FLN: Ould Abbès démissionne    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Le pétrole, toujours    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Devant le durcissement de la grève des mécanos: Air Algérie multiplie les suspensions    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    Quarante blessés à l'issue du match MCA-USMBA: Enquête sur une vidéo de supporter tabassé par des policiers    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    Trois jours d'examens et contrôle continu: La nouvelle formule du bac en 2020    Constantine - Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d'un mois    La commune d'El Kerma peine à établir la liste des bénéficiaires: 216 logements sociaux pour plus de 5.000 demandes déposées    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    En maintenant son budget : L'Italie refuse de plier face à Bruxelles    FLN : Démission de M. Ould Abbes pour des raisons de santé    M. Kamal Aksous : La sous-traitance a été victime de l'économie de rente et des importations à large échelle    Bouteflika convoque le collège électoral    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    La JSK renoue avec la victoire    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    Saisie de 144 kg de viande blanche et 1 914 unités de fromages    Projet de réorganisation du baccalauréat: Une campagne d'information lancée en 2018/2019    Journées d'études sur la labellisation des produits artisanaux à Tlemcen: La poterie de Bider et la dinanderie de Constantine retenues    Le Hamas et l'Etat hebreu: Crise politique en Israël    ORAN : 4 ‘'harraga'' arrêtés sur la plage de Bomo    LE PRESIDENT BOUTEFLIKA CONVOQUE LE COLLEGE ELECTORAL : Les sénatoriales pour le 29 décembre    FLN : Djamel Ould Abbès démissionne après un malaise    La surcharge des classes irrite les enseignants du lycée Saoudi-Abdelhamid    «Les joueurs ont une revanche à prendre»    Selon Bernaoui «l'organisation a coûté 5 millions de dinars»    Olufadé libéré, Boukari et Gilles Sunu forfait    L'échec programmé de Rome    Donald Trump s'en prend avec virulence à la France et à Emmanuel Macron    Tayeb Louh, publiquement désavoué par Ould Abbès    CSC-USMBA : de la gloire au déclin    Ne plus "donner d'argent aux enfants de migrants africains"    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Situation inédite au niveau de la LADDH
Hocine Zehouane et Mustapha Bouchachi se disputent la présidence
Publié dans El Watan le 03 - 11 - 2007

Situation inédite dans l'histoire de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH). L'organisation se retrouve aujourd'hui avec deux directions.
Alors que son président, Hocine Zehouane, a organisé le 26 octobre dernier un congrès extraordinaire, qui s'est soldé par la désignation de nouvelles structures de l'ONG, les membres du conseil national issus du deuxième congrès de la LADDH se sont réunis, hier à Alger, pour le destituer. Ils ont désigné Mustapha Bouchachi comme nouveau président du comité directeur de l'organisation. « Nous sommes les représentants légitimes de la LADDH. La majorité absolue des membres du conseil national (30) est réunie aujourd'hui, conformément à l'article 15 des statuts, pour débattre de la situation interne engendrée par les derniers agissements du président, Hocine Zehouane », déclare Ali Yahia Abdennour, président d'honneur de la ligue lors d'un point de presse animé à l'issue de cette réunion. Une réunion tenue au siège de la fédération d'Alger du FFS en raison, indiquent les conférenciers, « du changement des serrures du centre de documentation des droits de l'homme par Hocine Zehouane ». Le conseil national, indique le communiqué final de la réunion, a procédé à la désignation d'un nouveau comité directeur. Un comité composé de Noureddine Benyessad, vice-président chargé de l'organisation, Kamel Daoud, chargé des relations extérieures, Dahmania Bakhta, chargée de la condition féminine, Hafnaoui Ghoul, chargé de la communication, Dadi Adoune, chargé des affaires juridiques, Mechri Larbi, secrétaire général chargé des finances et Fasla Ben Salem, chargé de la formation. En se référant au statut de l'organisation, Ali Yahia Abdennour et les participants à cette réunion réaffirment « qu'entre deux congrès, le conseil national est souverain et il est l'unique institution habilitée à convoquer un congrès extraordinaire ou à désigner les membres du conseil national ». « Ce qu'a fait Hocine Zehouane est antistatutaire », clame Mustapha Bouchachi. Selon lui, conformément à la loi sur les associations, « les autorités seront informées très prochainement du changement effectué au niveau de la LADDH ». A la question de savoir comment comptent-ils récupérer les biens de la ligue, d'autant que Hocine Zehouane est à la tête d'une autre direction et occupe le siège national de la LADDH, Mustapha Bouchachi dira : « Nous comptons sur la sagesse de Hocine Zehouane. Sinon nous allons user de toutes les voies légales pour récupérer les biens de la ligue ». En plus « du non-respect des statuts », les membres du conseil national reprochent à M. Zehouane d'avoir « détourné la ligue de sa ligne directrice ». « Les droits de l'homme sont, à la fois, sociaux, économiques et politiques. Hocine Zehouane, dans l'objectif de rattacher la ligue à l'extrême gauche, veut limiter le champ d'action de la ligue uniquement aux plans social et économique », explique de son côté Kamel Daoud. Désormais, enchaîne Mustapha Bouchachi, « la LADDH reprendra sa véritable lutte sur le terrain ». Le bras de fer va, sans nul doute, se durcir dans les prochains jours. Ce sera, fort probablement, la justice qui tranchera l'affaire.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.