14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    Sellal a rencontré samedi leurs responsables.. Onze organisations estudiantines soutiennent Bouteflika    Après la destruction par la douane libyenne de sa cargaison de jus pour «non-conformité».. L'entreprise NCA Rouiba réagit    En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA    Hausse de débit, baisse de tarification, exportation d'Internet vers l'Afrique.. Les promesses de Houda Faraoun    Un eurodéputé dénonce les accords commerciaux Maroc-UE.. La question sahraouie mobilise les consommateurs espagnols    Iran.. Egypte et Jordanie dénoncent l'attentat terroriste    Béjaïa.. Les RN 26 et 09 bloquées par des protestataires    Alger.. Arrestation d'un terroriste recherché    Coupe du monde de sabre féminin «juniors».. La Française Sarah Noutcha remporte l'étape d'Alger    Tournoi International de la LAT.. 25 nations au rendez-vous    INVESTISSEMENT : 4 000 émigrés algériens veulent investir en Algérie    Manchester United.. Tout pour prolonger David de Gea    ADRAR : 10 personnes asphyxiées sauvées in-extremis    LOGEMENTS SOCIAUX A ORAN : Des brigades pour lutter contre la sous-location    La guerre des amulettes ?    L'opposition sceptique    Les Algériens en conquérants    Les mal classés respirent mieux    Soulagement pour Coman, disponible pour Liverpool    Escalade des attaques de colons contre les Palestiniens    Ankara ne reviendra pas sur l'achat des missiles S-400 à la Russie    Téhéran accuse Islamabad de soutien à un groupe derrière un attentat meurtrier    Les chiffres de la Cacobatph    Remède relaxant pour les douleurs au genou    Le meeting national des retraités de l'armée annulé    Les meilleurs réunis autour d'une exposition collective    Romain Gary sur les écrans    Albayazin inaugure l'année 2019 avec le guide de la wilaya de Boumerdès    Jijel : Le corps d'un jeune disparu en mer repêché à la plage Aftis    Nouvelles d'Oran    A la recherche du temps perdu    400 kilomètres de fibre optique en projet    Présidentielle 2019: Une campagne avant l'heure et des protestations    Importations: La facture alimentaire a dépassé les 8,5 milliards de dollars    Volley-ball - Super Division: Bonne opération pour le RC Msila    Kateb Yacine, la mère de Mohammed Dib et les «bons à rien»    El Tarf - Guerre de libération : un recueil sur la Base de l'Est    Préparatifs de l'élection présidentielle    Du clinker algérien pour l'Afrique de l'Ouest    «Nathan le sage» présentée à Alger    Exposition de Djamel Bouttaba    Sécurité : Le nouveau DGSN met en avant l'importance du partenariat entre les différents corps    Coupe d'Algérie (1/4 de finale) : La double confrontation CSC - MCO décalée au mois de mars (Arama)    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    Syrie : Sommet trilatéral à Sotchi en vue d'un règlement durable de la crise    Venezuela : Maduro appelle le Royaume-Uni à rendre l'or "volé"    CACI-France : Une stratégie plus offensive pour consolider le partenariat algéro-français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'opération se poursuit
Numérisation des films algériens
Publié dans Horizons le 11 - 07 - 2016

Parmi eux, « Omar Gatlato » qui a été revu sous son nouvel habillage lors d'une séance récente à la salle El Mougar en présence du ministre de la Culture. « Hassan Terro » de Mohamed Lakhdar Hamina, « La Citadelle » de Mohamed Chouikh, « Patrouille à l'est » d'Ammar Laskri, « Beni Handel » de Lamine Merbah, « L'Aube des damnés » d'Ahmed Rachedi ou encore « Les Vacances de l'inspecteur Tahar » de Moussa Haddad ont également été restaurés et numérisés. Sous-titrés en français, anglais et espagnol, ils seront disponibles sur d'autres supports afin d'en faciliter la diffusion en salle et à la télévision. Le passage des bobines 35 mm vers le format Dcp (Digital cinéma package) permet une exploitation des films dans des conditions optimales, tout en en garantissant la conservation. « Les autres œuvres seront progressivement numérisées puis projetées dans les salles pour permettre aux cinéphiles de renouer avec ces œuvres. Les différentes projections permettront aussi aux jeunes de découvrir le cinéma algérien et ses années de lumière » , indique le ministère de la Culture.
Seconde vie pour les films
De véritables « classiques » du septième art algérien ont été retenus pour cette opération de rajeunissement. Nous citerons entre autres « Les Hors-la-loi » (1969) de Tewfik Farès, « L'Opium et le bâton (1969) d'Ahmed Rachedi, « L'Evasion de Hassen Terro » (1974) de Mustapha Badie, « Zone interdite » (1974) d'Ahmed Lallem, « Le Vent du sud » (1975) de Mohamed Slim Riad, Leïla et les autres (1977) de Sid Ali Mazif, Les Aventures d'un héros (1978) de Merzak Allouache et La Citadelle (1989) de Mohamed Chouikh... Le ministre de la culture, Azzedine Mihoubi, a mis en exergue ce travail de numérisation et souligné l'urgence de récupérer des films dont les originaux sont détenus par des laboratoires européens.
Le cinéma algérien né durant la guerre de Libération nationale s'est développé à partir de l'indépendance jusqu'aux années 1980, qui virent le démantèlement des entreprises étatiques qui régissaient la production et la distribution, où de nombreux films reflétant la réalité sociale et politique ont été produits. Pour la plupart, leurs copies, au fil du temps, se sont retrouvés dans un état dégradé du fait de leurs projections nombreuses et des mauvaises conditions d'entreposage. Dans ce sillage, le chercheur au Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (Crasc), le cinéaste et universitaire à Oran-Es-Sénia, Mohamed Bensalah, a, à maintes fois, plaidé pour « la nécessité d'investir dans la formation et la réhabilitation de la cinémathèque qui doit jouer son rôle véritable ».
Pour lui, « la restauration et la conservation du patrimoine filmique doivent constituer des préoccupations principales ». « Nos films sont dans un état de délabrement avancé. Il faut aussi vite récupérer les salles de cinéma, les adapter au numérique et les céder aux jeunes qui peuvent leur redonner vie. Idem pour le matériel », nous a-t-il confié.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.