée par la direction générale fait état du versement de 30 000 DA comme deuxième tranche du rappel prévu à partir de 2008, mais aucun détail n'a été fourni. Les 30 000 DA dont le virement est prévu le 25 août constituent, en réalité, une prime d'encouragement décidée au mois de Ramadhan dernier et n'a aucun lien avec le rappel de l'augmentation salariale», explique Tarik Amar-Khoudja, coordinateur national du Syndicat national autonome des postiers (SNAP).
Les grévistes tiennent un sit-in quotidien devant la Grande-Poste, à Alger. Hier encore, en plus de la revendication liée au versement de leurs rappels de salaires, les grévistes réclamaient la levée des sanctions contre certains receveurs de poste. «Des fonctionnaires ont été suspendus aux postes de Kouba et Hussein Dey, à Alger, et des intimidations nous sont parvenues», révèle le coordinateur du SNAP qui dénonce l'attitude d'un directeur régional de la capitale qui «a carrément menacé les travailleurs de licenciement s'ils ne mettent pas un terme au mouvement de protestation».
Le taux de suivi de la grève à l'échelle nationale a été de 90%. Tandis qu'à Alger, le taux de suivi est estimé à 75%, selon le même syndicaliste.
Le service minimum a été assuré. «Dans chaque bureau de poste, les clients peuvent retirer de l'argent et effectuer d'autres opérations par les agents qui assurent le service minimum.»
La direction d'Algérie Poste n'a pas répondu à nos sollicitations pour plus d'information concernant les doléances des travailleurs et les intimidations dénoncées par les syndicalistes.
A souligner que cette grève est la deuxième des postiers après celle d'avril dernier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.