Secousse tellurique de magnitude 3.0 à Bejaïa    Championnats d'Afrique de Cyclisme sur piste : trois nouvelles médailles pour l'Algérie    Handball / CAN-2020 : l'Algérie domine le Congo et assure la qualification au 2e tour    La mobilisation pour le changement continue    PRATIQUES COMMERCIALES : Défaut d'affichage des prix à Mostaganem    LA FIRME ‘'ALPHYT'' EN COLLABORATION AVEC LA SRPV DE MOSTAGANEM : Journée de sensibilisation sur le traitement d'hiver des arbres fruitiers    AADL : Distribution de 155 000 logements en février    Règlement de la crise libyenne: une participation accrue à la conférence internationale dimanche à Berlin    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Tebboune recevra, mardi, une délégation de médias    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Djamel Ould Abbas de nouveau à la barre    CORRUPTION DANS UNE BANQUE PUBLIQUE : Arrestation de 11 personnes impliquées à Constantine    TLEMCEN : Saisie de 117 bouteilles de spiritueux à Remchi    BEDRABINE EL MOKRANI (SIDI BEL ABBES) : Un ouvrier communal écrasé par une benne tasseuse    VOL ET BRAQUAGE DE CITOYENS A ORAN : Un groupe de motocyclistes sème la terreur    Le fils d'Amirouche porte plainte à cause de Mehenni    Manchester United: le coût d'un licenciement de Solskjaer est connu    La FAF s'oppose à la domiciliation de la CAN Futsal 2020 dans la ville de Laâyoune occupée    Le moudjahid Mohamed Kechoud n'est plus    L'Algérie et l'Italie conviennent de renforcer la coordination et la concertation concernant la situation en Libye    Protection civile d'Alger: le nombre des interventions en "léger" recul en 2019    ENIEM/difficultés financières: les discussions avec le CPE "sur la bonne voie"    Archives nationales: un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    La pièce GPS du TNA primée au Festival du Théâtre arabe 2020    L'Algérie, la seule puissance arabe capable de rétablir les équilibres dans le dossier libyen    Batna : Ouverture du Café culturel "Thaziri" en présence de nombreux intellectuels de la ville    Lille: Ghoulam dans le viseur    «Les deux clubs sont dans les mêmes conditions»    Le président Tebboune multiplie les consultations    «Vous défendez la souveraineté de la Nation et assurez la stabilité du peuple»    Ils contestent le régime fiscal imposé par la LF 2020    Réviser le découpage des zones industrielles et les lois régissant l'investissement    Spike Lee président du jury 2020    Ligue 1-MC Alger: Almas, 10e président en 7 ans    Accidents de la route : 4 morts et un blessé en 24 heures    Le pétrole algérien a perdu près de 7 dollars en 2019    Les tribunaux paralysés hier    Le ministre camerounais des Sports favorable    Le Premier ministre italien aujourd'hui à Alger    égypte : quatre employés d'une agence de presse turque arrêtés    La Protection civile fait son bilan 2019    ACTUCULT    L'ONM exige l'application de la loi    APOCE: appel à la prise de mesures urgentes pour améliorer le niveau de vie    UNPEF: «L'urgence est de répondre aux préoccupations des enseignants du primaire»    Le Premier ministre confirme la tenue d'élections le 8 février    La société civile s'implique    Le Conseil des ministres avancé à samedi    Ghiless Amzal anime un concert à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OMT distribue les bons points
Développement du tourisme en Algérie
Publié dans El Watan le 21 - 11 - 2006

Le conseil exécutif de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) s'est ouvert, hier, à l'hôtel Sheraton (Alger), en présence de Francesco Frangialli, secrétaire général de cette organisation. Une réunion qui prépare le programme de travail pour 2008-2009 et fixe les grands rendez-vous, conférences et réunions sur des thèmes tels que tourisme et changement climatique et tourisme et religions.
Nourredine Moussa, ministre du Tourisme, a considéré le fait d'avoir choisi Alger suite au désistement de la Tunisie comme « un signal fort pour nous apporter dans un cadre bilatéral ou à travers l'OMT un soutien dans la mise en œuvre de notre stratégie décennale du développement du tourisme. Nous avons sollicité l'OMT pour nous aider à élaborer les termes de références d'une véritable stratégie de communication et de promotion de la destination Algérie, et en attendant, nous avons recentré notre participation aux foires et salons spécialisés dans les pays traditionnellement émetteurs de touristes vers l'Algérie avec la participation des opérateurs et des agences de voyages du Sud qui constituent la force de frappe du tourisme algérien ». Francesco Frangialli a distribué des bons points : « Le tourisme mondial va bien et les régions qui sont le plus en retard en termes de développement, notamment l'Afrique subsaharienne, connaissent pour la première fois, une très forte croissance. L'année dernière, nous avons enregistré 5,5% de croissance mondiale des arrivées internationales et 10% en Afrique, qui a été la région qui a augmenté le plus et les chiffres provisoires de 2006 mettent en évidence le maintien de cette tendance avec 10,6% de croissance en Afrique, 12,5% en Afrique subsaharienne, 6% en Afrique du Nord et une croissance mondiale autour de 4,5%. » Il affirme aussi : « Ce n'est pas suffisant, car le tourisme a les capacités d'apporter beaucoup dans les régions qui accusent un retard notamment dans les zones rurales pauvres au travers de l'écotourisme et du tourisme culturel, d'aventure et de nature. » Selon le SG de l'OMT, « l'Algérie est un pays au potentiel touristique immense et encore très largement inexploité ». Il décèle, néanmoins, « une phase de vive expansion économique : elle a accueilli près de 1,5 million de visiteurs étrangers en 2005, chiffre qui traduit une spectaculaire progression de 17% sur l'année précédente et fait d'elle la quatrième destination en Afrique. Le tourisme algérien a réellement décollé et le mouvement est désormais irréversible ». Si l'Afrique, en 2005, a été la région qui a le plus progressé, elle ne le doit pas seulement à des destinations bien établies, comme la Tunisie, le Maroc, l'Afrique du Sud et les Seychelles, mais aussi à celles qui émergent, telles que l'Algérie, le Botswana, l'Ethiopie, le Mali, le Nigeria et le Sénégal. Quelle est la part de l'Algérie dans les flux en direction du Maghreb ? Au regard des performances de nos voisins, les résultats en termes d'arrivées internationales de notre pays restent modestes. En 2004, le Maroc et la Tunisie ont, selon les données de l'OMT, respectivement enregistré 5 516 000 et 5 998 000 arrivées internationales. A l'horizon 2010, ces deux pays tablent chacun sur un flux de 10 millions de touristes. L'Algérie devrait se préparer à conquérir sa part de marché et bénéficier, à l'horizon 2015, d'un flux moyen de 4 millions d'arrivées internationales, décomposé ainsi : près de 2 millions de touristes étrangers et plus de 2 millions de touristes nationaux non résidents.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.