Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'arène électorale s'ouvre à 12 229 candidats
Publié dans El Watan le 26 - 04 - 2007

Le coup d'envoi de la course à la députation est donné ; libre aux participants d'user de toutes les techniques de séduction afin de rafler le maximum des 389 sièges de l'APN.
L'arène électorale étant ouverte au « combat », les candidats sont invités à faire le choix des armes dans le strict respect des consignes de la Commission politique de surveillance des élections législatives. Ils sont pas moins de 12 229 candidats présentés dans 1144 listes électorales, impliqués dans la course. Pas moins de 24 formations politiques ont décidé de tenter leur chance dans la chasse aux voix des électeurs. Outre les inconditionnels de la scène politique, à l'image du FLN, du RND, du MSP ou du PT, certaines formations politiques, qui se font rares au cours de l'année, réapparaissent le temps d'une élection pour mettre le pas dans l'aventure électorale. Les indépendants sont plus nombreux cette fois-ci en lice pour les prochaines joutes électorales avec pas moins de 986 candidats répartis sur 102 listes, contre 300 candidats en 2002. Caracolant avec le plus grand nombre de listes, les indépendants sont suivis par les partis de l'Alliance présidentielle, en l'occurrence FLN, RND, MSP, avec 54 listes chacun pour 541 candidats. Le RCD a présenté 539 candidats répartis sur 53 listes, suivi de l'ANR, présentant 525 candidats inscrits dans 49 listes, dont des militants de l'UDR et du MDS. Le même nombre de candidats sera placardé sur les affiches du PT qui présente 48 listes de prétendants à la chambre basse, quand pour le même nombre de listes El Islah propose 517 candidats. En termes de répartition par wilaya, 32 sièges sont à pourvoir à Alger, contre 16 à Sétif, 15 à Oran et 14 à Tizi Ouzou. Si le nombre de listes indépendantes est considérable, il s'avère toutefois qu'ils ne sont présents que dans 31 wilayas. Les indépendants sont absents de la wilaya d'Alger, d'Oran, de Sétif et de Batna. Sur les 1144 listes électorales recensées, seuls 44 sont destinées à la communauté algérienne résidant à l'étranger. La France comptabilise le plus grand nombre de listes, avec 18 proposées contre 6 listes destinées au reste des pays d'Europe. 13 listes sont attribuées au Maghreb, en Afrique et dans le monde arabe contre 7 listes en Amérique et en Asie. La campagne s'annonce déjà houleuse, puisque ses prémices sont là avec l'annonce des listes électorales. Le chahut au sein du FLN, les tirs croisés entre Belkhadem et Benyounès, ainsi que la présentation de chefs de parti en têtes de liste à Alger, comme Sadi et Hanoune, sont autant de signes qui augurent de mettre du piquant dans la présente campagne.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.