L'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain    Euro 2020 : Sonné, le Danemark chute face à la Finlande    Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Un vendredi calme sans Hirak    Khaldi : "Revoir la politique du football"    Coton Sport-JSK à Yaoundé    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des citoyens crient à la discrimination à Tagdempt (Tiaret)
Publié dans El Watan le 07 - 10 - 2006

Dans une lettre adressée aux autorités centrales et locales, les habitants du douar « Ain Sarb », relevant de la commune de Tagdempt, 7 km au nord-ouest du chef-lieu de wilaya, disent vivre « la marginalisation et la partialité du maire d'obédience FLN » qui « destine toutes les aides de l'Etat à ses proches et à ceux de son appartenance politique ».
Les protestataires parlent « d'indemnisation sélective au titre de sinistre » et « distribution généreuse du programme d'aide à l'habitat fixé à 500 000 dinars ». On déplore le fait que « trois, voire quatre membres d'une même famille bénéficient de ces aides et que des élus de cette APC se soient servis alors que d'autres citoyens dans le besoin ont été exclus. » Les habitants de Aïn Sarb, un des nombreux douars déshéritées de la région qui tirent leur subsistance du travail de la terre et de l'élevage, vivent un isolement même si des projets ont été initiés en leur faveur, à l'exemple de l'habitat rural et la réalisation d'une route de 8 km reliant Tagdempt à Sidi Ouadhah pour la soustraire à l'enclavement.
Sortie calculée
Le P/APC incriminé, M. Belgacem Mamoune nous a déclaré en réponse aux accusations de ses concitoyens que « cette sortie est calculée par certains politiques, notamment ceux du parti FLN qui voudraient se repositionner à l'aune d'échéances électorales futures ». Ce maire n'a pas été par trente six chemins pour accuser, à son tour, un élu qui « a vu certains de ses protégés exclus de la liste des bénéficiaires de logements par le chef de daïra ». M. Mamoune Belgacem précisera qu'« il était en congé au moment où la commission travaillait dans la transparence pour l'octroi de logements de type habitat rural ». Il y en avait 80 pour une demande de 514. Leur distribution a été équitable entre citoyens des douars de Mecharef, Tafraoua, Azouania, Tagdempt et Aïn Sarb. Cette dernière localité qui comprend un millier d'âmes, ajoute notre interlocuteur, n'a pas été, comme disent ses contradicteurs, oubliée puisque certains projets avaient été initiés en faveur des jeunes, comme la salle polyvalente, le terrain combiné et l'annexe administrative. Concernant l'indemnisation des sinistrés de l'inondation de 2001, « les vingt personnes concernées ont bénéficié de l'aide en toute transparence ». Des arguments qu'a confirmé par téléphone le chef de daïra de Mechraa Sfa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.