Tipasa : report au 7 décembre du procès de "Mme Maya"    Résolution du PE: la décision politique indépendante de l'Algérie "dérange" les parties étrangères    Tribunal de Koléa : une peine de trois ans de prison ferme requise contre Karim Tabou    Attar: l'Opep+ doit continuer ses efforts pour soutenir le marché pétrolier    Coronavirus: 978 nouveaux cas, 605 guérisons et 21 décès ces dernières 24    Reprise des vols vers la France le 27 décembre    La communauté internationale doit "décoloniser le Sahara occidental" pour "garantir la stabilité" dans la région    TIN ZAOUATINE (TAMANRASSET) : Un terroriste armé se rend aux autorités militaires    COVID-19 : Premières opérations de vaccination en janvier    Le confinement partiel prolongé de 15 jours, sauf pour les mosquées    SCOLARISATION A DOUBLE VACATION : Annulation des cours du samedi    Levée de la suspension des vols domestiques dès dimanche    Jeux olympiques et paralympiques 2020: versement de subventions financières à trois disciplines    Liga : Des statisitiques peu flatteuses pour Zidane et le Real Madrid    ASSE: Boudebouz a vu des Lillois "timides"    Ligue des champions: victoire du CRB devant Al-Nasr 2-0    Bouzidi à la rescousse, Abdeslam fait «demi-tour» !    Guardiola réagit au hat-trick de Mahrez    «Nous avons cette volonté de vouloir réussir»    Les capacités de production nationales portées prochainement à 450 mWc    Ouyahia et Sellal condamnés à cinq ans de prison    L'Iran réfléchit à sa riposte    Talaie el Hourriyet regrette les «tâtonnements» et les «effets d'annonce» du gouvernement    Le barrage de Beni-Haroun rempli à 90%    Saisie de marchandises prohibées à travers plusieurs wilayas par la gendarmerie    Début de semaine agité sur le front social    Place au numérique    Un Goncourt et un Renaudot pas comme les autres remis aujourd'hui    Cap sur la diffusion de la culture start-up    Création d'une commission mixte de suivi    Tliba et les Ould Abbes s'expliquent à la barre    Abus de fonction, clientélisme et rapine    Plusieurs blessés lors de la "marche des liberté"    L'opposition maintient la pression sur Loukachenko    Pas de majorité législative pour le président Kaboré    Repli historique du dinar face à l'euro    La sociologie et la Guerre d'Algérie revisitées    La crise des années 1980 sur fond d'histoire d'amour    Réflexion sur les violences faites aux femmes    Raymonde Peschard dite Taoues, ou l'histoire d'une battante    Décès du Professeur Tarek Bouktir, enseignant-chercheur à l'université Sétif 1    300 médicaments en rupture de stock: Le syndicat des pharmaciens accuse les distributeurs    DROIT DE VIVRE ET DE RESPIRER    Aménagements extérieurs des 8700 logements sociaux d'Oued Tlelat: Les entreprises retardataires menacées de résiliation de contrats    110 civils tués dans une attaque terroriste au Nigéria    Quand la société néglige son autre moitié    Les journaux absents chez les buralistes    La France face à ses contradictions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pas de passeport pour un exilé marocain
La Laddh fustige le consulat du royaume à Alger
Publié dans El Watan le 26 - 07 - 2007

Dans un communiqué rendu public, hier, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH) élève une vive protestation contre ce qu'elle qualifie de « comportement déloyal » des services consulaires du Maroc à Alger.
La représentation diplomatique marocaine est montrée du doigt dans l'affaire du ressortissant marocain Kaddour Errami. Celui-ci, qui se présente comme « opposant marocain en Algérie », n'a pas pu obtenir son passeport et sa pièce d'identité, le consulat ayant signifié à l'intéressé un refus « incompréhensible », selon la LADDH. L'Ong algérienne relate que « pourtant, le consul général du royaume chérifien avait assuré que Kaddour Errami, citoyen marocain, n'avait aucune complication de quelque nature que ce soit avec son pays ». La Laddh, lit-on encore dans le communiqué, considère que l'attitude des autorités marocaines est déloyale. « Elle est attentatoire aux droits de tout citoyen à l'étranger de bénéficier de l'assistance des services de son ambassade », poursuit la Laddh.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.