Le procès Hamel reporté au 17 novembre    Un scrutin miné ?    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Rejet de 77 dossiers de candidature    Des candidats exclus font appel    Renforcement de la coopération policière entre les pays africains    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Retour du public dès demain sous conditions    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Des rejets «excessifs et arbitraires»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Alger s'offre une parade aux multiples facettes
61e anniversaire du déclenchement de la révolution­
Publié dans Horizons le 01 - 11 - 2015

En présence du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, la manifestation a commencé dans une ambiance festive. Les jeunes issus de plusieurs wilayas ont gratifié les invités de moments inoubliables en entonnant l'hymne national et d'autres chants patriotiques. Sous les applaudissements et les youyous, les scouts ont ouvert le « bal » en portant un grand drapeau national ainsi que le portrait du président de la République, le logo officiel du 61e anniversaire de la Révolution et les portraits grandeur nature des 22 qui ont décidé du déclenchement de la révolution ainsi que les 6 chefs historiques. Face au chapiteau dressé à l'occasion, la chorale et la troupe de musique de la protection civile ont gratifiés le public de morceaux de musique. La direction de la jeunesse, des loisirs et des jeunes de la wilaya d'Alger a mis le paquet pour ce défilé. Le choix des thèmes, les couleurs, la succession des participants, tout a été bien orchestré. Les différentes brigades des pompiers ont paradé sans oublier les tout petits futurs pompiers. Les douanes ont été également de la partie. Que ce soit à pied, à moto ou en véhicule, les membres de cette institution ont fait sensation.
Les scouts avec les différents grades (louveteaux, éclaireurs, guides...) ont émerveillé par leur forte présence. Après le passage des troupes de la police, les femmes en haïk et voilette portant des couffins ont fait leur apparition. Une image symbolique qui rappelle l'engagement de la femme algérienne aux côtés des combattants.
Au milieu de ce groupe de femmes, un homme portant le voile blanc a fait son apparition, pour rappeler que cet accoutrement a servi à tromper l'ennemi. Les groupes folkloriques, à cheval ou à dos de chameau, des différentes wilayas ont également paradé en tirant des salves de baroud. Le défilé a été entrecoupé de poèmes de Moufdi Zakaria, le chantre de la Révolution, déclamés par la chorale de la protection civile.
Les ligues des sports de la wilaya d'Alger ont pris part à ces joutes pour marquer cet événement. Jeunes et moins jeunes ont esquissé des mouvements de sports de combat. Les entreprises nationales dont Sonatrach, Sonelgaz, Saïdal, Algérie Poste ont paradé sous les applaudissements. Par la suite, l'assistance a eu droit au défilé d'anciennes voitures dont une Jeep militaire datant de 1942, des Citroën de l'année 1954 pour rappeler la liesse d'un certain 5 juillet 1962.
Le défilé a été clôturé par un lâcher de ballons aux couleurs nationales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.