La ville d'Akbou s'anime    Anouar Malek arrêté en Turquie    Benabderrahmane au charbon    Le groupe d'amitié Algérie-Arabie saoudite installé    La loi de finances reportée à dimanche prochain    Développement en stand-by    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Buhari s'engage    L'Algérie, un sérieux candidat    Tirage clément pour l'Algérie    Le compte à rebours enclenché    Quand l'huile franchit les frontières    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le Président Tebboune ordonne la création d'une autorité portuaire pour une meilleure gestion des ports    Formation d'enseignants-chercheurs en langue anglaise: Méthode d'enseignement "bien ficelée"    Le président de la Cour constitutionnelle prend part en Indonésie à la 5e Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Djelfa, Touggourt et Hassi Messaoud: De l'huile, des cigarettes et des psychotropes saisis    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Grazie Meloni !    Une sérieuse alerte    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Comité interprofessionnel du lait se réunit aujourd'hui : La CIPA craint une pénurie
Publié dans Horizons le 06 - 06 - 2010

Constitué de 53 membres représentant tous les acteurs intervenant dans la filière lait, le Comité interprofessionnel se réunira aujourd'hui à Alger. Une occasion propice pour mettre sur la table les problèmes soulevés de part et d'autre, notamment par les producteurs et transformateurs des trois régions Est-Centre-Ouest. Ces derniers ont, en effet, exprimé des inquiétudes et ont même affiché «un désintéressement de la filière», ce qui pourra engendrer une nouvelle situation de crise et même une pénurie de lait sur le marché. Cette préoccupation a été émise par la Confédération des industriels et producteurs algériens (CIPA). Celle-ci, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, appréhende «une éventuelle nouvelle crise dans la filière lait». Pour la CIPA, il est impératif de «lancer une véritable réflexion en vue de réglementer l'activité laitière pour apaiser quelque peu les inquiétudes légitimes des producteurs et transformateurs de lait qui ne trouvent toujours pas leurs repaires depuis la réorganisation de la filière en question». Pour cerner ces problèmes, la CIPA a jugé utile de réunir ses adhérents ce jeudi dans un cadre d'une journée d'information. Un rendez-vous qui tombe à point puisqu'il intervient suite à la réunion du Comité interprofessionnel.
Selon le communiqué de cette organisation patronale, les contestataires se plaignent de la distribution de la poudre de lait. La CIPA estime «que le quota accordé mensuellement par l'organisme régulateur est en deçà de la capacité de production de l'unité de transformation. La production actuelle des laiteries ne milite nullement en faveur de la poursuite de la profession. Le chiffre d'affaires réalisé ne peut même pas couvrir les frais de gestion et par voix de conséquence assurer le remboursement des créances avec leur banques».
Dans le même sillage, la CIPA a indiqué que «plusieurs unités de production de lait de l'Ouest et de l'Est du pays ont mis la clef sous le paillasson en raison du fait qu'ils se sont trouvées confrontées au diktat des revendeurs de la poudre de lait». La CIPA dénonce également que certains ont eu «une poudre de mauvaise qualité, ce qui a créé un climat de suspicion entre producteur, distributeur et consommateur» et tirent la sonnette d'alarme quant aux lenteurs ressenties dans le règlement des subventions, ce qui porte préjudice sur la collecte du lait cru.
Pour sa part, l'Office national interprofessionnel du lait (ONIL) se dit prêt à se concerter et de lancer le débat en vue de trouver conjointement des solutions aux préoccupations exprimées par les acteurs intervenant dans la filière. «Il est important de souligner qu'aujourd'hui il y a une prise de conscience et une volonté pour la prise en charge des problèmes des professionnels du secteur», a souligné M. Hafid Djellouli, directeur général de l'Office national interprofessionnel du lait et des produits laitiers (ONIL). Ce dernier a souligné que le Comité interprofessionnel du lait se concertera sur deux dossiers importants à savoir la convention ONIL- laiteries, amendée après évaluation et le réajustement des modalités de distribution de la poudre en lait.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.