Nice : Boudaoui titulaire face à Rennes. Atal encore absent    Milan : Pioli est désolé, mais...    [Vidéo] Des milliers de manifestants dans Les rues d'Alger    Real : Un accord de principe trouvé avec Sergio Ramos ?    Encore un corps repêché à El Tarf    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Hirak, quels débouchés politiques ?    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Sans diagnostic point de remède !    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Préserver le legs des nobles valeurs de dévouement et de sacrifice »
Message du président Bouteflika à l'occasion de la journée nationale de la presse
Publié dans Horizons le 21 - 10 - 2014


Mesdames, Messieurs, Nous fêtons, ce jour, la Journée nationale de la presse, que nous avons décrétée l'an dernier et que nous célébrons désormais le 22 octobre de chaque année en hommage à la parution du premier numéro de la revue « El Mouqawama Al-djazaïria » (la résistance algérienne), un événement qui intervient dans le sillage des préparatifs de la célébration du 60e anniversaire du déclenchement de la glorieuse guerre de Libération. Un événement historique très cher à nos cœurs, ancré dans nos consciences et à travers lequel nous vivons des moments chargés de symboles, de sacrifice et de loyauté, d'étapes marquantes de notre histoire et de souvenirs mémorables. Mesdames, Messieurs, Associer cette journée nationale à une référence historique permet d'affirmer le rôle pionnier endossé par la première vague d'écrivains, d'intellectuels et de journalistes algériens pour l'émancipation de leur peuple et le recouvrement de sa souveraineté et de sa liberté usurpées pendant plus d'un siècle par le colonialisme. Le choix de cette date symbole constitue pour les générations d'aujourd'hui une source de fierté et d'inspiration dans leur parcours professionnel eu égard aux nobles valeurs et idéaux légués par leurs prédécesseurs.Nous avons décrété une journée nationale pour les journalistes étant conscients du rôle de cette catégorie dans l'effort collectif consenti dans la construction du pays, la consécration de la liberté de la presse, la vulgarisation des idéaux de justice et de droit au sein de la société et la défense des intérêts de la patrie face aux dangers multiformes et autres convoitises qui la guettent. Notre démarche intervient alors que se poursuit le renforcement du système de l'information par la mise en place de cadres législatifs et organisationnels nécessaires au parachèvement de son arsenal juridique fondé sur les normes en vigueur dans le monde. J'ai tenu, dès la promulgation de la loi organique relative à l'information, à ce que ce cadre juridique inclut toutes les activités relevant du secteur afin de permettre aux journalistes, aux professionnels et à tous les intervenants d'exercer leur métier dans le respect de la mission qui leur est dévolue et loin de toute surenchère, violation de la loi ou de toute altération, des objectifs de la profession, allant à l'encontre de son éthique et de sa déontologie. J'exhorte tous les journalistes à adhérer au processus de parachèvement de l'arsenal juridique régissant le secteur de l'information, notamment pour ce qui est de leur représentation au sein de l'autorité de régulation de la presse écrite et du conseil de déontologie. Il s'agit pour eux de pouvoir contribuer et de participer à la promotion du métier et à la défense de leurs acquis. Mesdames, Messieurs, Conformément à l'esprit de Novembre 54 dont nous célébrons cette année le 60e anniversaire, les générations présentes doivent être en mesure d'appréhender les défis qui se posent à notre pays dans un contexte marqué par la dominance de supports médiatiques aussi multiples que complexes.Dans ce même esprit, les générations sont appelées à aller au-devant de ces défis suivant la voie d'autant d'hommes et de femmes qui ont, grâce à leurs actes héroïques, forcé le respect du monde entier et se sont érigés en modèle pour l'humanité tout entière. Elles doivent préserver le legs précieux de nobles valeurs de dévouement et de sacrifice. Tel est le message que j'ai tenu à vous livrer en votre journée nationale. Puissiez-vous être les véritables garants de la dignité de l'Algérie et les dignes successeurs des aînés qui ont défendu la patrie au prix de leur vie.Tout en rendant hommage à vos prédécesseurs, je vous présente mes félicitations pour la Journée nationale de la presse.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.