«Des forces non constitutionnelles gèrent le pays»    «La grève ne doit pas toucher le système pétrolier et gazier»    L'ADE prépare la saison estivale    L'après-Bouteflika a déjà commencé    Bronn forfait face au Swaziland et l'Algérie    Les Verts pour terminer sur une bonne note    Le GS Pétroliers passe en quarts    Saisie de 100 g de cocaïne et 12,5 kg de kif    Saisie de 9 322 comprimés psychotropes    ON A TOUJOURS REFUSE DE NOUS ECOUTER. AUJOURD'HUI, ON VA SE FAIT ENTENDRE    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Le coup de pied de l'âne    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    2.150 logements AADL-2 livrés le 5 juillet    Refus des visas pour les Algériens    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Les joueurs poursuivent leur grève    Le corps du pilote italien Giovani Stafanit en voie d'évacuation vers son pays    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Cinq partis politiques lancent un «Rassemblement pour une nouvelle République»    Manifestations populaires et perspectives    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival de Cannes : Glamour et politique
Culture : les autres articles
Publié dans El Watan le 20 - 04 - 2014

1800 films visionnés, 49 sélectionnés produits dans 28 pays, 18 films en compétition et le reste hors compétition.
Côté glamour, des stars sont attendues sur le tapis rouge, parmi lesquelles Nicole Kidman, Juliette Binoche, Monica Bellucci, Marion Cottillard. Côté politique, nombre de films sont programmés : le premier film annoncé par le délégué général, Thierry Frémaux, est le film syrien Eau argentée, d'Oussama Mohamed sur la situation de son pays. Le cinéaste biélorusse, Sergei Loznitsa, lui, a filmé les jours de la révolution en Ukraine. Maidan est un documentaire d'une durée de deux heures. Le Pont de Sarajevo, film collectif sur la guerre en Bosnie, a été réalisé par 13 cinéastes, dont Jean-Luc Godard. Stephanie Valloarto a réalisé un documentaire, Les Fantassins de la démocratie, sur les dessinateurs caricaturistes, parmi lesquels des Algériens.
Timbuktu, long métrage fiction de Abderrahmane Sissoko, en compétition, tente de rappeler la situation de la cité malienne occupée par les djihadistes. Mais Sissoko a tourné essentiellement dans un village de Mauritanie, à la frontière malienne, pour des raisons de sécurité. La Recherche (The Search) de Michel Hazanavisius, en compétition, évoque la guerre en Tchéchénie. Ken Loach, lauréat de la Palme d'or pour Le Vent se lève, en 2006, revient à Cannes avec Jimmy's Hall, en compétition, un film qui évoque le destin du leader communiste irlandais Jimmy Gralton qui a émigré aux Etats-Unis en 1909.
Revenu dans son pays en 1921, il crée un dancing où il y organise les réunions politiques de son parti. Le gouvernement irlandais le juge indésirable et le déporte en Amérique en 1933. Cas unique dans toute l'histoire de l'Irlande. De Belgique, le retour des frères Dardenne dans l'espoir de décrocher une troisième Palme d'or, après celles de 1999 pour Rosetta et de 2005 pour L'Enfant. Leur nouveau film s'intitule Deux jours, une nuit, qui traite le monde actuel du travail. Adieu au langage, de Jean-Luc Godard, fiction de 110 minutes, en compétition, marque le retour du grand réalisateur sur la Croisette.
Selon le délégué général, il s'agit d'une œuvre très poétique malgré son titre énigmatique. Godard a fait son film en 3D. Deux films américains seulement au programme officiel cette année : The Houseman, de Tommy Lee Jones, et Foxcatcher de Bennett Miller. Preuve qu'Hollywood peut se montrer modeste pour une fois. Le cinéma indien est aussi rare, sauf dans la section un certain regard où il y sera présenté le premier film d'un jeune cinéaste penjabi : Titly de Kanu Behl. Kanu Behl rêve de décrocher la Caméra d'or qui sera remise par l'actrice et réalisatrice, née à Oran, Nicole Garcia, présidente du jury.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.