«Tebboune poursuit l'édification de l'Algérie nouvelle»    Enseignement supérieur: renforcer la contribution des étudiants à leur formation universitaire à la faveur d'un modèle national en 5 phases    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    L'ONU doit agir énergiquement pour stopper la politique criminelle de l'entité sioniste    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    La Côte d'Ivoire veut récupérer Fofana    La tension monte d'un cran au Maroc    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    «L'Algérie doit être construite par les algériens»    La chine donne son quitus    Un Palestinien assassiné par les forces d'occupation sionistes    Borne et les préoccupations de l'heure    Absurdité    Que va faire l'Opep+?    Développement régional: La décentralisation comme clé de voûte    Industries: Priorité aux filières de substitution des importations    Efficacité des ressources et réduction de coûts de production: L'expertise allemande pour les PME algériennes    L'ESS sombre    Grosse inquiétude au Barça    On a évité le pire à El Bayadh    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    Démarrage timide dans la capitale    Le président Tebboune présente ses condoléances    El Bayadh: Des tablettes pour 900 élèves du primaire    Cap Falcon : une femme morte et deux blessés graves dans une collision entre deux voitures    Campagne de dépistage à El Flay    El-Bayadh: Trois morts et un blessé grave dans un accident de la route    Onze ans de retard    De la marijuana à Zéralda    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Presse, amour et pouvoir    La pièce « Hna ou Lhih » participe    «C'est formidable d'échanger avec les lecteurs»    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Femmes et hommes, ensemble pour le respect...
Campagne contre les violences faites aux femmes
Publié dans El Watan le 02 - 03 - 2016

«La campagne est une occasion pour faire appel à la société algérienne à être solidaire et à mobiliser tous les efforts pour promouvoir l'autonomisation de la femme, lutter contre les violations des droits des femmes et assurer leur bien-être», souligne un communiqué de l'UNFPA.
Je suis un homme, je respecte la femme». Tel est le slogan de la nouvelle campagne lancée par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) conjointement avec le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, avec l'appui de l'ambassade du Canada en Algérie.
Cette campagne visuelle, axée sur l'implication des hommes dans la protection et la promotion de la femme, capitalise et se veut le prolongement de la «phase 1», la campagne initiée lors des 16 jours d'activisme du 15 novembre au 10 décembre 2015. Cette «phase 2» se déroule autour de la célébration de la Journée internationale de lutte pour le droit des femmes, le 8 mars 2016. «La question des droits des femmes ne doit plus être la cause des femmes à elles seules. Les hommes ont un rôle primordial.
Les hommes ont un rôle positif. Les hommes doivent être impliqués et s'engager», rappelle un communiqué des initiateurs de cette campagne. Raison pour laquelle ses concepteurs ont décidé de mettre en avant des citoyens, hommes, expliquant en quoi ils «respectent» les femmes. Sur l'un des placards publicitaires, on voit Ouanoughi, commerçant, adossé à un mur. «Quand un homme harcèle une femme qui passe dans la rue, c'est à lui-même qu'il manque de respect en premier lieu. Parce que le harcèlement est un comportement pas honorable.
Pensez-y», rappelle-t-il. Sur une autre affiche, on fait la connaissance d'un autre commerçant, Mohamed, barbe et djellaba, qui arbore le pin's de la campagne. «Dieu a dit : ‘‘Vivez avec vos femmes en bons rapports''» (Les Femmes-19), récite-t-il. Rabah, fonctionnaire, explique : «Je vis dans une région rurale et je soutiens ma femme pour monter son association de promotion de la femme rurale.» Pour sa part, Fouad, réparateur de matériel électronique, déplore l'ingérence de tiers dans la natalité et les choix contraceptifs des femmes. «Je suis contre la pression que subit la femme dans notre société à propos des grossesses. Le nombre d'enfants à avoir doit être une décision du couple et son choix», estime-t-il.
«La campagne est une occasion pour faire appel à la société algérienne à être solidaire et à mobiliser tous les efforts pour promouvoir l'autonomisation de la femme, lutter contre les violations des droits des femmes et assurer leur bien-être», explique l'UNFPA. L'objectif de cette phase 2 est de lancer une réflexion sur les questions du respect de la femme, du harcèlement dans les lieux publics, de la prévention des violences faites aux femmes, qu'elles soient physiques, mais aussi psychologiques et verbales.
Car, en sus de portraits individuels, certaines affiches déroulent des visages masculins, avec plusieurs légendes, en arabe et en français : «Je suis un homme. Je suis contre la violence à l'égard des femmes» ; «Je donne l'opportunité à ma femme, à ma fille, à ma sœur, de prendre les décisions concernant leur travail et leur indépendance économique. Non à la soumission et à la dépendance» ; «Harceler une femme dans la rue, le transport public, le milieu de travail n'est pas acceptable, n'est pas excusable. Je suis un homme, je respecte la femme».
«Cette campagne espère mobiliser la majorité des hommes qui sont contre toute forme de violence, qui respectent la femme, qui veulent une société de paix et sont prêts à être actifs et engagés dans ce discours pour la protection de la femme», souligne-t-on dans le communiqué. Ensemble, main dans la main, hommes et femmes peuvent faire de ces droits une réalité, conclut l'UNFPA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.