Commerce: Rezig préside une réunion avec les cadres centraux    Boumerdes : remise de clés aux bénéficiaires de 4.450 logements    Boukadoum réaffirme le rejet par l'Algérie de toute ingérence étrangère en Libye    La liste de Hakim Belahcel à la tête de l'instance présidentielle    COVID-19 : le wali d'Alger exclut la possibilité d'imposer un confinement partiel aux communes de la wilaya    470 nouveaux cas confirmés et 8 décès en Algérie    La PCH instruite de distribuer les moyens de protection au personnel médical le plus tôt possible    10 ANS DE PRISON REQUIS CONTRE UN COUPLE : Vaste escroquerie immobilière à Oran    ALGERIENNE DES EAUX (ADE) : Réception de 06 projets en juillet à Mostaganem    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION A MOSTAGANEM : 08 morts et 590 blessés au 1er semestre    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres consacrée au Plan national de relance socioéconomique    Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s'éteint à 69 ans    Marchandises-prix: baisse de 14,3 % à l'exportation, hausse de 1,3 % à l'importation au 1er trimestre 2020    "Nous devons la vérité aux Algériens"    Le RCD dénonce la "reconduction de schémas sortis des laboratoires de la police politique"    Les 4 samedis    Goudjil et Chenine s'impliquent lourdement    Kaïs Saïed met en garde contre un danger interne    La BAD octroie une aide d'urgence pour la Libye    Forte convergence sur le dossier libyen entre Alger et Rome    La reprise à nouveau renvoyée    Khacef veut continuer à Bordeaux    34 personnes qui fêtaient un anniversaire, arrêtées    Les athlètes «qualifiés et qualifiables» autorisés à reprendre les entraînements    Mohamed Yahiaoui installé à la tête de la commission    Le blues des colonies et l'implacable holocauste des origines    Les journalistes seront expulsés des chambres de Sidi Fredj    La France risque de perdre le marché algérien    Nouvelle lune de miel entre Alger et Paris    "Tout geste unilatéral serait diplomatiquement malheureux"    Vers un mouvement de désobéissance civile au Mali    Le P-DG et 3 responsables de l'EPMC sous mandat de dépôt    Le port de Skikda et les instructions d'Amar Ghoul    Le barreau s'engage à défendre les droits de la victime    "Nous avons 25 milliards en instance d'encaissement"    Boussouf prêté à Courtrai puis à Eindhoven    L'exemple français    Khaled rêve d'un Maghreb uni    Numidia TV dans la tourmente    L'ONEC dénonce les déclarations de Marine Le Pen contre l'Algérie    Suite à une panne dans le réseau: Des coupures du courant électrique dans plusieurs quartiers à Sidi Chami    Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    Entre la liberté de réfléchir et l'interdiction de penser    Institut Cervantès d'Oran: Le cycle « Hispanistadesdecasa » à partir de demain    Les précisions de Ferhat Ait Ali    Les Algériens non concernés    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Initiatives citoyennes
Tiziouzou : les autres articles
Publié dans El Watan le 18 - 07 - 2016

L'opération de tri sélectif des déchets ménagers, si elle n'est pas encore une priorité dans la gestion des ordures au niveau de la wilaya, l'est pour des simples citoyens qui ont pris les devants et donné l'exemple. Ils ont instauré leur propre système de prise en charge des déchets, à commencer par le tri, le ramassage et même la valorisation. C'est le cas à Iguersafène, dans la commune d'Idjeur, à 70 km à l'est de Tizi Ouzou.
La participation du village au concours Aïssat Rabah, en 2014, consacrant le village le plus propre, a été le déclic pour les habitants afin d'organiser ce volet de la vie quotidienne. Après la sensibilisation des citoyens, des moyens matériels ont été acquis par le comité de village afin de réussir le pari. Khelaf Raab, qui a représenté le village au concours, explique que chaque quartier a été doté des bacs pour recevoir séparément le verre, le plastique et le papier et les déchets organiques, avec instruction de sortir les poubelles à l'heure indiquée, souligne-t-il. «Cette opération à laquelle adhèrent tous les villageois permet de trier les ordures à la source puis de les transporter vers le centre de tri que nous avons aménagé à la périphérie du village afin de finaliser l'opération. Les objets et produits récupérés sont par la suite vendus à des artisans récupérateurs et les gains mis à la disposition de l'association pour l'environnement Alma vert», soutient le représentant du village, qui affirme qu'un système de compostage est aussi mis en place pour la valorisation des déchets organiques et leur transformation en engrais naturel.
Il ajoute que, jusqu'à ce jour, les villageois continuent de respecter le système de tri mis en place, et ce, depuis 2014, année où Iguersafène a participé et remporté le premier prix du village le plus propre, organisé par l'APW de Tizi Ouzou.
Autre exemple de la réussite de ce dispositif de tri sélectif, celui du quartier des fonctionnaires au chef-lieu de wilaya, ayant participé au projet pilote mis en place par l'Agence nationale des déchets (AND) en juin 2014. Après avoir rencontré un franc succès auprès des habitants, ce projet a toutefois buté contre une défaillance dans le traitement des déchets, vu que les matières triées se retrouvent chargées dans une seule et même benne.
Le président du comité de quartier explique qu'ils ont convenu avec l'établissement public chargé de la collecte des ordures et déchets ménagers de la commune de Tizi Ouzou (EPIC Codem) pour qu'un autre engin prenne part à la collecte. Cet engagement n'est toutefois pas encore tenu. Le comité, qui réclame également d'autres bacs, se dit prêt à faire le travail de sensibilisation pour que l'opération de tri soit relancée.
Il rappelle que la cité disposait au début de l'opération de trois principaux bacs à ordures. Un jaune, pour la collecte des emballages en papier et le plastique, un vert, pour les déchets organiques, le troisième, de couleur bleue, pour le verre. Le tri est donc une solution idoine qui devrait être élargie à d'autres villages et quartiers avec la coopération des collectivités locales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.