BANQUE D'ALGERIE : De nouveaux billets de 500 et 1000 Dinars    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    TRIBUNAL DE KSAR CHELLALA (TIARET) : Le procureur de la République agressé    LE MINISTRE AISSA S'INSURGE ! : Les salafistes décrètent la fête du Mawlid, Haram    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Beda sur le front    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Tiasbanine, un plat convivial de saison    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    L'ornière de la violence    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    Ould Abbès dégagé ?    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    La folie des sénatoriales    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Consolidation de la démocratie participative    Enigme et interrogations    L'Onu lève ses sanctions    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Mechati inhumé au cimetière Sidi Abderrahmane
Publié dans Ennahar le 08 - 07 - 2014

Le moudjahid Mohamed Mechati a été inhumé mardi après-midi au cimetière Sidi-Abderrahmane à Alger, en présence du ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, du Commerce, Amara Benyounes, de ses proches et compagnons de la lutte de libération nationale, ainsi que de personnalités politiques et historiques.
"C'est un devoir pour nous d'être présent à l'enterrement de cette personnalité historique", a déclaré le ministre des Moudjahidine. Dans l'oraison funèbre, lue par un membre de l'Organisation nationale des Moudjahidine d'Alger, le parcours militant du défunt Mechati a été mis en exergue, notamment son rôle dans la création de l'Organisation secrète (OS).
De son côté, l'ancien ministre des Affaires étrangères, Ahmed Taleb El-Ibrahimi, a rappelé le long parcours militant du défunt et son rôle dans la sensibilisation de la jeunesse pour la cause nationale.
Il a relevé, en outre, "la pureté de l'âme, l'abnégation et la modestie" qui ont, de tout temps, marqué le parcours du défunt. Pour sa part, le moudjahid Tayeb Ettâalibi dit "Si Allal", ancien membre du Conseil national de la Révolution, a évoqué un homme qui est demeuré attaché à ses principes", en dépit de "toutes sortes d'épreuves" endurées pendant la guerre de libération nationale.
"Il avait toutes les caractéristiques révolutionnaires et humanistes", a-t-il témoigné. Décédé jeudi dernier à Genève à l'âge de 93 ans, Mechati était l'un des cinq survivants du groupe des 22 à l'origine du déclenchement de la révolution algérienne en 1954, aux côtés de Amar Benaouda, Zoubir Bouadjadj, Abdelkader Lamoudi et Athmane Belouizdad. APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.