Benflis à propos de la dernière lettre de Bouteflika.. «Un mépris insondable à l'égard du peuple»    FCE.. Le Conseil exécutif se réunira fin mars    Chlef.. Un réseau de vol de voitures démantelé    Selon le ministère des affaires étrangères ..«Les informations attribuées à M. Lamamra sont sans fondement»    Constantine.. Opération d'attribution de 4.254 logements    Guerre de libération.. 203 heures de témoignages enregistrées à Tlemcen    Anthar Yahia sort de sa réserve : «Je n'ai jamais été sollicité pour le MJS»    Rabah Bouarifi, ancien président de la fédération algérienne de basket-ball : «Ali Slimani n'a pas tenu ses promesses»    MINISTRE RUSSE LAVROV : La Russie rejette toute ingérence dans les affaires algériennes    Du butin au report du scrutin, pour quel destin ?    Ouyahia prépare ses valises    AEROPORT INTERNATIONAL D'ALGER : Arrestation d'une personne en possession de 9.200 euros    GAID SALAH AFFIRME : ‘'Des solutions existent pour sortir de la crise''    LES BUREAUX DESERTES DEPUIS LUNDI : Grève dans les inspections des impôts à Oran    Les étudiants et les médecins marchent en force dans plusieurs villes d'Algérie    Aucun Algérien n'est dupe : halte aux manœuvres de diversion !    Alors qu'ils marchent aujourd'hui à Alger et dans d'autres wilayas du pays : Les étudiants toujours mobilisés pour maintenir la pression    NAHD : place à la Coupe d'Algérie    La maternité dans les périodes assimilées à des périodes d'activité    27 milliards de centimes d'aide aux nécessiteux pour le mois de Ramadan    La longue complainte de Lakhdar Brahimi    Bonne opération pour l'ASO Chlef à Béjaïa    ACTUCULT    Ouverture d'une exposition du livre sur la femme algérienne    Lucky Luke et les Dalton, 5 contre le 5e mandat    Augmentation des réserves obligatoires des banques : Le spectre de l'inflation    Les travailleurs de la formation professionnelle manifestent à Tizi Ouzou : «Pour la souveraineté du peuple»    Il ne répond à la demande populaire concernant le départ du système : Bouteflika tient toujours à sa conférence    Le DG de l'EPTV, Tewfik Khelladi, défend une «ouverture douce» : Protestation des journalistes de la Télévision publique    Equipe nationale: Belmadi fidèle à ses promesses    MC Oran: Le spectre de la relégation hante les esprits    Un jeune retrouvé pendu    Bouira: Les dispositifs anti-feux de forêts à améliorer    Il affirme ne pas avoir été mandaté: Le hors-jeu de Lakhdar Brahimi    Ecrire l'histoire d'une fin de saison pas souvent très sportive    Plus de 1.400 dossiers d'investissement en attente d'agrément    Arrestation de Belhassen Trabelsi en France, la Tunisie demande son extradition    Des enquêteurs de l'ONU appellent à des arrestations pour crimes de guerre à Gaza    Treizième trophée pour l'équipe de Ouargla    «Les Aurès dans l'histoire» Ouverture de la 7e édition    Des milliers d'opposants rassemblés devant la présidence    POMME DE TERRE : Prévision de déstockage de près de 990 000 quintaux    L'impératif de nouvelles réformes    CACHEMIRE INDIEN : Le Pakistan pourrait appliquer la "théorie du fou"    Atelier LOPIS: Encourager le développement local pour prévenir la radicalisation    Syrie : "Les Casques blancs donnent à l'Occident un prétexte pour bombarder Assad"    Mostaganem: Mise en exergue de l'importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Illizi : Signature d'un contrat pour le développement du champ gazier d'Ain Tsila    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le long chantier
Protection du littoral
Publié dans El Watan le 21 - 07 - 2007

Pour préparer la saison estivale 2007, la Société des eaux et de l'assainissement d'Alger a effectué de nombreuses interventions. Au programme : nettoyage des stations, réparation des fuites des conduites et rénovation des réseaux d'assainissement défectueux.
La société a également investi dans du nouveau matériel : pompes immergées afin d'augmenter les capacités de pompage des stations de relevage de Bab El Oued et Palm Beach, motopompes et groupes électrogènes pour assurer les interventions d'urgence. Cela, afin de rendre aux Algérois un littoral plus propre. « Nous essayons de rattraper la retard par rapport aux pays voisins », assure M. Chouikh, directeur adjoint de l'assainissement à la Seaal. Si Alger comptait, en 2005, 19 postes de relevage en service (système de pompage qui refoule les eaux usées) et 39 plages autorisées, la ville affiche à l'heure actuelle, 24 postes de relevage pour 46 plages autorisées à la baignade. Ainsi, début juin, à Bab El oued, deux plages non polluées ont pu être restituées aux Algérois. Cependant, peu après l'arrêté de la wilaya d'Alger N°1189 réglementant l'accès aux plages, deux parmi les 46 ont été fermées du côté d'El Marsa. Celles-ci, pourtant propres, ont été interdites en raison de leur relief qui pouvait s'avérer dangereux pour les estivants. Pour le directeur adjoint, le principal enjeu des années à venir sera la gestion des déchets solides et de la boue. A propos des rejets des usines : « C'est un grand chantier que la Seaal doit prendre en charge. Il faut signer des conventions de rejets avec les industriels » en ajoutant : « Nous ne sommes pas une force publique, on essaie donc de traiter cela à l'amiable. » Il faudra donc passer outre ses difficultés pour dépolluer les 18 plages encore fermées. En février 2006, la Seaal en partenariat avec Suez Environnement, l'Algérienne des eaux et l'Office national de l'assainissement, prenait ses fonctions. Sa mission, gérer les réseaux publics d'assainissement et d'eau potable d'Alger. Oran, Annaba et Constantine pourraient, d'ici peu, suivre l'exemple de la capitale, en optant pour une gestion déléguée. Récemment dotée d'un SIG (Service d'informations géographiques), la Seaal réalise un état des lieux du réseau d'assainissement. Des géomètres ont été dépêchés sur toute la wilaya afin de cartographier l'ensemble des installations. De plus, chaque intervention est datée et enregistrée sur un logiciel. Les centres des différentes communes disposeront de toutes les données nécessaires à leurs futurs chantiers. La société prévoit ainsi de rehausser 2000 regards par an. « L'assainissement n'est pas une mince affaire ! » conclut M. Chouikh. Si l'accès à l'eau potable dans tous les quartiers d'Alger est garantie quotidiennement de 8h à 22h par la Société des eaux, la Seaal doit maintenant faire face à un débit des eaux usées deux fois plus important ! En effet, les Algérois consomment plus et par conséquent, rejettent plus. Il a donc fallu augmenter les capacités des stations de pompage. A cela, les services projettent la réhabilitation aux standards européens de 18 points de relèvement de la ville et le fonctionnement 24h/24 du réseau d'ici trois ans. Ce travail s'effectuera conjointement avec la DHW qui gère notamment les cours d'eau, la station d'épuration de Beni Messous et certains postes de relevage. Un long chantier en perspective !

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.