Société civile: conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Coupe Davis (Match de maintien): victoire de l'Algérie devant le Mozambique (2-0)    Jeux de la Solidarité Islamique: Reguigui remporte la médaille d'argent    Décès du journaliste italien Piero Angela, ami de la Révolution algérienne    La canicule continuera d'affecter l'Ouest et le Centre du pays    La PC prodigue des conseils préventifs sur les risques liés à la canicule    Agressions contre Ghaza: 12 violations contre les journalistes palestiniens    Mahboub Bati, l'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Festival de chanson chaâbi: une soirée célébrant l'œuvre des grands maîtres    Première AGE du Conseil supérieur de la jeunesse    Ancelotti dira stop après le Real Madrid    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Ghannouchi sur le départ ?    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    Parkinson: Le cri de détresse d'une Association de malades    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Zefizef «corrige» Lekjaâ    «Tebboune accorde un grand intérêt à la diaspora»    Le pays confronté à l'insécurité persistante    Antony Blinken au Rwanda    On s'organise comme on peut    Un fleuron pour l'excellence technologique    Un policier assassiné    En constante amélioration    À doses homéopathiques    Le Makhzen affame son peuple    L'Autorité nationale installée    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    La Série A démarre aujourd'hui    Vahid Halilhodzic limogé    Fondateur du roman algérien moderne    Echanges multiples    Quand la BD rencontre le sport...    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plus de 9 000 handicapés recensés en 2006
Social
Publié dans El Watan le 06 - 12 - 2007

La journée mondiale des personnes handicapées a été célébrée, lundi, au Centre d'information des jeunes (CIAJ), au centre-ville, par les associations d'aide aux personnes infirmes. Il a été constaté que le nombre de ces personnes vulnérables a tendance à augmenter chaque année, alors que leur prise en charge demeure toujours « problématique », révèle Hocine, président de l'association des gens de petite taille.
La wilaya de Sidi Bel Abbès compte plus de 9 100 handicapés, soit 1,6% de la population, selon un recensement réalisé en 2006 par la direction de l'Action sociale (DAS). Les accidents de la route sont, selon les experts, à l'origine de plusieurs handicaps. Les estimations de la DAS font ressortir 3 644 handicapés moteurs, 613 sourds-muets, 1 374 non-voyants, 3 268 handicapés mentaux et 243 polyhandicapés. Ils sont pris en charge dans 9 structures spécialisées du ministère de l'Emploi et de la Solidarité nationale, qui leur assure un enseignement et une formation de base. Parmi ces structures, on peut citer le foyer des personnes âgées d'une capacité de 120 lits, le centre des insuffisants respiratoires (200 lits), l'école des sourds et muets (200 places pédagogiques) et le centre pédagogique pour enfants déficients mentaux (120 places). L'ouverture de 3 nouveaux centres à Sfisef, Ras El Ma et Sidi Bel Abbès, d'une capacité globale de 260 places au profit des handicapés issus de familles démunies, est prévue pour 2008, selon le directeur de l'Action sociale.
Souffrance
« L'école des sourds et muets de Ras El Ma et le centre de formation pour enfants aveugles de Sfisef seront opérationnels au cours du premier semestre 2008 », a-t-il déclaré. Ces nouvelles réalisations devraient permettre un renforcement du dispositif d'aide à l'insertion, ajoute-t-il, précisant que le renforcement des textes législatifs est le noyau principal pour une meilleure prise en charge de cette frange de la population. « Outre les problèmes d'ordre strictement financier rencontrés par les responsables des centres spécialisés, la difficulté de doter les handicapés moteurs de prothèses médicales se pose avec acuité », tient à faire remarquer Noureddine, père d'une fille handicapée de 12 ans. Selon lui, les personnes souffrant d'handicap font face quotidiennement à des difficultés qui n'ont pas trait seulement à la formation et aux soins mais surtout à l'insertion professionnelle. « On nous promet à chaque occasion la réservation de postes de travail aux personnes handicapées, que ce soit dans le cadre du pré emploi ou de celui des activités d'intérêt général. Mais force est de constater que la réalité est toute autre », dit-il, rappelant qu'un dispositif a été mis en place en 2002 dans le cadre des dispositions de la loi relative à la protection et à la promotion des handicapés. Une loi qui prévoit l'attribution d'au moins 1% des postes à cette catégorie. A Sidi Bel Abbès, l'expérience, unique en son genre, de l'association des sourds-muets bat pourtant en brèche l'idée très répandue qu'un handicapé ne peut réussir sur le plan professionnel. L'association, qui a créé sa propre entreprise en 2001, assure depuis des emplois durables à ses adhérents et arrive à « s'auto financier » grâce aux nombreux marchés publics qu'elle a pu décrocher.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.