BANQUE D'ALGERIE : De nouveaux billets de 500 et 1000 Dinars    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    TRIBUNAL DE KSAR CHELLALA (TIARET) : Le procureur de la République agressé    LE MINISTRE AISSA S'INSURGE ! : Les salafistes décrètent la fête du Mawlid, Haram    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Beda sur le front    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Tiasbanine, un plat convivial de saison    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    L'ornière de la violence    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    Ould Abbès dégagé ?    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    La folie des sénatoriales    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Consolidation de la démocratie participative    Enigme et interrogations    L'Onu lève ses sanctions    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CS Constantine - MO Constantine
Cirta show
Publié dans El Watan le 05 - 10 - 2006

A quelques heures de la rencontre choc entre les deux voisins constantinois, tout semble avoir été mis au point pour que cette énième joute se déroule dans les meilleures conditions.
Pour sa part, le wali de Constantine s'est impliqué personnellement pour que ce derby obéisse aux règles de fair-play, en invitant hier (mercredi soir) dans la soirée les équipes dirigeantes ainsi que les staffs techniques des deux clubs à une collation, cherchant ainsi à dépassionner les débats et replacer le match dans son véritable contexte, c'est-à-dire une simple rencontre footballistique. Présidents et entraîneurs tentent de leur côté d'adoucir l'atmosphère en rappelant, à tout le monde, que l'issue du championnat ne dépendrait en aucune manière du résultat du derby. Chose difficile à faire admettre aux fans des deux clubs, qui ne parlent que de victoire et rien d'autre. Pour Hocine, supporter invétéré des Vert et Noir, « une victoire contre le MOC me ferait oublier tous les déboires qu'a connus l'équipe depuis le début de saison. La victoire au derby possède un goût particulier que l'on veut à chaque fois redécouvrir. Pour moi, ce sera la fête pendant plusieurs jours, si Saâdi parvient à nous ramener cette victoire, rien que cela ». Pour Ahmed, jeune supporter mociste, « on ne peut que gagner. En tout cas, on ne risque pas de perdre. Notre équipe est invaincue depuis le début du championnat et cela m'étonnerait si les clubistes parviennent à arrêter cette belle série ». Les discussions avec les uns et les autres montrent que ce derby a beaucoup de valeurs pour les supporters constantinois, même si beaucoup reconnaissent qu'il n'est plus aussi passionnant que par le passé. « Faire jouer un match pareil à Benabdelmalek est une erreur et des milliers de supporters seront privés du spectacle et de l'ambiance chaleureuse dans les tribunes. La couverture télévisuelle ne peut procurer une pareille sensation », répliquera Ramzi, qui n'a pas voulu dévoiler pour quelle équipe bat son cœur aujourd'hui. Durant toute la semaine à Constantine, la discussion a tourné autour du derby. Les rumeurs les plus folles ont nourri les débats : « délocalisation de la rencontre », « prix exorbitants des tickets », « Mocistes privés de tickets… » On a entend de tout. Certains parlent de la confection d'une banderole qui porterait un message pour les dirigeants de la FAF et la LNF. Sachant que les Sanafir ne portent pas ces deux instances dans leur cœur, on imagine un peu la nature du message. Le MOC, mis à part la première journée, marque peu de buts. Abadli et encore plus Boulemdais et Boutouba sont en mal d'inspiration et peinent à envoyer le ballon au fond des filets. En 7 journées, le MOC a marqué 10 buts, dont 4 lors de la première journée, avec pratiquement une moyenne d'un but par rencontre, ce qui peut être considéré comme peu pour une équipe qui aspire à l'accession. Le compartiment défensif, le meilleur de la superdivision, reste pour l'heure la seule satisfaction de Latrèche, stabilisé par les performances de Benfissa et Kerboua. A rappeler que le MOC n'a pas encore été défait et n'a enregistré que deux nuls en déplacement. Par ailleurs, le CSC affiche des résultats moins bons avec une attaque très discrète : 8 buts en 7 matches (un peu trop juste) et une défense qui a encaissé huit buts aussi. C'est dire que l'équipe se cherche encore, même si elle donne l'impression de s'améliorer de journée en journée. Ces détails palpitants ne font qu'augmenter le suspense de cette rencontre qui, de tout temps, n'a respecté aucune logique.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.