Rassemblement de soutien à Adlène Mellah    Election présidentielle : Ce que prévoit la loi    Le maillon faible de la chaîne touristique    Réorganisation du baccalauréat : Les premières évaluations dès l'année prochaine    Messahel à la Valette    Les graves accusations du Snapo    Le MCEE et le NCM à la poursuite de l'ASO    Le CSC en quête de confirmation, la JSS en danger face au Ahly    Présidentielle de 1999, on ne s'ennuyait pas…    Baisse du taux de criminalité en 2018    280 000 places pédagogiques offertes selon Mebarki    715 opérations pour 627 localités et mechtas à Jijel    L'opérette Novembre… sidjil el khouloud conquiert le public tlemcénien    Hommage à un stratège de la révolution    Pour l'institution d'un prix national «Si Muhend u Mhand»    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'une bande de malfaiteurs s'adonnant au trafic de psychotropes…    Le réseau électrique renforcé    Football - Ligue 1: Le CRB dos au mur, le leader et son dauphin en expédition    Volleyball - Coupe d'Algérie - Tour préliminaire: Les cendrillons en quête d'exploits    Affaire de la petite Nihal: L'enquête des gendarmes achevée    Ligue 2: Plusieurs débats captivants    Macron : une communication sans fin, mais sans beaucoup de réponses    Walis de la République : chacun d'eux a compris qu'il était sacrifiable!    L'APN prend part à la réunion de la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'Homme de l'UPM à Strasbourg    Les représentants des membres de l'UA se penchent sur le dossier des personnes déplacées    Le secteur de l'assurance automobile domine sur celui des catastrophes naturelles    Sensibilisation sur l'opération des déclarations annuelles des salaires et des salariés    Les cours du pétrole stables en Asie    «La colonisation et l'occupation continuent de saper le développement» de l'Etat de Palestine    Tout accord Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, sont nuls et non avenus    Des mesures pour le parachèvement des travaux du projet du stade de Bordj Menaïel    Les chasseurs tirent la sonnette d'alarme    Vingt-deux équipes dont le GSP au rendez-vous de Tunis    L'Algérien Dib élu président de la zone I nord    Les arbitres des équipes algériennes connus    L'urgence de les récupérer et numériser    Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou    Commémoration du 67e anniversaire de la mort du moudjahid Belouizdad    Le "shutdown" de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son... mur    Les députés britanniques le rejettent massivement    Les Algériens indésirables en France ?    Gouvernance vertueuse    Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?    Attentat terroriste contre un complexe hôtelier à Nairobi : L'Algérie condamne "avec force" l'attaque    En exil depuis 28 ans: Il y a 27 ans, Mohamed Boudiaf revenait en Algérie pour présider le Haut-Comité d'Etat    Le sociologue Nacer Djabi interdit de tenir une conférence sur les mouvements amazighs    Enquête au FLN    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La canicule, l'eau et le vin
Le sud de L'Italie ravagé par les feux de forêt
Publié dans El Watan le 28 - 06 - 2007

Feux de forêt, black-out électriques, des ouvriers de Fiat qui abandonnent leur poste de travail, des maires qui rationnent l'eau potable, la canicule qui s'est abattue sur les régions du centre et du sud de la péninsule n'augure rien de bon, sauf pour les vignerons à qui on annonce des vendanges précoces et exceptionnelles.
Rome. De notre correspondante
Les météorologues l'avaient prévu, l'été sera caniculaire comme celui de 2003, mais les Catanais étaient loin de s'attendre à voir, en plein juin, leur ville brûler sous le soleil de midi, avec 45 degrés Celsius, on se croirait à Koweït City, et le volcan Etna n'y est pour rien, cette fois-ci. A rendre l'atmosphère plus suffocante encore, la propagation de nombreux incendies qui donnent du fil à retordre aux hommes de la Protection civile, employés depuis des jours à en éteindre les foyers et à évacuer les habitants dont les maisons se trouvent à proximité et risquent d'être atteintes par les flammes. La police locale parle ouvertement d'incendies criminels, et pointe le doigt vers les pyromanes et même vers les organisations mafieuses locales, qui, selon le procureur du tribunal de Palerme, « provoquent ces incendies pour détruire les récoltes et en planter de nouvelles ». La chaleur a fait déjà 3 morts dans l'île (40 victimes en Europe) et les coupures fréquentes en énergie électrique, dues à la saturation du réseau de distribution, rendent la situation extrêmement préoccupante, y compris pour les hôpitaux, dont les services des urgences ont été submergés de patients, surtout les personnes âgées, souffrant de malaises dus à la canicule. Dans le reste de l'Italie, les autorités locales ont mis au point des dispositions ad hoc pour faire face au risque pénurie d'eau et black-out électrique. Interdisant l'arrosage des jardins et le nettoyage des automobiles avec de l'eau potable sous risque de devoir payer de lourdes amendes pour les contrevenants. Les sociétés qui fournissent de l'électricité aux consommateurs ont appelé, pour leur part, qu'ils doivent se préparer à des coupures fréquentes, comme ce fut le cas lundi en Sicile. Pour motiver leurs clients à coopérer, ces distributeurs promettent des tarifs réduits sur les factures de ceux qui tiennent leurs climatiseurs éteints. Mais, pour la mi-juillet, ces responsables annoncent d'ores et déjà le risque d'un black-out électrique qui paralyserait toute la péninsule. Dans ce scénario cauchemardesque, seuls les vignerons trouvent leur compte. Les propriétaires de fermes, qui sont habitués à recruter des touristes et des saisonniers pour les vendanges, conseillent dans leurs annonces de se munir « de chapeaux, de maillots de bains et de crèmes solaires ». Cette année, en Sicile et même au Piémont, point de brume romantique pour cueillir les précieux raisins. Dès août, les vendanges débuteront en Sicile et les œnologues annoncent un excellent vin rouge et un bon mousseux. Les Italiens prennent cela avec humour. S'ils seront à sec d'eau, autant avoir à portée de main une autre boisson. Le dieu Bacchus veille aux grains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.