Production locale d'insuline: 50% des besoins nationaux couverts dès 2023    Commerce: 897 tonnes de bananes saisies en 11 mois    Partenariat algéro-américain pour la production de câbles électriques    Lutte contre le terrorisme: L'Algérie intensifie ses initiatives en Afrique    L'Allemagne face à son histoire    Pendules à l'heure africaine    ASO Chlef: L'entraîneur Lyamine Bougherara démissionne    Mondial foot 2022: le bal des nouveaux «hypocrites»    Ligue 2 - Centre-Ouest: Déplacement favorable pour l'ESM, les dauphins en péril    Tribunal de Dar El Beida: Ferhat M'henni condamné à la perpétuité    Ouargla: Cinq membres d'une même famille meurent asphyxiés    Biskra: 2,3 kg de cocaïne saisis    Xi Jinping a rencontré, hier, des dirigeants arabes    26000 combattants à réintégrer    Le président béninois appelle à une action concertée    Le récit d'un duel alimentaire    Loukal poursuivi encore pour «espionnage»    Les engagements de Bouslimani    Mercato, le rétropédalage    Début des travaux intérieurs    Nuit de peur à Oued Smar    Les jeunes du FFS reprennent le flambeau    Mobilisation autour de l'Etat national    «L'Algérie a dépassé l'étape critique»    Fauché par un train    Le «thon»...c'est de l'argent!    Tebboune «unit» l'Afrique    Zoom sur la Palestine et le Sahara occidental    Documentaire sur le moudjahid Ramdane Djamel    Des monologues présentés en «hors compétition»    M. Benabderrahmane reçu à Riyad par le président chinois    Le Président Tebboune appelle à poursuivre le combat contre la corruption    Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural reçu par le vice-président de la République de Côte d'Ivoire    Le FFS tient son 6e congrès national    Foot/ Ligue 2 : l'AS Khroub chute à Skikda, l'USM Annaba rejoint l'US Souf au 2e rang    Le renforcement des relations entre le Monde arabe et la Chine contribuera à l'émergence d'un monde multilatéral    Lamamra s'entretient avec le Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l'UA    Coup d'envoi samedi de la 10e édition de la coupe d'Algérie de football des détenus    Pluies orageuses sur l'est du pays à partir de vendredi soir    Tribunal de Dar El Beida : le chef du mouvement terroriste "MAK" condamné à perpétuité    11e FICA: projection du long métrage "Argu"    Tamanrasset : importance des médias de proximité dans la transmission d'une information exacte    Lycée "Dar El Hirfi" de Dellys (Boumerdes): monument de la formation vieux de 140 ans    Le Président Tebboune préside la réunion de travail périodique au siège du MDN    Alfred Berenguer, l'Algérie au cœur    Le chemin est encore long    «Samahna si l'Hadj» !    Tebboune: «Je suis pleinement conscient des aspirations du peuple»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un rendez-vous incontournable pour les artistes-plasticiens
Biennale Méditerranéenne des arts contemporains
Publié dans El Watan le 03 - 06 - 2014

La 3ème édition de la Biennale Méditerranéenne d'Arts contemporains aura lieu du 8 au 10 juin prochain. 40 artistes sont attendus dont la moitié est constituée par des étrangers. Pour cette année, le commissaire sera Karim Sergoua.
Du 8 au 10 juin prochain, Oran vivra au rythme de la 3ème édition de la Biennale Méditerranéenne des Arts Contemporains. A cette occasion, une conférence de presse a été organisée, hier matin, dans le siège de l'association «Civ-Œil», celle-là même qui organise l'évènement. Ali Chaouch, son président, nous a révélé que le commissariat de la Biennale sera attribué, cette année, à Karim Sergoua, artiste-plasticien de renom et actuellement enseignant d'arts plastiques à l'Ecole des beaux-arts d'Annaba.
Quant au thème retenu pour cette édition, il aura un intitulé à la fois étrange et profond : «L'Autre». C'est d'ailleurs en raison de cet intitulé que les organisateurs ont décidé, pour cette nouvelle édition, d'élargir la liste des participants à des artistes non-méditerranéens, comme des Américains, des Pakistanais ou encore des Thaïlandais. «On ne peut pas placer notre Biennale sous le thème de «l'Autre» et refuser la participation à des artistes venus d'autres horizons», expliquera Ali Chaouche. Il insistera, par ailleurs, sur le respect, dans l'organisation de l'évènement, des standards internationaux, avec l'aménagement de box spécifiques pour la scénographie.
Dans cette édition, l'accent sera mis, notamment, sur les vidéos ainsi que les photos artistiques. «Il faut sortir un peu du classique dans l'art contemporain», expliquera-t-il en regrettant que l'Ecole des beaux-arts algérienne, en 2014, ne s'ouvre pas assez aux nouveaux procédés, comme les multimédias. Il nous dira par ailleurs que les succès des précédentes éditions de la Biennale d'Oran ont concouru à pousser la «Fondation internationale des Biennales» à inscrire dans leur registre l'Algérie, alors qu'auparavant, au niveau du Maghreb et du monde arabe, seul le Maroc, par le biais de sa Biennale de Marrakech, y figurait. «On a commencé à préparer cette Biennale depuis 2012, c'est-à-dire depuis la clôture de la précédente édition», expliquera Chaouche.
180 dossiers ont été déposés, dont seulement une vingtaine d'artistes algériens. Au final, seuls les artistes retenus ont été répartis comme suit : 20 artistes algériens et 20 étrangers. «Pour ce qui est de la participation d'artistes étrangers, certains ne viendront pas, mais leurs travaux seront présents». Le vernissage d'ouverture aura lieu dès 10 h au niveau de la Médiathèque d'Oran. Il sera suivi par une conférence durant laquelle l'ensemble des artistes participants à l'évènement y prendront part. L'après-midi, un autre vernissage est prévu, cette fois-ci, au niveau du hall du siège de l'APC d'Oran.
Notre collègue le photographe Hamid Aourag se chargera, quant à lui, d'assurer le commissariat d'une exposition de photos de jeunes artistes au niveau du siège de l'association Civ-Œil, où une galerie d'arts sera inaugurée à cette occasion. Il est à noter qu'en marge de la Biennale, le festival «Five projection» s'invitera à Oran pour projeter 25 vidéos d'artistes internationaux. Ali Chaouche insistera sur le fait que cette manifestation donnera la part belle principalement aux jeunes talents. Enfin, la clôture de la manifestation sera en apothéose et devra avoir lieu au Théâtre Régional d'Oran où le groupe Démocratoz s'y produira.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.