Où est passé l'esprit du partenariat Euromed ?    Commémoration du 14e anniversaire de la mort d'Arafat, les Palestiniens œuvrent pour l'unité    La conférence de presse de Medouar en points    Suspicion de 16 cas de rougeole durant les 72 dernières heures à Merouana    SENATORIALES A ORAN : Duel entre deux candidats au parti FLN    Droit, Ethique, Morale….    BATNA : 16 cas de rougeole dépistés en 72 heures    GARE MARITIME DE MOSTAGANEM : Une personne arrêtée avec plus de 12 000 euros    à J-6 de Togo-Algérie Belmadi dévoile une liste de 25 joueurs, une première pour Chita et Meziane    L'Algérien Walid Bidani passe à côté    La JSS sur le podium, nul renversant dans le derby CSC-DRBT    Un restaurant pour abriter un congrès !    Le Qatar balayé par de violents orages et de fortes pluies    Baisse importante des réserves de change    Mise en place d'une matrice nationale des niveaux de compétences    Plus de 120 foyers branchés au gaz naturel    300 greffes sont réalisées annuellement en Algérie    Béatification : de quoi parle-t-on ?    Essor d'une police des livres    5 354 logements cherchent terrains    USM Harrach: L'urgence de l'ouverture du capital financier    Air Algérie: Protesta des mécaniciens de la maintenance    Ce qu'illustre la passe d'armes entre Macron et Trump    Chambre des arts et des métiers: Sortie d'une nouvelle promotion de 128 artisans    Ouyahia, un «joker»    MC Alger: Mehdi Benaldjia en renfort    Le Consul général de France, à Oran, rend hommage aux combattants: «175.000 Algériens morts et disparus pendant la 1re Guerre mondiale»    Les opérateurs économiques appelés à adhérer au système de l'emploi    En littérature et dans la réalité    «L'Algérie vue par les orientalistes russes»    Pas de disparités entre homme et femme    Basés en Syrie : Comment rendre les S-300 invincibles face à Israël ?    L'Algérie participe à la conférence de Palerme sur la Libye    Signature d'un contrat avec la firme-Conseil américaine    Le bilan de l'attaque d'un hôtel àMogadiscio s'alourdit à 39 morts    Inquiètes de la Chine : Les Bourses européennes terminent la semaine en baisse    Etats-Unis : La Fed maintient les taux en l'état mais promet d'autres hausses    Les Algériens font plus d'enfants que leurs voisins    Le chef de la DCSA remplacé    Le cauchemar prend fin    Les grands producteurs de pétrole à Abou Dhabi pour une éventuelle réduction de la production    Défaite des Algériennes face à la Côte d'Ivoire    Trois Algériens dans le Top 30    Sahara occidental : Des eurodéputés dénoncent la partialité du rapport de Patricia Lalonde    Centenaire de l'armistice : Ouyahia participe à Paris à la cérémonie de commémoration    Décès : Le journaliste Merzak Meneceur n'est plus    «Comment parler de soutien à un 5e mandat sans que le Président le demande ?»    Syndicalisme, le tournant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un repère didactique sur les phares
Beau livre de Mohamed Balhi et Zinedine Zebar
Publié dans Horizons le 22 - 01 - 2016

Les éditions Casbah viennent d'éditer un beau livre, « Les phares d'Algérie, vigies de la côte ». Ces témoins ont été recensés par Mohamed Balhi et photographiés par Zinedine Zebar. Ce beau livre s'ouvre par un texte tout aussi beau du premier. C'est un document unique qui offre des repères précis. En couverture, le lecteur peut déjà apprécier la splendeur remarquable du phare de l'îlot d'Arzew. Un des plus anciens du pays. Il se dresse magnifiquement, depuis 1865. C'est une tour cylindrique en maçonnerie lisse de 12 m de haut.
Nous découvrons les phares encore en service actuellement sur le littoral. Depuis ceux d'El Kala, phare du cap Rosa depuis 1906, cap de Ras El Hamra, Annaba en 1908, phare du cap Takouch, Chetaïbi, phare du cap Ras El hadid, Skikda en 1907, phare du cap Srigina, Skikda en 1906, phare de Stora, Skikda en 1912, phare de la presqu'île Djerda, Collo en 1862, phare du cap Bougaroun, Collo, en 1911, phare du cap Ras el afia, Jijel en 1907, phare du cap Carbon, en 1889, phare du cap Sigli, Bejaïa en 1905, phare du cap Azzefoun en 1905, phare de la pointe de Sidi Abdelkader, Dellys, en 1885, phare du cap Bengut, Dellys en 1881, phare du cap Matifou, Bordj El Bahri en 1868, phare de l'Amirauté d'Alger, phare du cap Caxine, Hammamet en 1868, phare Ras el Kalia, Tipasa en 1867, phare de Cherchell en 1881, phare de Ténés, Sidi Merouane en 1861, phare de la Marsa, Ténés en 1954, phare Ras Ouillis, Mostaganem en 1868, phare de l'îlot d'Arzew, en 1865, phare du cap de l'aiguille Kristel en 1865, phare du cap Falcon, Aïn Turck, en 1868, phare de l'île Paloma, Oran, phare des îles Habibas, Oran en 1868, phare de l'île Rechgoun en 1870, phare de Ghazaouet, Les deux frères, Tlemcen en 1868.
Le phare, voyage immobile, a incité les deux auteurs à réaliser un outil didactique au profit des professionnels et des amateurs. On y retrouve, pour chaque phare, une description détaillée. Né à Biskra, sociologue de formation, Mohamed Balhi a été journaliste à Algérie-Actualité, puis directeur de sa rédaction. Auteur d'essais et de beaux livres, son dernier ouvrage est consacré à une page héroïque de l'histoire de l'Algérie, « L'insurrection des Zaâtchas ». Zinedine Zebar est né à Sétif et a étudié à l'école de photographie de Paris. Il a débuté en 1988 comme reporter photographe à l'agence de presse parisienne. Il a effectué plusieurs reportages sur la vie sociale et politique en France et a été envoyé spécial dans des pays arabes. Ses photographies ont été publiées dans de grands magazines internationaux. Depuis 2008, tout en continuant de collaborer à plusieurs organes de presses tels VSD, Paris Match, Le Point, Le Figaro, Le Parisien, El Ahram, Der Spiegel, Times, il se consacre à un travail photographique sur le patrimoine algérien.
Samira Sidhoum
* « Les phares d'Algérie, vigies de la côte » » Mohamed Balhi et Zinedine Zebar, 287 pages, 5.000 DA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.