«C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Répéter, vaut souvent, convaincre!    Fin de parcours du touriste judiciaire    Sur la «piste» du nil    Un pays à la recherche de son destin    Trois projets de loi adoptés    Le Parlement espagnol bouscule Sanchez    «Bâtissons des projets communs!»    Le prince de Monaco a séjourné à Oran    L'entrée fracassante des Algériens    Messi poussé vers la sortie?    Le club à l'affût pour Neymar    L'été en pente douce    La grande vadrouille    Oran sous psychotropes    «Je veux rallumer la Bougie»    Le HCA lance le débat    Clôture en apothéose    La Banque d'Algérie émet une pièce de monnaie métallique de 200 DA    JM/handball/ dames Gr.A - 1re journée : le point après Algérie - Croatie 21-31    JM /Athlétisme (2e journée) : Abdelmalik Lahoulou décroche le bronze sur 400M haies    JM/Boxe dames : Hadjila Khelif (-60 kg) offre à l'Algérie une 2e médaille d'or    60e anniversaire de l'Indépendance: l'ANP organise un défilé militaire mardi prochain    Sommet de l'Unesco : Belabed met en avant l'intérêt accordé par l'Etat à l'éducation et à l'enseignement    Le ministre de la Communication installe les nouveaux DG d'El Chaâb et d'El Massa    Lamamra à Beyrouth pour prendre part à la Réunion consultative des ministres arabes des Affaires étrangères    OM: Sampaoli, c'est fini ! (officiel)    Assurances: le DG de la CNMA, Cherif Benhabilès, élu vice-président de l'OAA    Formation/enseignement professionnels: diversifier les offres de formation en tenant compte des spécialités prioritaires    Front Polisario: le massacre horrible perpétré par les autorités marocaines contre les migrants africains, "un crime presque parfait"    Inter Milan: Onana et Mkhitaryan, c'est signé !    Aïd Adha: mise en place d'un système d'encadrement sanitaire au niveau des points de vente de bétail et abattoirs autorisés    Grand Prix Assia Djebar du roman : les lauréats distingués à Alger    JM 2022: Oran vibre au rythme de la mode algérienne et de l'habit traditionnel    Sidi Bel-Abbes: ouverture du festival international de danse populaire    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    Tlemcen: Les promesses du PDG de Sonelgaz    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un long cauchemar pour les souscripteurs
Projet des 400 logements CNEP-Banque de Mezghitane à Jijel
Publié dans El Watan le 05 - 03 - 2018

Le projet des 400 logements CNEP-Banque situé sur le site de Mezghitane, à l'ouest de Jijel, est une histoire qui ressemble à un feuilleton aux allures cauchemardesques.
Depuis 16 ans, il est encore à l'état de logements sur le papier. Les souscripteurs concernés sont à bout de souffle et de patience. «Il semble que notre problème ne trouve pas de solution, notre inquiétude commence à se transformer en calvaire à cause de l'opacité qui le caractérise», lit-on dans une longue lettre adressée à El Watan.
Dans cette requête, les concernés relatent avec détail toutes les étapes de ce projet depuis son lancement en 2002 à ce jour. Happée par d'interminables procédures, l'opération est aujourd'hui entre les mains de la CNEP-Banque de Béjaïa qui a confié à Assure-Immo la mission de sa réalisation. Une tâche quasi impossible qui a purement et simplement conduit à son blocage. Il faut rappeler que les souscripteurs à ce projet sont les 350 anciens postulants du programme AADL 1 de 2002 de Jijel.
Leurs dossiers ont été transférés en 2013 de l'AADL vers la CNEP pour bénéficier d'un logement selon la formule location-vente du projet 400 logements à Mezghitane, faisant partie d'un programme national de 65 000 unités. Après toutes ces années, l'inquiétude est à son comble. «Nous commençons à nous inquiéter sérieusement, puisqu'à ce jour nous n'avons reçu ni décision d'affectation ni ordre de versement de la première tranche auprès de la CNEP/Banque, alors que les souscripteurs au programme AADL 2013 ont déjà payé leurs première et deuxième tranches et possèdent leurs décisions d'affectation.
Pis encore, nous ne détenons aucun document officiel délivré par la CNEP Banque prouvant que nous allons bénéficier de ces logements. Les travaux de réalisation ont débuté le 7 juin 2008 pour un délai de réalisation de 24 mois. Cependant, nous sommes en 2018 et le projet est presque abandonné à cause de contraintes techniques, administratives et surtout financières», se désolent-ils.
En dépit de la bonne volonté affichée par le nouveau wali de Jijel pour débloquer la situation des programmes de logements, ce projet n'a connu aucune évolution. S'il a atteint le taux de 60%, il est cependant toujours à l'arrêt. «Nous sommes victimes d'un conflit juridique et malheureusement ce problème risque de s'éterniser, ainsi que notre rêve d'abriter nos familles sous un toit décent qui va encore tarder à voir le jour», notent des souscripteurs dans l'expectative.
«Nous avons adressé plusieurs cris de détresse à Mr le wali de Jijel et Mr le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, à M. le ministre des Finances et tous les autres responsables locaux, régionaux et nationaux concernés afin d'attirer leur attention sur la situation actuelle de ce projet. Malheureusement il n'y a eu aucune suite. Les multiples sit-in tenus sur le site de Mezghitane, devant le siège de la Cnep Banque à Jijel et devant le siège de la wilaya pour faire débloquer et relancer les travaux de réalisation sont tous restés vains», clame-t-on avec amertume.
Il convient de noter que les travaux de VRD, financés par le ministère de l'Habitat, qui n'ont pas été lancés suite au gel de l'opération, ont davantage aggravé la situation de ce projet, qui ne dispose pas de permis de construire et dont l'assiette du terrain n'a ni acte de propriété, ni certificat de conformité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.