CAN 2022 (dames) Victoire historique de l'Algérie face au Soudan (14-0)    le Barça peut oublier Sterling    Affaire Djabelkhir : procès reporté jusqu'à décision de la cour constitutionnelle    Cour d'Alger : le procès en appel d'Abdelghani Hamel reporté au 17 novembre    «Je suis contre le projet d'autoroutes à étages à Alger»    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Sonatrach ouvre des discussions sur les contrats gaziers    Un programme d'urgence pour atténuer l'impact du stress hydrique    Conférence internationale sur la protection sociale    Nouveau tir d'un missile balistique    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Le FFS en colère !    Douze ans après, Yahia Chérif de retour au RC Kouba    Paqueta augmente la charge de travail    Le Libyen Shuhoub Abdulbasit au sifflet    Quand les parents et les enfants jouent avec la mort    Raccordement de plus de 450 foyers au réseau d'électricité en deux mois    SmaIl Yefsah L'inoubliable voix    Ken Loach a opté pour "La Bataille d'Alger"    Constantine contredit Medaouar    Barcelone pour redémarrer, Manchester pour se rassurer    «La concurrence entre Sidi Salah et Doukha sera bénéfique pour l'équipe»    Grande rencontre sur la microentreprise    Branle-bas de combat chez les partis    Le Premier ministre confirme    Entre fermeture et menus réduits    Saisie de 6 263 unités de produits pyrotechniques    Astuces pour une meilleure visibilité    L'état d'exception : une dictature constitutionnelle ?    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Une union truffée de non-dits    Filière lait: Les producteurs appellent à une solution concernant la marge bénéficiaire    Premier ministre: L'Algérie déterminée à accélérer les réformes structurelles    Hamdoullah dima la baisse !    Virée au Palais de justice    Neuf éditions déjà!    La nuit du pétard    Les pétards ont «mis le feu»    La face «cachée» du «Bâtiment»    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    L'armée française tue une femme pendant une poursuite    Les dirigeants unis contre l'enquête, pour maintenir l'impunité    Des émissaires de Sassou Nguesso en mission de «conciliation»    Belabed appelle à inculquer la lecture aux enfants    Documentaire sur la solidarité Algéro-Chilienne    Assia Djebar: le manuscrit inachevé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un disparu en mer et 70 harraga interceptés au large
Emigration clandestine
Publié dans El Watan le 04 - 11 - 2017

Dans la nuit du jeudi à vendredi, les gardes-côtes ont mis en échec plusieurs tentatives d'émigration clandestine à destination de l'Espagne. 70 harraga ont été interceptés au large d'Oran, de Béni Saf dans la wilaya d'Ain Témouchent, d'Arzew et de Mostaganem.
Sur les 70 clandestins, 40 ont été repérés lors de patrouilles en mer alors que le reste a fait l'objet d'une opération de sauvetage et de recherches notamment au large de Mostaganem où une embarcation pneumatique avec à son bord des harraga s'est renversée.
Bilan, un disparu en mer et 15 clandestins secourus. Idem au large de Béni Saf, une panne de moteur a faussé le plan de 15 jeunes à rejoindre l'Eldorado. Ces derniers se sont retrouvés coincés si ce n'est l'intervention des gardes-côtes qui ont déployé, hier, leur dispositif afin de les reconduire vers le port.
Depuis deux mois, les forces navales ont mis en échec plusieurs tentatives et de nombreux jeunes ont été sauvés d'une mort certaine. 693 clandestins ont été interceptés au niveau des plages de l'Ouest durant les mois de septembre et octobre. Les services de la gendarmerie ont, ces derniers mois, arrêté plusieurs passeurs chargés d'organiser ces opérations d'émigration clandestine. La vague d'émigration clandestine vers l'Europe a atteint des proportions alarmantes puisque plus de 1000 harraga ont été arrêtés durant les deux derniers mois dans les zones espagnoles.
Des sources bien informées ont précisé, hier, que ces clandestins ont été soit secourus, soit interceptés alors qu'ils tentaient de rejoindre les côtes espagnoles.
Les harraga ont été renvoyés en Algérie après l'accomplissement des formalités administratives.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.