Aïn Témouchent : Le flou entoure la centrale électrique de Terga    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Juventus : Ronaldo déterminant pour la signature de De Ligt ?    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    Le coup de com de D. Trump    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    Affaire KIA: Youcef Yousfi auditionné par la Cour suprême    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    Groupe F : Ghana-Bénin, aujourd'hui à 21h00: Les Black Stars à la recherche de leur passé    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Tébessa: Cinq personnes écrouées pour une affaire de 730 milliards    SDC-Sonelgaz de Tlemcen: Le président de la commission des marchés publics devant la justice    L'ARBRE DESSECHE    Le drapeau    Forum des chefs d'entreprises (FCE): Mohamed Sami Agli élu nouveau président    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    APN : Examen de la levée de l'immunité parlementaire de Boudjemaa Talaï    Fiba-Afrique : Le Mozambicain Anibal Manave nouveau président    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Un fonctionnaire de la direction de l'Action locale arrêté en flagrant délit de corruption    Protection des plages contre la pollution    Les moustiques posent un problème de santé publique pour les habitants    Raison d'Etat    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    Karim Ziani (Orléans) raccroche les crampons    Levée de l'immunité parlementaire du député Boudjemaa Talai et du sénateur Amar Ghoul    L'Etat à la rescousse    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Un médecin placé en détention provisoire    Baisse "importante" des quantités en mai 2019    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    L'Algérien Toufik Hamoum à latête d'un conseil technique de l'Unesc    L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux cinéastes témoignent sur René Vautier
Publié dans Horizons le 05 - 01 - 2015

Lyes Semiane, directeur de la cinémathèque algérienne : « L'Algérie a perdu un grand cinéaste »
« Je l'ai connu. Je garde de lui le souvenir d'un grand monsieur qui militait pour les causes justes, que ce soit en Algérie ou ailleurs. A l'indépendance, il s'installa à Alger. Il est nommé directeur du Centre audiovisuel d'Alger, poste qu'il occupa de 1962 à 1965. Il est aussi secrétaire général des Cinémas populaires (Ciné-Pops). Il filme aussi les premiers jours de l'indépendance de l'Algérie. René Vautier a contribué à la formation de nombreux techniciens algériens devenus aujourd'hui de grands chefs opérateurs et d'imminents cinéastes. L'Algérie a perdu en la personne de Vautier un grand cinéaste. » La cinémathèque algérienne. a organisé un hommage au cinéaste, réalisateur et militant anticolonialiste René Vautier, le 1er novembre deernier. A cette occasion, il a été projeté « Tours et détours », un film documentaire de Leïla Morouche et Oriane Brun Moschetti, en présence des deux réalisatrices. Ce film retrace le portrait « tendre » de René Vautier.
S. S.
Benamar Bakhti : « Un cinéaste engagé »
« Je garde de lui le souvenir d'un cinéaste engagé. Je l'ai connu à travers les rencontres cinématographiques notamment lorsqu'il était membre du jury d'un festival de cinéma à Tebessa. René Vautier était une référence cinématographique. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.