Agression marocaine à El Guerguerat: un parti mexicain exprime sa solidarité avec le peuple sahraoui    1re journée de Ligue 1 : Quatre matchs nuls, un coup d'épée dans l'eau    Le RND condamne vigoureusement la résolution du Parlement européen sur les droits de l'homme en Algérie    Décès du Moudjahid Said Bouhadja: l'Amenokal de l'Ahaggar présente ses condoléances    Elections du Conseil de la Fifa : Zetchi s'attend à "une rude concurrence"    Championnat d'Afrique d'Aviron en salle: L'Algérie participe avec 11 athlètes    Pluies orageuses sur plusieurs wilayas à partir de vendredi en fin de journée    Coronavirus: 1058 nouveaux cas, 612 guérisons et 20 décès ces dernières 24 en Algérie    Le Commandant de la Gendarmerie en visite au 4ème Commandement régional de Ouargla    France. Les archives cadenassées de la guerre d'Algérie.    SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE : Goudjil dénonce une "campagne" contre l'Algérie    Ligue 1: ouverture d'un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    Lyon: Aouar sanctionné, Garcia approuve    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    MANQUE D'EAU A SIDI BEL ABBES : Ain Témouchent appelée à la rescousse    TIARET : Remise des clés à 2322 bénéficiaires de logements    OUED LILI (TIARET) : 2 voleurs de cheptel arrêtés après un accident de la route    ABANDONNES PAR L'ENTREPRENEUR : Des bénéficiaires de LPA crient à l'injustice à Mascara    ORAN : Explosion d'un transformateur électrique 60/30 kV à El Kerma    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Conseil des MAE de l'OCI: Boukadoum conduira la délégation algérienne    L'APLS poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Europa League: Ghoulam dans l'équipe type de la 4e journée !    Maladie de Boukharouba.Extrait du livre de Pierre Accoce Dr Pierre Rentchnick « Ces malades qui nous gouvernent » Stock – 1993    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Entre avancées et entraves    Saïd Bouhadja n'est plus    Des journalistes créent une association nationale de soutien avec le peuple sahraoui    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    L'ONU confirme la poursuite des affrontements avec le Maroc    De nombreux établissements scolaires paralysés    "La sécurité, c'est mieux !"    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FLN en crise ?
Publié dans El Watan le 10 - 01 - 2007

Les dernières élections pour le renouvellement du Sénat et, subsidiairement, la défaite du candidat Kadda Kadour, l'actuel P/APW, face à son adversaire du RND, continuent de susciter une grosse colère. Bien que contenue, cette colère est en train de se muer en riposte face à ce que les redresseurs appellent les dissidents ou « légalistes ».
Ces derniers, à en croire une source responsable au niveau du FLN, procèderaient plus par une approche destructive du parti que pour sa promotion en jouant de l'opposition positive. « Estimés à une quarantaine de personnes », les dissidents ou ceux affublés de « benflisistes » auraient joué un rôle négatif lors du vote du 28 décembre dernier. Notre source, qui ne précise pas comment ont-ils pu déterminer avec exactitude l'attitude de leurs frères- ennemis lors du scrutin, parle d'« indices qui ne trompent pas, que ponctuent certaines déclarations publiques ». Il s'agit aujourd'hui, renchérit-il, d'un choix irrévocable : « Ou eux ou nous, car nous ne pouvons plus travailler ainsi en rangs dispersés, à l'aune d'élections proches ». L'appel fait devant le conseil constitutionnel qui portait sur la « non prise en compte des procurations et surtout leurs légalisations par les services consulaires d'élus partis faire le pèlerinage, l'éviction d'autres élus de l'opération de vote car suspendus par l'administration pour une raison ou une autre, bien que rejetée dans la forme », ne constitue pas moins des griefs superficiels « sinon comment expliquer, s'interroge-t-on par ailleurs, ce fort pourcentage de bulletins nuls ? » 33 plus exactement sur les 388 votants qui constituaient avec les élus absents l'autre grande énigme d'un scrutin qui a eu le mérite de la clarté. Des signes avant coureurs auraient dû valoir un sursaut dans le camp du vieux parti mais les discours creux débités tant par l'envoyé de Belkhadem que par les chefs de file des redresseurs, contrairement à celui plus pragmatique développé par le RND ont fini par faire la différence. Une différence de voix, certes pas très énorme, mais suffisante pour placer Boualem Boualem dans des conditions idéales. « Qu'à cela ne tienne », disent aujourd'hui les « redresseurs ». « Notre défaite étant induite par l'indiscipline d'élus de notre formation, il ne faudrait pas allez par quatre chemins pour expliquer l'issue à cette crise », ajoutent encore ces derniers. « Se sera nous ou eux ! ». L'unité des rangs, prônée jusque-là par le secrétaire général, n'a-t-elle été que désillusion ? La démarche des redresseurs n'est-elle pas empreinte d'une certaine fébrilité ? Sinon à quoi a-t-elle servie la rencontre de mercredi dernier, à la bibliothèque municipale ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.