Une secousse tellurique de magnitude 3.6 enregistré à Jijel    Arsenal : Vers un retour en Liga pour Ceballos, mais pas forcément au Real    Le MSP participera au processus de réformes nationales    Des mesures pour la réalisation du plus grand nombre de silos de céréales    Révision de la Constitution: pour la consolidation et l'indépendance de la justice    Hand/CAN-2020 (demi-finale): l'Algérie battue par l'Egypte (27-30)    Futsal/CAN à Laâyoune occupée: une violation flagrante du droit international    Tizi-Ouzou: hommage et recueillement à la mémoire de Matoub Lounes    ESCROQUERIE : Mandat d'arrêt international contre le Promoteur ‘'Messaoud''    UGTA : Salim Labatcha s'engage à mettre de l'ordre    TIZI OUZOU : Démantèlement d'un réseau de criminels    SURETE NATIONALE : 206 inspecteurs principaux promus    Les manifestants exigent la libération des détenus    REGLEMENT DE LA CRISE LIBYENNE : Abderrazak Makri soutient la diplomatie algérienne    DEUX HARRAGA MORTS ET 19 AUTRES PORTES DISPARUS : Les familles demandent l'intervention des autorités à Tiaret    ROSFA (TIARET) : Des protestataires défoncent un portail de la mairie    INFRACTIONS ET CONTRAVENTIONS A TISSEMSILT : 576 affaires traitées en décembre    AMENAGEMENT EXTERIEUR DES LOGEMENTS AADL2 : Levée des entraves administratives à Constantine    Bouhired décorée par le président tunisien    Salon de l'agriculture d'Oran: des démarches pour donner une impulsion à la cuniculture    Equateur: plusieurs organisations réitèrent le soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Coupe de la Turquie: Feghouli et Galatasaray qualifiés    Cyclisme/Tropicale Amissa Bongo (5e étape) : victoire de l'Algérien Reguigui    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Football/ révision des statuts : installation d'une commission ad hoc    MDN: large campagne sanitaire au profit des habitants de zones enclavées à Biskra et Touggourt    Rezig préside une réunion consacrée à l'examen de la problématique du transport de marchandises    Un vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt dans trois mois    La communication du président ou l'art de marquer contre son propre camp    Adoption de la proposition algérienne visant l'amendement du statut le CJCA    AS Monaco: Une offensive du PSG pour Slimani ?    Tébessa: élargir les fouilles pour mettre au jour d'autres pièces archéologiques    Les révélations du chef de l'Etat    Irak : plus de dix manifestants tués en une semaine    Alger, la diplomatie française et l'effet Merkel    Belmadi : "Le Burkina Faso est un sérieux concurrent"    Les agriculteurs s'inquiètent    Dialogue interlibyen : Alger accélère les préparatifs    «L'Algérie a un rôle clair dans la relance de l'accord de paix au Mali»    .sortir ...sortir ...sortir ...    Ahmed El-Mili raconte Milev, berceau de son enfance    La célèbre actrice de télénovelas Regina Duarte veut prendre la tête de la culture    Ligue des champions d'Afrique : WAC - USMA, vendredi à 20h00 - A quitte ou double pour les Algériens    Skikda: Des habitants de Ali Hazila Ramdane barrent la route    Tlemcen: 34 réseaux de trafic de drogue démantelés en une année    Blida: Journée d'information sur la loi de finances 2020    Entrevue du Président de la République avec des responsables de médias    Une pétition lancée pour réclamer une salle de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Marocains raflent la mise
Conseil français du culte musulman
Publié dans El Watan le 15 - 06 - 2008

Les élections de dimanche pour les instances du Conseil français du culte musulman (CFCM) se traduisent par « le succès annoncé » du Rassemblement des musulmans de France (RMF) et la progression de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), relève le ministère de l'Intérieur.
Selon le ministère, l'UOIF est « le grand bénéficiaire du retrait de la Fédération de la Grande Mosquée de Paris » (GMP), qui a boycotté le scrutin. Le RMF n'existait pas en 2005, au moment des précédentes élections au CFCM. Il est né de la scission de la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF), dont il a récupéré l'électorat.
Ces résultats mettent le RMF, soutenu activement par Rabat pendant la campagne électorale, en position favorable pour remporter le poste de président du CFCM. Le scrutin est prévu pour le 22 juin. Le RMF a recueilli 1675 voix (43,24%), ce qui lui donne 20 sièges au conseil d'administration du CFCM, l'UOIF avec 1171 voix (30,23%) obtient 13 sièges, le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF) a obtenu 493 voix (12,05%), soit 4 sièges, la FNMF avec 68 voix (1,76%) a 1 siège.
Enfin, les « divers », notamment les musulmans des Antilles, Afrique et Comores, des Algériens, les piétistes du Tabligh obtiennent 467 voix (12,05%), soit 3 sièges au CA. Outre ces 41 sièges correspondant aux votes, le CA compte également 17 « membres de droit » qui représentent les fédérations fondatrices du CFCM (UOIF, GMP, FNMF, CCMTF) et plusieurs grandes mosquées.
Grâce à cette disposition, la GMP, qui n'a pas participé au scrutin, obtient 3 sièges au CA (2 comme membre fondateur, 1 pour la mosquée de Lyon). La FNMF n'a plus que de maigres troupes mais 3 sièges au CA (1 élu et 2 membres de droit). Quant au RMF, qui n'est pas un membre fondateur du CFCM, il a aussi 2 membres de droit, grâce notamment à ses mosquées d'Evry et Mantes.
Depuis sa création en 2003, le CFCM n'a pas réussi à se montrer indispensable. Il est chargé de s'occuper de la construction des mosquées, des carrés confessionnels dans les cimetières, de l'abattage rituel des moutons pour l'Aïd, de la formation des imams et aussi du pèlerinage à La Mecque.
Pour le scrutin de 2008, Dalil Boubakeur et la Mosquée de Paris ont boycotté les élections et n'ont plus que 3 sièges au conseil d'administration, au titre de membre fondateur. L'effacement de l'Algérie au profit du Maroc pose beaucoup de problèmes.
Les nouvelles instances élues savent que leur score est biaisé et qu'il leur sera difficile de faire sans la Grande Mosquée de Paris. Vieux briscard, Dalil Boubakeur se réfugie dans le silence, convaincu que le temps joue pour lui. Le recteur de la Mosquée de Paris, arrivé pourtant troisième en 2005, a su ravir la direction.
La Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris n'occupe que 15% de la surface cultuelle en France, mais se présente comme l'organisation musulmane la plus ancienne et la mieux établie du pays. Derrière le différend sur le mode de scrutin, se joue une lutte d'influence entre la FNGMP, soutenue par l'Algérie, et le RMF créé en 2006 avec le soutien du Maroc.
Anouar Kbibech, président du RMF, vainqueur du scrutin, a déclaré que la nouvelle direction au CFCM était désireuse de voir la Grande Mosquée de Paris rejoindre le conseil. « La Grande Mosquée de Paris a une grande importance symbolique. Nous ferons tout ce que nous pourrons pour la voir revenir », a-t-il déclaré. Réponse le 22 juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.