L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    COLÈRE DES DEMANDEURS DE LOGEMENTS À EL-TAREF    Une trentaine de malades évacués vers le CHU et les EPH    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    UNE INFLUENCEUSE DE TALENT ET DE COEUR    Messaoudi (JSS) creuse l'écart en tête    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Deux batailles qui restent à gagner    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Une réconcilation entre Ouattara et Gbagbo    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Une feuille de route pour la Tunisie    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    "LE SERMENT"    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Entre satisfecit et attentes
Rentrée scolaire à Béjaïa
Publié dans El Watan le 12 - 09 - 2006

La rentrée scolaire s'est effectuée cette année à Béjaïa avec moins de tension que l'année écoulée compte tenu surtout de la baisse notable en effectifs inscrits (près de 11% en moins), de la réception de nouvelles infrastructures pédagogiques et de la dotation, même si encore insuffisante, en nouveaux postes pédagogiques et administratifs.
Ainsi, ce sont 221 000 élèves qui ont rejoint les bancs de l'école à travers le territoire de la wilaya. Le primaire se concède le plus grand conglomérat de cette masse juvénile avec 110 000 élèves dont 13 361 nouveaux inscrits, le cycle moyen en prendra 72 000 dont près de 21 000 en première année moyenne et le secondaire 39 000 potaches dont quelque 10 000 ont mis les pieds pour la première fois dans un lycée. Le nombre d'écoles primaires est passé à 576 avec la réception de 4 nouveaux groupes scolaires. Avec l'ouverture d'un nouvel établissement à Tazmalt, le nombre de CEM sera de 137 tandis que celui des lycées, si l'on ajoute les deux établissements inaugurés à Kherrata et Semaoun, passera à 49. Ces chiffres, s'il est pris compte de l'annonce de l'ouverture l'année prochaine de 21 CEM et de 5 lycées en plus, laissent voir un léger desserrement des goulots avec une équation équilibrée entre élèves entrants et sortants dans chaque palier. Sur le chapitre du manuel scolaire, Mokhtar Melaïs, le directeur de l'éducation, s'est voulu rassurant. Les CRDP, les centres régionaux de distribution, étant « approvisionnés à 100% ». Pour ce qui est de l'encadrement, si la direction de l'éducation affiche satisfaction pour son organigramme pédagogique avec le recrutement sur concours de 74 PES et de 46 PCEF, il en est quelque peu autrement pour les dotations en postes administratifs ou « on reste encore dans le besoin ». Béjaïa se voit bénéficier de 110 postes en personnels de service dans les établissements. « Le retard de 10 ans » en recrutement de personnel de soutien pédagogique se traduit par un besoin de 15 surveillants et de 80 adjoints d'éducation. On ne fait depuis quelques années que déplacer des effectifs pour pourvoir les postes suite notamment à la construction de nouvelles écoles. La carte de l'encadrement, se plaint M. Melaïs, se caractérise, en dépit de la disponibilité des postes budgétaires, par 4 lycées et 15 CEM sans chefs d'établissement et 18 circonscriptions primaires aux inspections vacantes. L'action sociale semble être prise à bras-le-corps puisque en plus de la mesure décidée par le ministère de tutelle qui est la distribution gratuite des livres pour la première année primaire, ce sont 85 000 primes de 2000 DA qui seront octroyées aux nécessiteux et qui de même bénéficieront de la gratuité des manuels. La direction de l'action sociale, la commission de solidarité scolaire intervenant avec ses propres fonds et la mutuelle assistance scolaire se manifesteront respectivement avec une distribution de 9000, 7000 et 504 lots de cartables et fournitures.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.