L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les vérités et le plan de la sénatrice Zohra Drif
Publié dans Horizons le 05 - 06 - 2011


La moudjahida ne semble plus se faire d'illusions sur les possibilités de réformer le système politique actuel qui est en crise. Le document que la sénatrice a défendu hier devant l'instance dirigée par M. Bensalah est un calendrier précis qui va en quelque sorte démanteler les institutions actuelles. Elle rejoint les défenseurs de la nécessité d'élire une Constituante et de dissoudre non seulement le parlement mais aussi le gouvernement actuel. A la place de ce dernier, elle propose au président de la République de nommer «un gouvernement de transition chargé de la gestion des affaires courantes». Il aura aussi, a-t-elle expliqué, pour mission «de préparer les échéances électorales qui déboucheront sur la Constituante et un nouveau parlement». En attendant, le Président «doit légiférer par ordonnances jusqu'à la tenue de prochaines élections qui signeront en quelque la naissance d'une nouvelle république. Le calendrier est très précis. L'élection d'une assemblée Constituante doit intervenir avant le 1er novembre 2011 et la tenue des élections législatives anticipées avant janvier 2012. Selon Mme Bitat, «on ne peut plus continuer à diriger l'Algérie et les Algériens de la même manière qu'il y a dix, vingt ou cinquante ans car le pays, le monde ont changé et continuent de changer et d'évoluer». L'ANP, digne héritière de l'ALN, doit enfin, selon la sénatrice, «défendre l'inviolabilité du bloc démocratique et républicain». Evoquant les lois, elle proposera qu'une commission d'experts indépendants désignés par le Président soit chargée d'élaborer le code électoral, la loi celle sur les partis politiques et la participation des femmes à la vie politique. L'autre personnalité qui a été reçue hier est le député FLN, Tayeb El Houari qui dirige également l'ONEC (Organisation nationale des enfants de chouhada). Il a estimé, à sa sortie, que « le problème qui se pose n'est pas tant dans l'élaboration de nouvelles lois que dans le respect des dispositions de celles qui existent». Il a plaidé pour bâtir «une Algérie forte, fidèle aux principes de la révolution et des chouhada et non pour une nouvelle Algérie». Il suffirait, selon M. Houari, de rendre plus efficaces les institutions qui existent et ne pas faire table rase de ce qui a été bâti depuis l'indépendance. Aujourd'hui, l'instance devra recevoir en matinée, un des militants des droits de l'homme, en l'occurrence l'avocat exilé durant les années 70 et 80, Hocine Zahouane. Il sera suivi l'après-midi par des organisations de la jeunesse.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.