Sûreté d'Alger: une sortie pour s'assurer du respect des mesures préventives à Tamaris    Wilaya d'Alger : fin de quarantaine pour 100 Algériens rapatriés de France    Renault Algérie lance un plan de départ volontaire    ACCORD ENTRE LES EMIRATS ET L'ENTITE SIONISTE : Des partis politiques algériens dénoncent    FACTURES IMPAYEES DEPUIS LE DEBUT DE 2020 : Sonelgaz révèle un montant 7000 milliards de centimes    MDN : Rencontre prochaine avec les représentants des retraités de l'ANP    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : La reprise universitaire est prévue pour le 23 août    SIDI BEL ABBES : Six arrestations et saisie de 3kg de kif traité    Accidents de la circulation et noyades: 15 décès en 48 heures    Trump croit à la théorie sur l'inéligibilité supposée de Kamala Harris    Crash d'un avion dans le Sud-Kivu    La réponse de l'UGTA au député    Presse vs pouvoir : une suspicion réciproque    Les ambitions de l'Eniem    Installation du président et du procureur général de la cour    Pékin accuse les USA de «diaboliser» ses instituts Confucius    Coup d'envoi du projet de la station d'épuration de Yellel    Fin prêt pour les examens et la prochaine rentrée scolaire    Si ! Si ! Les loups peuvent se dévorer entre eux !    Un nouvel ouvrage met à nu les pratiques sournoises du Maroc en Amérique latine contre la RASD    Sans touristes étrangers, la fréquentation de Versailles «s'écroule»    Un Etat à décongestionner    L'Union européenne se dit "préoccupée"    14 morts et 5 blessés dans une attaque dans le Centre    100 ans de la Bataille de Varsovie    L'indépendance de l'enquête remise en cause    Benkhelifa et Bouchina très sollicités    Arrestation d'un promoteur immobilier à Oran    Le recrutement de Guendouz "en bonne voie"    Amrane, nouvelle recrue    La direction du RCD chez Tabbou    Une Algérienne met dehors ses parents au Canada    Le baiser de Mahrez et le séisme de Mila et de Tipasa    Attia en pole position    FC Nantes : Abeid testé positif au coronavirus    Attar l'estime nécessaire pour combler les besoins intérieurs : Le débat sur l'exploitation du gaz de schiste relancé    Tlemcen : Coupures répétées de courant    Rififi chez le Doyen    La casbah au-delà du Mythe, la vie : Dar Soltane en travaux, suivez le guide    Mustapha Hadni. petit-neveu de Lechani Mohand Saïd : «Lechani était de tous les combats d'émancipation des Algériens»    Signaux d'alarme    Être «Président» !    UNE DIVISION CERTIFIEE    80 logements LPA de Bir El-Djir: Le bout du tunnel !    Football amateur: Quelle issue pour les groupes DNA ?    CA Bordj Bou-Arréridj: Les supporters montent au créneau    Tiaret: Les nouveaux président de cour et procureur général installés    El-Bayadh: Le doyen des facteurs n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Béjaïa. 5e édition des Rencontres cinématographiques
Regard sur le jeune cinéma du Maghreb
Publié dans El Watan le 10 - 06 - 2007

Cette année, se tient le rendez-vous en solo après avoir, depuis son lancement été co-organisé avec l'association Kaïna cinéma. Longs et courts métrages, des documentaires et des films d'animation pour enfants sont au programme.
Autant de découvertes, en fait, dans un pays où la production reste rachitique et où les circuits de circulation du produit cinématographique demeurent une sorte de privilège d'initiés. La 5e édition rend hommage à René Vautier, l'homme qui a embarqué sa caméra pour filmer la guerre de libération dans les maquis et tenter de révéler par l'image ce que les politiques et peut-être les historiens ne savent pas dire. Le réalisateur de Avoir 20 ans dans les Aurès (1972) est donc à l'honneur à la cérémonie d'ouverture, prévue lundi en soirée, avec la projection du documentaire Algérie Tours/ Détours, réalisé récemment par le duo Oriane Brun-Moschetti et Leïla Morouche. L'autre nouveauté de la 5e édition est cette ouverture sur le cinéma de nos voisins, le Maroc et la Tunisie, en l'occurrence. Mercredi 13 juin, carte blanche est donnée au Festival tunisien du film amateur de Kelibia qui propose, à l'occasion, six courts métrages. Trois autres courts métrages de jeunes réalisateurs marocains sont également programmés dans la journée. Le court métrage, toujours lui, un genre que l'on sait plus facilement affranchi des pesanteurs propres au long métrage, est à l'honneur, par ailleurs, durant la journée du 14 juin, avec cette fois-ci des pellicules qui renvoient les angoisses et les déchirements qu'implique l'immigration. La journée du vendredi est consacrée au film d'animation pour enfants. Il y a lieu de noter également que les rencontres prévoient un espace de projections et de débats autour de nouvelles productions dont 10 millions de centimes de Bachir Derraïs, Morituri, une adaptation du roman de Yasmina Khadra réalisée par Okacha Touita, et La Trahison de Philippe Faucon. Des projections en soirée suivies de débats avec les réalisateurs au niveau de la salle de la Cinémathèque et aussi le lendemain lors de cafés-ciné organisés à la maison de la culture. Les mêmes films seront, par ailleurs, projetés en plein air au niveau des résidences universitaires de la ville de Béjaïa. Enfin, l'aspect formation, qui demeure l'un des objectifs de l'association depuis le lancement des Rencontres en 2003, ne sera pas en reste cette année avec la tenue de 4 ateliers animés par des spécialistes et ciblant des animateurs de cinéclubs et autres rendez-vous cinématographiques dans le pays. La société et le cinéma au Maghreb, la réalisation de films d'animation, et l'écriture de scénario sont, entre autres les thématiques du travail retenu pour les ateliers.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.