Algérie-Maroc : la (maigre) réponse de Bouteflika à Mohamed VI    Ould-Abbès toujours secrétaire général    Arrestation d'un ex-maire et député    Le FLN et le RND en rouleaux compresseurs    Où est passé le dinar ?    Le renseignement douanier au menu du dialogue 5+5    Les Verts face à leur destin    «Je vois un changement par rapport au passé»    Taoussi vers la porte de sortie    Sachez que…    Création d'un centre de chirurgie pédiatrique en Algérie    Un trentenaire retrouvé pendu chez lui à Belkheïr    Entre blagues, caricatures et ironiques retours de bâton    Bab-el-Oued chouhada    Raser sa barbe ? Pas question !    Le temps n'a pas d'âge    Nouvelles d'Oran    24 heures    Football - Ligue 1: Le NAHD surprend l'ESS, l'ASAM respire    Lutte contre le commerce de stupéfiants: Six dealers arrêtés et des psychotropes saisis    Mostaganem: Des malades en danger    Pour la fréquence élevée d'effets secondaires: Retrait définitif de deux traitements anti-cancéreux    Qui a tué John Fitzgerald Khashoggi ?    Sécurité des vols: L'UGTA défend Air Algérie    ASM Oran: Sid Ahmed Slimani à la barre technique    Colloque sur la «Sira ennabawiya»: Plaidoyer pour l'unité dans l'Islam    USA : La production record de pétrole brut tire les stocks à la hausse    Atelier de formation de gestion associative    Succès des premiers tests des projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1    Zetchi appelle les Verts à faire preuve de combativité sur le terrain    La JSMB se neutralise à domicile avec l'ESM    Violences après le match USMA-CSC: 30 personnes arrêtées et 10 policiers blessés    La production du fer et de l'acier relancée    Déces : Le journaliste d'El Khabar Mohamed Cherak n'est plus    Le traité constitutif de l'UA doit "être préservé de toute révision"    43e Eucoco : Mme Feroukhi souligne le rôle de la conférence dans la sensibilisation sur le conflit    Une délégation de la Fédération internationale des journalistes, en visite à Ramallah    Washington vote contre une résolution de l'ONU condamnant Israël sur le Golan    Conférence de Palerme sur la Libye : Les divisions étalées au grand jour    3e phase de la 24e opération de relogement d'Alger: Quelques 70 familles seront relogées lundi prochain    Affaire Skripal : Zakharova qualifie de "blague" la nouvelle enquête de Bellingcat    La tenue d'un vote de défiance contre May "probable"    Noureddine Bedoui : "Les valeurs de l'ANP sont un précieux acquis à préserver "    Hamadou Lazhar, élu candidat du FLN    Da Méziane, c'est le «Djihad», l'engagement et la modestie personnifiés    La 2e édition s'ouvre à Alger    CNAL et Commission de visionnage des films    La nouvelle pièce "Sekta" de Tounès Aït Ali présentée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Découverte d'un canon du XVIe siècle
Béjaïa, Qalaâ des Beni Abbès
Publié dans El Watan le 21 - 04 - 2008

Une pièce d'artillerie, datant probablement du XVIe siècle, a été découverte à la Qalaâ des Beni Abbès, à près de 120 km au sud de Béjaïa, par Aoudjit Mohand Salah, alors qu'il effectuait des travaux de terrassement près de son domicile.
Le site de cette découverte se trouve à une vingtaine de mètres de la mosquée Djamaâ Lekbir où se trouve la tombe du chef militaire de l'insurrection de 1871, El Hadj Mohamed El Mokrani dont on s'apprête à célébrer le souvenir le 5 mai prochain. La pièce d'artillerie, qui se trouve être assez rouillée, est un canon d'un mètre de longueur pour un diamètre non encore mesuré. Pour rappel, la Qalaâ Nath Abbès est un haut lieu de l'histoire nationale. Forteresse ziride puis hammadite pendant des siècles, elle marque sa présence dans l'histoire en 1510 lors de la prise de Béjaïa par les Espagnols, en devenant la nouvelle capitale hafside. De 1510 jusqu'à 1624, Qalaâ devient le siège d'un vaste royaume autonome qui résistera à l'occupation espagnole de Béjaïa et à l'hégémonie ottomane sur l'Algérie. Abdelaziz Amokrane, ancêtre éponyme des Mokrani, passe pour être le fondateur de la forteresse sur laquelle a été bâti ce royaume rival de celui de Koukou et de la régence d'Alger. Durant son règne, qui a duré de 1510 jusqu'à 1559, date à laquelle il perdra la vie dans une bataille contre les Turcs en 1559, Abdelaziz Amokrane est le premier chef à introduire les armes à feu, notamment les mousquetons et les canons, en Kabylie orientale. Après la défaite de 1871 et la chute de la dynastie des Mokrani, les Français, premiers étrangers à mettre le pied à Qalaâ, découvrent avec étonnement quatre grands canons dont l'un, au moins, a été coulé sur place puisqu'il comporte en caractères arabes la date de sa fabrication et le nom de l'armurier qui l'a forgé. Des centaines d'hommes seront mobilisés pour tracter ces canons hors de Qalaâ. Ils seront exposés au musée de Constantine pour un temps, avant de prendre le chemin du Louvre à Paris où ils s'y trouvent encore.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.