Des aliments sains à consommer avant de faire du sport    Aïn Témouchent : Le flou entoure la centrale électrique de Terga    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Juventus : Ronaldo déterminant pour la signature de De Ligt ?    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Le coup de com de D. Trump    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    Affaire KIA: Youcef Yousfi auditionné par la Cour suprême    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    Groupe F : Ghana-Bénin, aujourd'hui à 21h00: Les Black Stars à la recherche de leur passé    Tébessa: Cinq personnes écrouées pour une affaire de 730 milliards    SDC-Sonelgaz de Tlemcen: Le président de la commission des marchés publics devant la justice    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    L'ARBRE DESSECHE    Le drapeau    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    APN : Examen de la levée de l'immunité parlementaire de Boudjemaa Talaï    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Fiba-Afrique : Le Mozambicain Anibal Manave nouveau président    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Raison d'Etat    Un fonctionnaire de la direction de l'Action locale arrêté en flagrant délit de corruption    Protection des plages contre la pollution    Les moustiques posent un problème de santé publique pour les habitants    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Forum des chefs d'entreprises (FCE): Mohamed Sami Agli élu nouveau président    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    Levée de l'immunité parlementaire du député Boudjemaa Talai et du sénateur Amar Ghoul    L'Etat à la rescousse    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Un médecin placé en détention provisoire    Baisse "importante" des quantités en mai 2019    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    L'Algérien Toufik Hamoum à latête d'un conseil technique de l'Unesc    L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Armé d'une caméra, il filmait la guerre d'Algérie
La cinémathèque rend hommage à René Vautier
Publié dans Horizons le 02 - 11 - 2014


René Vautier, l'un des pionniers du cinéma algérien, qui caméra à la main, a filmé dans les maquis la guerre d'Algérie, revient cette semaine à la Cinémathèque algérienne. Le film « Algérie tours/détours » co-produit par Orianne Brun Moschetti et Leïla Morouche y est à l'affiche.« C'est un hommage particulier que rend la Cinémathèque algérienne pour René Vautier à l'occasion du soixantième anniversaire du déclenchement de la guerre de novembre », expliquera le directeur du musée du cinéma Lyès Semiane. Il précisera « que la fille de Vautier n'a pu assister à la projection de ce film car la santé de son père s'est détériorée d'un coup », a-t-il affirmé. Le film d'une durée d'une heure cinquante a été tourné en 2004. Il retrace le retour, cette année-là, de René Vautier en Algérie. Il avait visité alors différents endroits où il avait séjourné. L'objectif du film, comme l'explique Leïla Morouche, « est de faire un film sur René Vautier, en hommage à ce grand homme ayant combattu, avec une caméra, pour l'indépendance de l'Algérie ». C'est de là qu'est née l'idée d'effectuer une tournée en bus et faire renaître le « ciné pop » ou cinéma populaire dont il était fervent », a-t-elle ajouté. C'est une méthode mise au point et utilisée par René Vautier afin de montrer ses films et le combat de tout un peuple. Dans « Algérie tours/détours », parole a été donnée au peuple pour comprendre ce qu'il pense, connaître ses soucis et ses espoirs. Ainsi, à travers la projection de films comme « Chronique les années de braise » de Lakhdar Hamina, de « l'Enfer à 10 ans » ainsi que les films documentaires de René Vautier, les coproductrices mènent le débat avec les spectateurs. Des questions pertinentes fusent sur l'émancipation de la femme, le rôle de la jeunesse dans le développement du pays. Le tournage s'est déroulé dans quatre villes (Tizi Ouzou, Béjaia, Tébessa et Biskra). Durant la tournée, René Vautier, formé à l'Institut des hautes études cinématographiques de Paris, tente à chaque fois de remettre au devant de la scène l'intérêt du cinéma et de la production cinématographique dans l'évolution des luttes politiques et sociales. Le combat de René Vautier est la revendication d'un cinéma perçu comme un instrument de lutte contre toutes formes de répression, d'exploitation et d'oppression. Une autre projection du film « Algérie tours/détours » est prévue jeudi prochain en présence des deux productrices qui animeront une séance débat.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.