Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Un Palestinien tombe en martyr    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Saison estivale : Un budget pour embellir le littoral
Oran : les autres articles
Publié dans El Watan le 08 - 04 - 2014

La daïra d'Aïn El Turck semble mieux que jamais préparée à la saison estivale qui s'annonce.
Selon son chef, M. Oufroukh, «cette saison estivale connaîtra une rigueur contre tout contrevenant. Oran doit continuer à être la première destination des Algériens en leur assurant les meilleures conditions pour passer les plus agréables vacances». Pour cela, la daïra lancera, d'ici le 15 avril, une série d'opérations d'aménagement qui seront réceptionnées avant le démarrage de la saison estivale. «Une enveloppe financière de près de 18 milliards a été consacrée à 09 opérations réparties sur les quatre communes de la daïra, Aïn El Turck, Bousfer, El Ançor et Mers El Kebir, pour des projets d'aménagement de signalisation et d'éclairage public», soutiendra le chef de la daïra.
Ces projets viennent en appoint à d'autres déjà réalisés, comme les nouveaux accès aux plages de l'Etoile, Bomo et Corales pour une enveloppe de 1,2 milliard, l'aménagement du parking de la grande plage de Bomo ou le renforcement de l'éclairage public au niveau du parking 3 des Andalouses. Le chef de daïra ajoutera : «La daïra d'Aïn El Turck est la vitrine de la wilaya, tous les estivants se rendent dans les plages des communes de cette daïra, que nous tenons à rendre agréables à vivre pour ses habitants aussi bien que pour les vacanciers».
Aïn El Turck se développe. De grands moyens ont été engagés de 2011 à 2014. 2367,7 millions de D.A ont été débloqués pour des projets de développement des quatre communes de la daïra. La priorité a été accordée au secteur de l'hydraulique et de l'environnement. Il fallait mettre un terme définitif au déversement des eaux usées en mer. Selon le chef de daïra, «le principal objectif est celui de zéro rejet - zéro pollution». La dépollution des plages a été rendue possible grâce à la mise en service de la station d'épuration de Cap Falcon, des 15 stations de relevage de eaux usées, l'installation de 5 groupes électrogènes au niveau des stations de relevage pour éviter les coupures de courant et la mise en service de 05 nouvelles stations de relevage et de refoulement des eaux usées collectées tout au long du littoral et acheminées vers la station d'épuration de Cap Falcon par un réseau de 20 km.
Les 20 plages de la daïra d'Aïn El Turck sont ouvertes à la baignade, toutes les conditions sont réunies pour cela : des aménagements y ont été réalisés et un plan d'action ambitieux a été élaboré en vue de l'amélioration des prestations fournies aux estivants. Ce plan consiste, selon le chef de la daïra, en «la réhabilitation des espaces de convergence, l'aménagement des placettes, esplanades et parkings, assurer la sécurité et secours des estivants en réalisant des postes pour la Gendarmerie et la Protection civile, élaborer un plan de circulation routière et assurer une animation culturelle et sportive durant la saison estivale».
Le chef de la daïra soutiendra que «le traitement de l'environnement urbain est également pris en charge». Pour ce faire, notre interlocuteur fait savoir que «cette action doit être supervisée par Monsieur Plage qui aura sous la main des équipes de nettoiement». Selon lui, «toutes les conditions sont réunies pour que la saison estivale 2014 soit une réussite. Oran et ses plages doivent être la destination première en matière touristique en Algérie.».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.