Les candidats réitèrent leur appel à la consolidation du front interne pour préserver l'Algérie    Affaires montage automobile-financement de la campagne Bouteflika : Saïd Bouteflika renvoyé de l'audience    Vote des Algériens à l'étranger à la présidentielle : l'ANIE en appelle au respect de l'opinion de l'autre    L'USM Alger tient en échec le Petro Atletico    DEBAT TELEVISE POUR LA PRESIDENTIELLE 2019 : Un premier face à face équidistant entre candidats    Man United : Solskjaer fracasse Manchester City !    EL TARF : Saisie de 20 millions de cts en faux billets à Aïn Assel    ACCIDENTS DE LA ROUTE : 9 morts et 39 blessés en 48 heures    Energies renouvelables: bientôt une stratégie globale pour donner une vision claire aux investisseurs    Décès du chanteur kabyle Mesbah Mohand-Ameziane    «Je connais parfaitement vos problèmes»    Appel à une nouvelle journée de grève et des manifestations mardi    Au moins 7 000 personnes auraient été arrêtées    Ali Bongo prépare son fils pour lui succéder    Une quinzaine de morts dans un nouveau massacre    Le Premier ministre désigné de plus en plus isolé    Nouvelle mobilisation exceptionnelle    Les producteurs sous forte pression    Vers un Algérie-Belgique en mars prochain    Favorable au Chabab, le Doyen sur le gril    13 ateliers d'accompagnement organisés    La Cnac de Aïn Témouchent signe cinq conventions de partenariat    Boulettes de crevettes au gingembre    Des fauteuils et des tricycles distribués à Médéa    Création de plus de 22 000 postes d'emploi    ACTUCULT    Générale de la pièce "Ez'zaouèche" au TNA    Mohamed Attaf : "L'histoire des rois berbères doit être enseignée"    Chouiten, Laceb et Belkheir, lauréats de la 5e édition    Les balances et cette odeur insupportable …    Histoire d'une ville, côté oued, côté jardin    CSC: Redjradj annonce sa démission et met les propriétaires dans l'embarras    Athènes expulse l'ambassadeur libyen    La diaspora algérienne à l'unisson de son peuple    Le MJS l'a déclaré jeudi à Oran : «Le processus de partenariat clubs-entreprises est enclenché»    EN (U21) féminine : Alger abritera le tournoi de l'UNAF    Skikda : Le cadavre d'un pêcheur repêché    Galatasaray : Feghouli indisponible pour quelques jours    Port d'Oran: Près de 2 kilos de cocaïne découverts sur un bananier    Selon des sources sécuritaires: Un plan de sabotage fomenté par le MAK déjoué    Amnesty International dénonce «l'intensification des arrestations» en Algérie    La nouvelle loi des hydrocarbures à l'épreuve du terrain    Sebdou: Une bonbonne de gaz chargée d'explosifs découverte dans une station Naftal    Gaid Salah: L'Algérie forteresse impénétrable    Une «petite victoire» au goût d'inachevé: «Concessions» du ministère, insatisfaction chez les instituteurs    Mostaganem: Près de 100 mandats de dépôt en un mois    Chaïb Maâchi n'est plus    Arrestation d'activistes présumés du PNP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maduro rejette les « menaces » de l'OEA
Venezuela
Publié dans Horizons le 24 - 06 - 2016

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a déclaré, jeudi dernier à La Havane, qu'il maintiendrait sa ligne politique « quelles que soient les menaces » de l'Organisation des Etats américains (OEA). « Une nouvelle Amérique est née et ils ne pourront pas revenir sur cela, quelles que soient les menaces qu'ils feront à l'OEA », a-t-il déclaré à la télévision gouvernementale vénézuélienne. Le président vénézuélien avait assisté dans la journée à la signature dans la capitale cubaine de l'accord de cessez-le-feu définitif entre le gouvernement colombien et la guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc). « Avec l'OEA ou sans l'OEA, le Venezuela continue », a affirmé Maduro, accusant l'organisation panaméricaine de mener « une politique immorale » caractérisée par « l'ingérence et l'interventionnisme ». Il a estimé que le référendum révocatoire réclamé par l'opposition était « une option, pas une obligation ». « S'il a lieu, nous irons et nous gagnerons, et s'il n'a pas lieu, la vie politique du pays continuera », a-t-il ajouté. Le secrétaire général de l'OEA, Luis Almagro, qui a présidé le même jour à Washington une réunion sur le Venezuela, a présenté devant le Conseil permanent de l'organisation un rapport dans lequel il déclare que le Venezuela connaît « une grave altération de l'ordre constitutionnel ». Il a appelé les 34 membres à soutenir les efforts de l'opposition vénézuélienne pour organiser un référendum sur la révocation du président Maduro. Mais au terme des discussions aucune décision n'a été prise.
Cet ancien ministre uruguayen des Affaires étrangères a également enjoint le Conseil d'exprimer son soutien aux opposants politiques emprisonnés au Venezuela et « à soutenir la volonté du peuple vénézuélien quand il réclame un référendum révocatoire ». Il avait réclamé cette réunion extraordinaire au nom de la Charte démocratique de l'OEA. Ce texte autorise l'organisation à intervenir diplomatiquement contre l'un de ses Etats membres s'il est considéré qu'il fait face à une crise constitutionnelle menaçant la démocratie.
La ministre vénézuélienne des Affaires étrangères, Delcy Rodriguez, a quitté la salle lorsqu'il a pris la parole. Elle a accusé le président de l'OEA de « vouloir juger un Etat membre ». « On est en train de monter un coup d'Etat dans cette organisation », a-t-elle dit soulignant que les pays membres de l'Organisation ont évolué et que la croissance passe par le respect des règles et des institutions de cet organisme régional et à cause de cela, les actions du secrétaire général violent les principes de cette institution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.