Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Super Ligue : Les clubs fondateurs vont toucher un très gros chèque    Les exigences de la CNCC    Les postiers non satisfaits    L'Algérie a besoin d'un baril à plus de 169 dollars    6 ans de prison pour deux anciens DG    À Chypre, l'héritage des Templiers est une réalité    Beyrouth, la perle qui dépérit    La reconstruction de la Libye attise les convoitises    Garde à vue prolongée pour les manifestants arrêtés vendredi    3 décès et 156 nouveaux cas    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Les travailleurs de l'éducation à Oran se révoltent    "Il faut un quinquennat pour vacciner 20 millions d'Algériens"    La chanteuse Naïma Ababsa tire sa révérence    Eric Zemmour déverse son venin sur l'Algérie    Les marches de Paris, Montréal et Washington autorisées    Transport en commun : Désordre à la station de bus de Rouiba    Arbitrage : nettoyez les écuries d'Augias !    Ghazaouet: Les eaux pluviales provoquent des éboulements    El-Bayadh: Le barrage de Brezina atteint son plus bas niveau    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    Es-Sénia: Démolition de quatre constructions illicites    Zones d'ombre et genèse commune    Grève annoncée des corps communs: Le ministère de l'Education tente de désamorcer la crise    USM Bel-Abbès: C'est la mort à petit feu !    USM Annaba: 25 millions de dinars dans les caisses    Christopher Ross: La décision de Trump sur le Sahara Occidental «irréfléchie» et «dangereuse»    Profession: Auto-serveur    Mascara: «Saliha», hommage au médecin maquisarde    Le Niger s'enfonce dans la tragédie    Le deuxième remplissage aura lieu en juillet et août    Un "rendez-vous marquant" pour Ammar Belhimer    «Rachad doit être classé organisation terroriste»    Intolérable gaspillage!    Conclave des opérateurs de l'Ouest    Le sempiternel casse-tête du transport    L'heure du bilan n'a pas encore sonné    La soirée parfaite de Messi    Bréves Omnisports    Salah Mouhoub réélu    Bachar al Assad grand favori    Le buste d'Audin fait polémique    «J'ai enseigné tamazight, clandestinement»    Les enfants des zones d'ombre invités    DGSN : installation de nouveaux chefs de Sûreté de wilayas    Législatives du 12 juin: dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature, jeudi à minuit    «Les législatives sont un objectif stratégique»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouteflika appelle les journalistes à être les «garants de la dignité
à l'occasion de la Journée nationale de la presse
Publié dans La Tribune le 22 - 10 - 2014

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé, hier, un message à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la presse. Dans ce message, le président Bouteflika rappelle que cette journée a été décrétée l'année dernière «en hommage à la parution du premier numéro de la revue "El Mouqawama Al-djazairia" (la résistance algérienne), un événement qui intervient dans le sillage des préparatifs de la célébration du 60e anniversaire du déclenchement de la glorieuse Guerre de libération». Cet événement historique «très cher à nos cœurs, ancré dans nos consciences et à travers lequel nous vivons des moments chargés de symboles, de sacrifices et de loyauté, d'étapes marquantes de notre histoire et de souvenirs mémorables», a-t-il ajouté.
Pour le président Bouteflika, «associer cette journée nationale à une référence historique permet d'affirmer le rôle pionnier endossé par la première vague d'écrivains, d'intellectuels et de journalistes algériens pour l'émancipation de leur peuple et le recouvrement de sa souveraineté et de sa liberté usurpées pendant plus d'un siècle par le colonialisme». «Le choix de cette date symbole» doit constituer «pour les générations d'aujourd'hui une source de fierté et d'inspiration dans leur parcours professionnel eu égard aux nobles valeurs et idéaux légués par leurs prédécesseurs», estime M. Bouteflika. Cette journée nationale dédiée aux journalistes a été décrétée par le président de la République, qui est conscient «du rôle de cette catégorie dans l'effort collectif consenti dans la construction du pays, la consécration de la liberté de la presse, la vulgarisation des idéaux de justice et de droit au sein de la société et la défense des intérêts de la patrie face aux dangers multiformes et autres convoitises qui la guettent».
La démarche du Président intervient alors que «se poursuit le renforcement du système de l'information par la mise en place de cadres législatifs et organisationnels nécessaires au parachèvement de son arsenal juridique fondé sur les normes en vigueur dans le monde».
Dès la promulgation de la loi organique relative à l'information, Abdelaziz Bouteflika a tenu à ce que «ce cadre juridique inclue toutes les activités relevant du secteur afin de permettre aux journalistes, aux professionnels et à tous les intervenants d'exercer leur métier dans le respect de la mission qui leur est dévolue et loin de toute surenchère, violation de la loi ou de toute altération des objectifs de la profession allant à l'encontre de son éthique et de sa déontologie».
Aussi, «tous les journalistes» sont appelés «à adhérer au processus de parachèvement de l'arsenal juridique régissant le secteur de l'Information notamment pour ce qui est de leur représentation au sein de l'autorité de régulation de la presse écrite et du conseil de déontologie». Le Président estime que cette adhésion permettra aux journalistes et autres membres de la corporation «de pouvoir contribuer et de participer à la promotion du métier et à la défense de leurs acquis».
«Conformément à l'esprit de novembre 54 dont nous célébrons cette année le 60e anniversaire, les générations présentes doivent être en mesure d'appréhender les défis qui se posent à notre pays dans un contexte marqué par la dominance de supports médiatiques aussi multiples que complexes», a ajouté le Président Bouteflika. Il appelle les générations à adopter le même esprit pour «aller au devant de ces défis suivant la voie d'autant d'hommes et de femmes qui ont grâce à leur actes héroïques, forcé le respect du monde entier et se sont érigés en modèle pour l'humanité tout entière».
Les membres de la corporation sont également appelés à «préserver le legs précieux de nobles valeurs de dévouement et de sacrifice».
Le président de la République conclut son message en espérant que les journalistes puissent «être les véritables garants de la dignité de l'Algérie et les dignes successeurs des aînés qui ont défendu la patrie au prix de leur vie». A. E.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.