«Repêchage» de listes électorales    Seuls 16% du programme national achevés    Des entreprises mises en garde par Tebboune    Plus de 730 commerçants mobilisés pour la fête de l'Aïd el-Fitr    48e anniversaire de création du Polisario: une expérience pionnière dans la lutte ayant déjoué les visées de l'occupant marocain    Amine Makboul appelle les régimes qui normalisent avec l'entité sioniste à revoir leurs politiques    Libye : après le conflit fratricide, la paix est-elle de retour ?    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    «Il n'y a aucune mise à l'écart de joueurs et personne ne me dicte mes choix»    Les Belouizdadis ne décolèrent pas    Sablés aux beurre, amandes et noisettes    Le désarroi des parents d'élèves    Bilan de la vaccination contre le Covid-19    Transport terrestre : intensification des dessertes durant les derniers jours du mois de ramadhan    15 000 livres pour les zones d'ombre    Démocratie en construction ?    Creusement continu du déficit budgétaire    Retour de l'homme du professionnalisme    7 décès et 184 nouveaux cas    Rabah Karèche passera l'Aïd derrière les barreaux    Pour la libération des détenus    L'instruction du dossier de Lounès Hamzi reportée    Prémices d'un retour à la case départ    La mauvaise leçon    Les souscripteurs dans l'expectative    Convention de partenariat et de coopération entre le ministère des affaires religieuses et les SMA    Appel à plus de soutien aux réfugiés sahraouis    REVISION À LA HAUSSE DES PENSIONS DE RETRAITE    Jean-Claude Fournier revient avec deux ouvrages historiques    "Comptabilité générale et analyse financière", de Mohamed Zaâtri    Réconciliation des téléspectateurs avec les productions algériennes    Bouira : Situation alarmante au barrage Koudiet Asserdoune    Faire des prochaines élections un "moyen pour le changement"    Education nationale: Calendrier des examens de fin de cycle pour les trois paliers    Le Conseil de la Nation condamne les brutalités de l'entité sioniste contre les civils palestiniens à Al Qods    Ahmed Hafsi. Moudjahid à Skikda : L'humilité d'un brave    USM Alger: La confiance retrouvée    Boukadoum s'entretient avec son homologue iranien    Zidane peste contre l'arbitrage    Salah vers le PSG?    Ibra sort blessé à 5 semaines de l'Euro    L'Iran confirme les pourparlers avec l'Arabie saoudite    Des candidats indépendants encombrants    Une «révolution» à ne pas rater    Hirak : la nouvelle donne    La force est à la loi    «N'oublions pas l'ombre des massacres du 8 mai 1945»    «Je suis engagé pour mon devoir...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aux douceurs du miel
Tizi Ouzou
Publié dans Horizons le 04 - 01 - 2017

La placette du musée de la ville de Tizi Ouzou abrite depuis, hier, la 3e édition de la Foire du miel. Cette manifestation, qui se déroulera du 4 au 14 janvier, est organisée par l'Association des apiculteurs professionnels du massif du Djurdjura et la coopérative CAPTO - Tizi Ouzou, en partenariat avec la Direction des services agricoles et la Chambre d'agriculture de la wilaya de Tizi Ouzou et ce, sous l'égide de l'APW. Ce sont pas moins d'une trentaine de producteurs et apiculteurs qui sont venus présenter leurs produits. La rencontre se veut une occasion pour valoriser les productions de l'apiculture du massif du Djurdjura, promouvoir les miels de montagne, caractérisation des miels, notamment le miel du maquis, de forêt et de garrigue, initier les consommateurs à la dégustation, à la reconnaissance des différentes flores : bruyère, lavande, chêne vert, hédysarum, inule visqueuse et eucalyptus. C'est aussi l'occasion de sensibiliser les consommateurs, faire connaître les miels du massif du Djurdjura, de Kabylie, d'analyser les miels, diversifier les productions de l'apiculture, mais surtout d'œuvrer à classer le miel du massif du Djurdjura comme produit du terroir afin qu'il soit labellisé. Inaugurée par le secrétaire général de la wilaya, Azzedine Tirboutine, et la vice-présidente de l'APW,
Mme Bouaziz, la foire se présente comme une opportunité pour le large public de découvrir les vertus, notamment médicinales, du miel. Cette année, malgré les problèmes rencontrés par les apiculteurs, qui ont perdu beaucoup de ruches à cause de la sécheresse et du varroa, le retard des pluies et la faiblesse des ruches, a été caractérisée par une bonne production puisque, selon les services agricoles, on enregistre un peu plus de 400.000 quintaux de miel. Par ailleurs, un investisseur compte lancer dans les prochaines semaines une coopérative pour exporter le miel produit en Kabylie et un réseau de commercialisation avec pas moins de 300 boutiques à travers le pays.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.