La lutte contre la corruption : Zeghmati déclare la guerre à la mafia    26e vendredi du Hirak: Les manifestants à Alger réitèrent leur attachement à leurs revendications    Affaire Hamel: Abdelmalek Boudiaf sous contrôle judiciaire, mise en liberté pour Bensebane Zoubir    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Russie : Comment expliquer l'absence inattendue de chaleur cet été ?    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Côte d'Ivoire : Vers la fin du procès Gbagbo à la CPI ?    Al-Aqsa: L'OLP avertit contre les conséquences des tentatives d'Israël de changer le statu quo    Ligue 1 (1ère journée) : Le MC Alger tenu en échec par l'AS Aïn M'lila    Guinée : L'entraîneur et le 1er vice-président de la fédération sanctionnés pour corruption    Khenchela: Le "Khliî" (viande séchée), une tradition qui résiste au temps à Tazghart    Education: La rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    "Je reste attaché à la plateforme de Aïn-Bénian"    Mandat de saisie du pétrolier iranien relâché par Gibraltar    Air Algérie parmi les compagnies affichant le plus grand taux de retards    Un navigateur palestinien pour éviter les checkpoints israéliens    Infinix, les nouveaux Smartphones mis en lumière à Constantine    Le comité des sages installé    29 harraga interceptés en mer    Décès de 18 hadjis algériens    La conférence reportée au 24 août    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    NAHD : Un nul au goût de victoire    Les raisons du limogeage de la Juge d'El Harrach    SIDI BEL ABBES : Un octogénaire et sa fille meurent écrasés par un train    Le MCA rate son premier match    La peau de mouton, un patrimoine en perdition    Rabat prête à relever le défi    Des facilitations au profit des agriculteurs pour l'octroi des autorisations    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les USA    Belaili de retour à Angers? Le président du SCO dit non    Les Algériennes en stage à Blida    L'Unicef tire la sonnette d'alarme    Le pétrolier iranien "Grace 1" relâché    Des administrateurs pour assurer la gestion    Raids des forces de Haftar contre des aéroports civils    Appel à participation pour le 5e Grand prix El-Hachemi-Guerouabi    Ouverture du Festival du raï    Projection du documentaire "Tadeles''    Djam sélectionné dans la compétition officielle    Des soirées dédiées au monologue et à l'humour    MCO - USMBA: Commencer la saison par un succès    Sûreté de wilaya: Deux campagnes de sensibilisation sur le respect du code de la route    Pour le 26ème vendredi de suite: La mobilisation continue malgré la canicule    Le secteur de l'éducation renforcé par des infrastructures scolaires: 5 lycées, 30 groupes scolaires et 8 CEM pour la prochaine rentrée    L'armée se rapproche de la ville clé de Khan Cheikhoun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival de Cannes : Glamour et politique
Culture : les autres articles
Publié dans El Watan le 20 - 04 - 2014

1800 films visionnés, 49 sélectionnés produits dans 28 pays, 18 films en compétition et le reste hors compétition.
Côté glamour, des stars sont attendues sur le tapis rouge, parmi lesquelles Nicole Kidman, Juliette Binoche, Monica Bellucci, Marion Cottillard. Côté politique, nombre de films sont programmés : le premier film annoncé par le délégué général, Thierry Frémaux, est le film syrien Eau argentée, d'Oussama Mohamed sur la situation de son pays. Le cinéaste biélorusse, Sergei Loznitsa, lui, a filmé les jours de la révolution en Ukraine. Maidan est un documentaire d'une durée de deux heures. Le Pont de Sarajevo, film collectif sur la guerre en Bosnie, a été réalisé par 13 cinéastes, dont Jean-Luc Godard. Stephanie Valloarto a réalisé un documentaire, Les Fantassins de la démocratie, sur les dessinateurs caricaturistes, parmi lesquels des Algériens.
Timbuktu, long métrage fiction de Abderrahmane Sissoko, en compétition, tente de rappeler la situation de la cité malienne occupée par les djihadistes. Mais Sissoko a tourné essentiellement dans un village de Mauritanie, à la frontière malienne, pour des raisons de sécurité. La Recherche (The Search) de Michel Hazanavisius, en compétition, évoque la guerre en Tchéchénie. Ken Loach, lauréat de la Palme d'or pour Le Vent se lève, en 2006, revient à Cannes avec Jimmy's Hall, en compétition, un film qui évoque le destin du leader communiste irlandais Jimmy Gralton qui a émigré aux Etats-Unis en 1909.
Revenu dans son pays en 1921, il crée un dancing où il y organise les réunions politiques de son parti. Le gouvernement irlandais le juge indésirable et le déporte en Amérique en 1933. Cas unique dans toute l'histoire de l'Irlande. De Belgique, le retour des frères Dardenne dans l'espoir de décrocher une troisième Palme d'or, après celles de 1999 pour Rosetta et de 2005 pour L'Enfant. Leur nouveau film s'intitule Deux jours, une nuit, qui traite le monde actuel du travail. Adieu au langage, de Jean-Luc Godard, fiction de 110 minutes, en compétition, marque le retour du grand réalisateur sur la Croisette.
Selon le délégué général, il s'agit d'une œuvre très poétique malgré son titre énigmatique. Godard a fait son film en 3D. Deux films américains seulement au programme officiel cette année : The Houseman, de Tommy Lee Jones, et Foxcatcher de Bennett Miller. Preuve qu'Hollywood peut se montrer modeste pour une fois. Le cinéma indien est aussi rare, sauf dans la section un certain regard où il y sera présenté le premier film d'un jeune cinéaste penjabi : Titly de Kanu Behl. Kanu Behl rêve de décrocher la Caméra d'or qui sera remise par l'actrice et réalisatrice, née à Oran, Nicole Garcia, présidente du jury.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.