L'agression féodale et le Hirak.    AG élective de la FASSAS: Samir Karim Chaouche élu nouveau président    Covid-19: 250 nouveaux cas, 144 guérisons et 10 décès    INCENDIE AU CHAMP D'EL MERK (HASSI MESAOUD) : Le ministre Attar en inspection des lieux    SKIKDA : Déraillement d'un wagon de train chargé de phosphate    LIBYE : L'Algérie salue l'accord de cessez-le-feu global    Le PT réagit à la condamnation de Djelloul Djoudi    Série A: la Sampdoria s'offre l'Atalanta    Clasico: encore un record pour Fati !    La révision de la Constitution une priorité pour l'Algérie qui vit une "phase cruciale"    TISSEMSILT : La rentrée scolaire perturbée dans plusieurs écoles    PLAN NATIONAL DE REBOISEMENT : Un milliard de plants mis en terre    GHARDAIA : Deux morts dans un accident de la circulation    Tebboune réitère l'engagement de l'Etat    Accidents de la route: 9 morts et 359 blessés ces dernières 48 heures    Résiliation du contrat de Toufik Zerara    Billel Bensaha mouloudéen à titre de prêt    Un clasico devant 100 000 sièges vides, une première    Signature du premier accord majeur post-Brexit entre Londres et Tokyo    Le chef de l'ONU s'inquiète d'une «situation tendue»    Les créances de la Sadeg s'élèvent à 1 850 millions de dinars    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    On vous le dit    Oran : Plantation d'arbres à l'université    Défection du Sila et souvenirs du «Parnasse» algérien    Le chanteur populaire M'hamed Zighem n'est plus    Commémoration du 116e anniversaire de la mort d'Isabelle Eberhardt    MO Béjaïa : Un directoire pour gérer les affaires du club    Saad Hariri de retour aux commandes au Liban    "L'Algérie coopérait déjà peu..."    Ali Haddad, le grand casse    Le RCD accuse le pouvoir de "s'acheter une nouvelle clientèle"    Attribué depuis trois mois à Mâalma : Le site AADL des 831 Lgts entre malfaçons et absence de commodités    Les travailleurs sans salaire depuis dix mois    Djerad désavoue le wali d'Oran    Des logements et des aides pour les sinistrés    En attendant une décision officielle...    Erdogan confirme un test de missiles russes    Après l'AGO : Les présidents en fin de mandat doivent quitter la ligue    Je suis contre cette Algérie majoritaire !    La représentation des minorités progresse mais reste limitée    Ali Boudarène, un comédien prometteur    Concours du meilleur joueur de mandole algérien : Appel à Candidature    En raison d'un cas suspect de Covid-19: Le Consulat turc à Alger fermé    VFS Global: Un service de «rendez-vous de test PCR»    Par-delà l'image    Le FMI inévitable?    Les salles obscures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Omra 2011 : Les contraintes des agences de voyages
Publié dans Horizons le 12 - 08 - 2011


Le mois de ramadhan est, pour beaucoup de fidèles, une occasion pour se rendre aux lieux saints de l'islam pour accomplir le rite de la omra qui revêt une dimension particulière durant ce mois sacré. L'engouement est enregistré durant la deuxième quinzaine du mois où les pèlerins désirent célébrer la nuit du 27e jour de ramadhan sur les lieux saints.Conséquence : la concurrence bat son plein entre les agences de voyage chargées de l'acheminement des fidèles. Cette année, quelque 133 agences sont retenues dont 29 nouvelles pour acheminer les dizaines de milliers d'Algériens qui accomplissent le rite.Les agences retenues sont réparties sur l'ensemble du territoire : 8 au Sud, 25 à l'Est, 37 à l'Ouest et 63 au Centre dont 52 à Alger. La sélection s'est faite conformément au nouveau cahier de charges qui prévoit de nouvelles mesures en vue d'une prise en charge meilleure des pèlerins. La particularité de la omra cette année réside, comme l'explique le directeur d'une agence de voyages, en la décision portant réduction du nombre d'hôtels autour de l'enceinte de la Qaaba, prise par les autorités saoudiennes. Ce qui contraint les agences à chercher d'autres endroits proches des lieux pour l'hébergement de leurs clients.Contacté, Mohamed Atmani, directeur de l'agence El Mouhsinin de la wilaya de Relizane, affirme que les tarifs que propose son agence pour ce mois de ramadhan sont les mêmes que ceux de l'an dernier à savoir entre 18 et 20 millions de centimes. En période ordinaire, les prix varient entre 12 et 14 millions de centimes. Cependant, «comme chaque année, une augmentation sensible se signale au cours du mois de ramadhan-durant lequel le rituel de la omra devient plus fréquent- pour atteindre les 20 millions de centimes », précise-t-il.Cette augmentation s'explique, note le gérant d'agence, par la cherté des tarifs d'hébergement dans les hôtels de La Mecque qui tournent autour de 18 et 20 rials en ce mois sacré.En sus de la contrainte de loyer, il déplore une autre difficulté liée aux clients qui reportent volontairement leur retour jusqu'au Hadj, « ce qui entraîne des sanctions prévues par la loi saoudienne », a-t-il souligné. Au plan transport, la compagnie nationale Air Algérie a renforcé son programme de vols vers les lieux saints durant ce mois de ramadhan. Des vols supplémentaires sont organisés au fur et à mesure de la réception des accords de slots délivrés par les autorités de l'aviation civile saoudienne. La compagnie assure les vols par ses propres appareils ainsi que par des avions gros porteurs, dont la capacité dépasse 300 sièges, affrétés spécialement pour cette opération.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.