La Russie hostile à toute ingérence extérieure    Des matches risquent de toucher le fond    Mise en vente des billets mercredi    Khazri et Sekhiri forfaits face au Swaziland et l'Algérie    Suspension des vols pour les avions de type Boeing 737-Max 8 et Boeing 737-Max 9 dans l'espace aérien algérien    Un émissaire de l'ONU exprime son inquiétude face aux manifestations populaires    Des femmes ayant activé dans l'action humanitaire et de solidarité honorées    Médecins et étudiants hier à Alger    Une baisse de près de 14% enregistrée en janvier 2019    Livraison de 252 camions au MDN    Prise en charge des malades atteints du cancer au CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou    Neutralisation d'un réseau régional spécialisé dans le vol de véhicules    «La Société civile en Algérie est inexistante»    Le syndrome de la déconcentration et de la déconnexion    51e fête du tapis de Ghardaïa    60e Salon international du livre de Québec    Mali : Le gouvernement réaffirme sa détermination à lutter contre le terrorisme    Ouyahia dément    Chine : Plus fort ralentissement de la production en 17 ans    Etats-Unis : Wall Street signe l'arrêt de mort des producteurs de schiste américains    Division 2 anglaise : Brentford fixe la clause libératoire de Benrahma    Classement ITF Juniors: L'Algérien Rihane, désormais 109e mondial    Fifagate: Deux sociétés de marketing sportif condamnées à 500.000 dollars d'amende    Pétrole : L'AIE s'inquiète de la baisse de production au Venezuela    Bouchareb tente de reprendre la main    GAID SALAH : "Pour chaque problème existe une solution"    Oran: Réception l'été prochain de 15 projets d'établissements hôteliers    Les précisions du ministère e la Santé    Etudiants et médecins manifestent    Le choix du destin de l'Algérie    Brexit: Le président de la Chambre des communes bouleverse les plans de May    Guerre commerciale USA-UE: "Ce sont les Etats-Unis qui sont le vrai perdant aujourd'hui"    Programme "Forsa, école de la 2ème chance" : Une vingtaine de jeunes en voie d'insertion à Oran    FÊTE DE LA VICTOIRE (19 MARS 1962) : Une célébration dans un contexte politique national particulier    Concert de guitare flamenca    Tournée de Ramtane Lamamra à l'étranger sur fond de crise interne.. Une internationalisation de fait    La famille de la Santé s'est fortement mobilisée hier.. Marche «blanche» contre le système    FCE.. Le Conseil exécutif se réunira fin mars    Guerre de libération.. 203 heures de témoignages enregistrées à Tlemcen    Ouyahia prépare ses valises    LES BUREAUX DESERTES DEPUIS LUNDI : Grève dans les inspections des impôts à Oran    La maternité dans les périodes assimilées à des périodes d'activité    La longue complainte de Lakhdar Brahimi    Bonne opération pour l'ASO Chlef à Béjaïa    ACTUCULT    Il ne répond à la demande populaire concernant le départ du système : Bouteflika tient toujours à sa conférence    Il affirme ne pas avoir été mandaté: Le hors-jeu de Lakhdar Brahimi    Equipe nationale: Belmadi fidèle à ses promesses    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Théâtre Kateb Yacine : hommage à Djamila
Tiziouzou : les autres articles
Publié dans El Watan le 19 - 12 - 2013

La 11e édition des Journées nationales théâtrales d'expression amazighe a été lancée mardi dernier au théâtre régional Kateb Yacine de Tizi Ouzou en hommage à la grande chanteuse kabyle «Djamila», de son vrai nom Bachene Djoher.
Cet hommage, qui s'étale du 17 au 21 décembre courant, est organisé par l'association Amezgoun n'Djerdjer, en collaboration avec la direction de wilaya de la culture, l'APW de Tizi Ouzou. Djamila est connue pour son talent en tant que chanteuse, actrice de cinéma et femme de théâtre. Au programme de cet hommage, dont l'ouverture a été marquée par une minute de silence à la mémoire du grand comédien et chanteur kabyle, M'henni Amroun, figurent plusieurs pièces théâtrales, ainsi qu'un monologue, qui seront présentés durant la semaine par des associations du 4e art venues d'Oran, de Béjaia, de Ghardaia et de Tizi Ouzou.
Ouvrant la manifestation, le directeur de la culture a rendu hommage à celle qui berce toujours les admirateurs de sa chaude voix et égayait dans le passé les auditeurs de l'émission radiophonique «Ourar n elkhalat» qu'elle animait à la Chaîne 2. Djamila est née en mai 1930 à Aït Bouhini, à Azazga. Elle a passé son enfance à Alger où elle a côtoyé Chabha, une autre chanteuse de talent. En découvrant sa voix mélodieuse prédestinée à la chanson, cette dernière l'a présentée à la Radio algérienne pour des essais qui se sont avérés concluants. C'est ainsi qu'elle fera ses débuts à la radio kabyle dans les années 1950, avant d'animer une émission intitulée «Les femmes aux foyers», puis une autre sur l'enfance.
Djamila marquera également le chant patriotique en kabyle, notamment par «Ledzayer» (l'Algérie), ainsi que l'émigration avec «Abahri siwed as slam», des titres qui lui ont valu le succès. A l'indépendance, elle gagnera encore plus de notoriété aux côtés d'artistes de renom (Nouara, Cherifa, Youcef Abdjaoui…). Présente à cette fête organisée en son honneur, Djamila, émue, dira avec une grande humilité : «Jeunes filles et garçons, vous avez le devoir de reprendre le flambeau de la chanson kabyle. Instruits, vous pouvez relever tous les défis. Notre génération était analphabète en majorité, mais elle a su lutter non seulement pour l'indépendance nationale, mais aussi pour le triomphe de notre culture, de notre langue, à travers la radio et la télévision…», dira-t-elle pendant que le public l'ovationnait chaleureusement. Elle recevra ensuite un cadeau symbolique de reconnaissance pour sa carrière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.