Laghouat: pour l'écriture de l'Histoire véritable quant à la présence ottomane en Algérie et au Maghreb    La loi «rejetée» par la population est «sans crainte»    Des milliers d'attributions de logements en perspective    Une soixantaine de porteurs d'idées animent la 2e édition des "Challenge Days"    Le FMI augmente à 2,6% sa prévision de croissance pour l'Algérie en 2019    Bensalah félicite le président tunisien élu, Kais Saied    Poursuite de l'offensive turque sur fond d'une large condamnation internationale    Batelli convoque 23 joueurs pour le match contre le Maroc    France-Algérie : les premiers pas...    L'entraîneur Fayçal Meguenni démissionne    Judo/Mondial 2019: les Algériens connaissent leurs adversaires    168 unités de boissons alcoolisées de différentes marques saisies    Dix-huit personnalités se concertent pour une nouvelle issue à la crise    Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d'Egypte et de France    «Le voyage de Sindbab» bientôt à l'affiche    Des architectes allemands hôtes de la vallée    Feghouli «Belmadi, c'est du très haut niveau»    MCA -USMA : L'USMA perd le derby sur tapis vert    Tunisie: le scrutin présidentiel s'est déroulé dans la sérénité et sans failles    EXIGEANT LE DEPART DE LEUR DIRECTEUR : Les travailleurs de l'éducation protestent à Béchar    OUARGLA : Recensement de plus de 1600 cas de cancer    SIDI BEL-ABBES : Le policier auteur d'un quadruple crime se donne la mort    AHMED GAID SALAH AFFIRME : L'Algérie est sur ‘'la bonne voie''    AUTOROUTE EST-OUEST : L'installation des péages reportée à 2021    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Nouvelles procédures pour la signature des formulaires    Belkhadem maintient le suspense sur sa candidature !    Gaïd Salah relève les efforts "soutenus" de l'ANP pour faire sortir l'Algérie de sa crise    Rassemblement hier à la faculté de médecine de Tizi Ouzou    Le RCD, le FFS et le PT appellent au retrait du projet    VFS Global reprend le traitement des demandes    L'émigration clandestine en recrudescence    Fondant au chocolat au micro-ondes    66 départs de feu en 48 heures à Tizi Ouzou    L'Opep maintient le cap    Les leaders à l'aise    Sécurité renforcée à Lille    L'autre dossier brûlant pour le gouvernement    La chanson kabyle, vecteur des idées militantes    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Vérité et justice, réclament des associations et organisations syndicales et politiques    Proche-Orient : Moscou et Riyad refondent leur coopération    Université d'Oran : Mohamed Moulfi présente son ouvrage sur la philosophie et la civilisation    Une belle exploration dans une œuvre majeure    Recouvrement de la fiscalité: Les chiffres «erronés» du gouvernement    L'EHU 1er Novembre dresse son bilan: 160.000 consultations et 32.000 hospitalisations en neuf mois    François Aissa Touazi : " Les Saoudiens ont pris conscience que l'instabilité régionale menace leur économie "    Brexit : "Il reste beaucoup de travail à faire", prévient Barnier    Le parti conservateur PiS largement favori    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Une si jeune paix » en ouverture
50e anniversaire de la création de la Cinémathèque algérienne
Publié dans Horizons le 21 - 01 - 2015


« La célébration du cinquantième anniversaire de la cinémathèque algérienne est grand événement cinématographique international. On travaille dessus depuis le mois de juillet 2014. La préparation s'est faite difficilement mais on avance petit à petit. A cette cérémonie, plusieurs personnalités prendront part à l'instar des réalisateurs et des directeurs de cinémathèques à travers le monde, comme Costa Gavras, président de la Cinémathèque française, Gian Luca Farinelli, directeur de la Cinémathèque de Bologne, les directeurs des cinémathèques de Barcelone, Portugal et d'autres », indique Lyès Semiane, directeur du Centre algérien de la cinématographie. Ce même responsable nous informe de la réception prochaine de trois salles : « Actuellement, nous avons 10 salles fonctionnelles. Nous comptons réceptionner, d'ici le 31 mars prochain, les salles de Annaba, Batna et de Constantine ». « Une si jeune paix » de Jacques Charby, un long métrage réalisé en 1964, le premier de l'Algérie indépendante, ouvrira cette cérémonie. Ce film aborde la rivalité entre deux bandes d'enfants marqués par les séquelles de la guerre, une guerre qui n'a épargné personne. Lorsque Jacques Charby rentre en France en 1966, il était accompagné de Mustapha Belaïd, l'un des acteurs principaux et aussi l'un de ces enfants orphelins mutilés. Comédien et militant anticolonialiste, Jacques Charby s'est éteint en 2006 à l'âgé de 77 ans.` Au second jour, le public aura droit à la projection du dernier film algérien, à savoir « El Wahrani » (l'Oranais) de Lyès Salem. D'une durée de 120 min, ce film relate le parcours de deux amis, compagnons de lutte, qui se retrouvent à la fin de la guerre. Le public aura droit d'ici le 31 décembre prochain à des cycles de cinéma africain, russe..., des expositions de photographie assurées par Ahmed Bedjaoui au Bastion 23, une série d'hommages (René Vautier, Francesco Rossi, Youcef Sahraoui, Ahmed Lallem,...), un débat autour des coproductions et naturellement des projections régulières de films à Alger et à travers toutes les salles de la Cinémathèque algérienne existantes dans le pays. Créée le 23 janvier 1965, la Cinémathèque algérienne a atteint son rythme de croisière. Réduite au début à une salle de projection à la rue Larbi Ben M'hidi à Alger, elle a joué plutôt le rôle d'un « gros ciné-club » et non d'une cinémathèque. Aujourd'hui, elle remplit toutes les conditions fixées par la Fiaf (Fédération internationale des archives du Film) qui sont celles d'une authentique cinémathèque : elle récupère, rassemble, conserve et protège les films. La Cinémathèque algérienne représente aujourd'hui le lieu incontournable pour toutes les recherches sur les cinématographies arabe et africaine.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.