Quelques vérités bonnes à dire    harcha    Un riche programme culturel pour agrémenter les soirées de Ramadhan    Hamdi Benani en concert    Tajine malsouka au poulet    Réunion EPTV-FAF : Les droits TV au menu    Le temps de plus en plus compté    En bref…    L'USMA a son destin en main    Sport et tourisme : Signature d'une convention de partenariat aujourd'hui    Du talent à revendre    On vous le dit    L'événement estival    L'armée syrienne dément avoir utilisé des armes chimiques à Lattaquié    Retrait des passeports de responsables de banques: L'ABEF dément    «Sans préalables ni conditions»: Le FFS propose une «conférence nationale de concertation»    CROYANCES ET CONVICTIONS    Alger: Marche des étudiants sous haute surveillance policière    Tlemcen: La Justice enquête sur le détournement de foncier    Sidi Saïd sévit contre ses adversaires    Le professeur Chems Eddine Chitour : "Le spectre de l'année blanche universitaire peut encore être écarté"    Le dernier coup de maître de Ribéry    Kanté à nouveau dans le viseur du PSG?    L'ES Tadjenanet dernier qualifié pour les demis    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Après les voitures moins de 3 ans, les crédits sans intérêts    Des membres de la société civile, des politiques et des universitaires réagissent    La semaine de Dame justice    La Protection civile, le ventre creux, mais déjà un pied dans l'eau    A quand un fichier national?    Importations Opérations de contrôle drastique durant le premier trimestre    Le déclic    Le peuple algérien se classe premier de l'Afrique    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Quand l'URSS aspirait à rejoindre l'Otan    L'alternative de la dernière chance    Les étudiants ont marché    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Jusqu'au bout de la nuit à Tizi Ouzou    Actions et rendements baissent : L'actualité commerciale domine les bourses    Coupe d'Angleterre: Troisième trophée domestique pour Mahrez et Manchester City    Championnat d'Angleterre de Rugby : Northampton miraculeusement en demi-finales    Sahara Occidental-Maroc : Une loi instrumentalisée contre la liberté de la presse    En 11 ans : Nissan s'attend à son plus mauvais résultat    Japon : Probable contraction de l'économie au premier trimestre    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    Saisie de 16,5 quintaux de kif traité,    La classe politique et les personnalités nationales réagissent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'éolien en tête des sources les plus utilisées
Energies renouvelables
Publié dans El Watan le 21 - 08 - 2016

Un nouveau rapport d'analyse de Markets & Markets, l'un des plus importants bureaux d'études spécialisé dans l'analyse et la recherche de marchés dans le monde, affirme qu'en matière de politiques énergétiques renouvelables, l'éolien est la source la plus largement utilisée parmi les énergies renouvelables (EnR) en termes d'installation, suivi par le photovoltaïque, l'énergie bio et géothermique.
Toutefois, en termes de taux d'adoption, l'énergie solaire est largement plus adoptée et considérée comme une technologie prometteuse dans un proche avenir, affirme le rapport. En 2015, pas moins de 164 pays à travers le monde ont adopté au moins un objectif en termes d'énergies renouvelables. Afin d'atteindre ces objectifs et d'augmenter l'adoption des technologies du renouvelable, les gouvernements ont encadré les déploiements et mis en place des politiques d'incitation.
Selon le rapport, l'Union européenne et les Etats-Unis ont établi une cible de 20% d'EnR d'ici 2020. La seule Chine a ajouté environ 15 GW de capacité solaire en 2015. En outre, la même année, ce pays a dépassé l'Allemagne en devenant le plus grand installateur de solaire photovoltaïque au monde.
Le Chine vise à atteindre un objectif d'environ 100 GW de capacité solaire photovoltaïque d'ici 2020. En 2015, les plus grandes augmentations de capacité d'énergie géothermique et bio ont été observées aux Etats-Unis et au Brésil. Le rapport présente également une liste des principales organisations présentes dans la chaîne de valeur favorisant le développement et le déploiement des énergies renouvelables. Cette liste comprend, entre autres, le ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer (France), the Ministry of New and Renewable Energy (Inde), Ontario Power Authority (Canada) et Office of Gas & Electricity Markets (Royaume-Uni).
Algérie : 21 zones identifiées
Largement sous-équipée en capacités de production éolienne terrestre, avec seulement 10 MW de puissance installée depuis juillet 2014, l'Algérie entend accélérer de manière significative le développement de la filière éolienne sur son territoire. La Société de l'électricité et des énergies renouvelables (SKTM) a identifié, dans ce cadre, 21 zones disposant d'un fort potentiel éolien et sur lesquelles plusieurs dizaines de projets pourraient voir le jour.
Le gouvernement s'engage ainsi dans la filière éolienne et prévoit la mise en service, à court terme, de plus de 400 MW de puissance éolienne. Un véritable défi que l'Algérie devra relever si elle veut réaliser les objectifs de développement fixés pour cette filière, à savoir atteindre 20% de production renouvelable à l'horizon 2024, soit l'équivalent de 600 MW installés. L'identification des territoires d'exploitation constitue donc une première étape primordiale qui devrait désormais laisser place à de nombreux projets de centrales plus concrets. Cette phase d'identification des zones d'exploitation fait suite à l'annonce de nouveaux tarifs d'achat pour les énergies solaire et éolienne, et confirme les ambitions du gouvernement algérien dans le sens d'un développement accru des énergies renouvelables.
Le programme national de développement devrait permettre, selon les prévisions, la création de 200 000 emplois directs et indirects.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.