Référendum constitutionnel : début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    West Ham : Des débuts frustrants pour Benrahma    La manifestation pacifique à El-Guerguerat contrecarre les plans du Maroc    Référendum : affluence appréciable dans les bureaux de vote au Royaume-Uni et en Irlande    Le wali d'Alger inaugure le parking à étages et la station multimodale de la commune de Kouba    Coronavirus: 291 nouveaux cas, 187 guérisons et 8 décès    L' ANIE veillera à assurer la régularité et la sécurisation de l'opération de vote    "Leur Algérie" remporte le Prix du meilleur documentaire arabe    L'Association "Ouled El-houma" se recueille à Alger à la mémoire des martyrs    20 décès et 308 blessés durant les dernières 48 heures    Les opérations de Hammam N'baïl et Medjez Sfa, une proclamation du déclenchement de la révolution à Guelma et Souk Ahras    La permanence a largement été assurée    136 milliards de centimes de créances impayés    Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Début du vote pour les nomades    L'Algérie va-t-elle récupérer ses islamistes radicaux ?    Huawei perd sa couronne de premier fabricant mondial    22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne    "Nous ressentons une pression qui s'exerce sur nos ressources"    Les islamistes reviennent à la charge    Dr Bekkat Berkani : «le Championnat peut reprendre, mais...»    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Juma en abandon de poste    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    Les cas de Covid-19 en hausse    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Beauté : le saviez-vous ?    Quiche lorraine au fromage    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    30 nouveaux notaires prêtent serment    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





250.000 tonnes seront stockées pour réguler le marché
Pomme de terre
Publié dans Horizons le 08 - 05 - 2013


Le Conseil national interprofessionnel de la pomme de terre (CNIFPT) prévoit de stocker, en 2013, dans le cadre du système de régulation, quelque 250.000 tonnes de pomme de terre, en nette hausse par rapport à 2012, a-t-on appris, hier, auprès du Conseil. Le Système de régulation des produits agricoles de large consommation (Syrpalac) « commencera à absorber les surplus de production dès la semaine prochaine », a indiqué à l'APS le président du CNIFPT, Bachir Séraoui, qui table sur des stocks de 250.000 tonnes de pomme de terre cette année contre 140.000 en 2012. D'après les prévisions du secteur de l'Agriculture, la production de pomme de terre devrait augmenter de 15% cette année, alors que les prix de ce tubercule ont chuté sur le marché jusqu'à 20 DA/kg au niveau des commerces de détail de la capitale, alors qu'il est cédé à moins de 15 DA/kg par l'agriculteur. La pomme de terre d'arrière saison et de primeur (récolte entre décembre et avril) a atteint près de 19 millions de quintaux contre 16,2 millions à la même période de l'année dernière. Cette abondance, due notamment à l'extension des superficies, a suscité l'inquiétude des agriculteurs. Ces derniers ont procédé à l'arrachage massif de leurs récoltes et demandent à absorber cette production par le Syrpalac. Cette situation « n'est pas aussi catastrophique », selon M. Séraoui, puisque cela ne touche qu'une partie des agriculteurs, notamment à Mostaganem, où les producteurs « étaient pressés » de procéder à la récolte pour préparer le sol à d'autres spéculations. « Tout le monde arrache en même temps, alors que le tubercule n'est pas tout à fait mature, c'est la raison pour laquelle, d'ailleurs, le produit ne peut pas être stocké », a expliqué ce responsable. Outre le non-respect du planning des récoltes, M. Séraoui a relevé aussi « une dérégulation » au niveau du fonctionnement du marché, citant, notamment, la spéculation et le refus de certains grossistes d'acheter la pomme de terre à des prix bas pour la revendre avec des marges minimes. L'interprofession devrait se réunir, aujourd'hui, au ministère de l'Agriculture et du Développement rural pour discuter de l'organisation de la filière et des quotas de production à dégager à l'intérieur du pays pour le stockage, comme Mascara et Aïn Defla, a indiqué le même responsable. Des décisions devraient être prises, durant cette réunion, pour organiser la filière, de la semence jusqu'à la récolte et le stockage. Il s'agit de « négocier certains calendriers pour qu'il n'y ait pas de déséquilibre sur toutes les phases de production », a expliqué M. Séraoui.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.